La maison blanche

À propos

« Une année j'interviewai tant d'assassins que je pus aller passer un mois de vacances au bord de la mer. Ce fut après avoir piqué du haut d'un rocher que je sentis l'eau pénétrer dans mon oreille. Ce fut si violent qu'il me sembla qu'un projectile passait violemment dans l'oreille et s'arrêtait au beau milieu de ma tête ». Werth va apprécier sa maladie comme un gourmet une nouvelle saveur. Les souffrances, il les goûte avec délectation. Il la quittera même avec regret : « Je ne sais plus lire le blanc. »

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782878586770

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

empty