Ombres d'hommes

Traduction TITAYNA  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

À l'aube du XXe siècle qui sera celui des États-Unis, marginaux, ingouvernables et tous ceux qui n'entrent pas dans le jeu de la prospérité mènent une vie dangereuse. Ils sont harcelés par les policiers de toute sorte, expédiés en taule par les juges, lynchés par les bons citoyens. En prison, écroués pour avoir voyagé ou mangé sans payer, pour avoir trop bu ou pour avoir tué, les vagabonds du rail et autres délinquants devenus oiseaux en cage racontent leur vie pour ne pas se laisser engloutir par le silence, en attendant la liberté ou la mort. Jim Tully, maître oublié des écrivains vagabonds, raconte ici les mois qu'il a passés en prison lorsqu'il était jeune hobo. Alliant humour noir, critique sociale et empathie, il relate les exploits de Nitro Dugan, le célèbre monte-en-l'air; la folie de Dippy, le pyromane; les hallucinations de Hypo Sleigh, l'héroïnomane; et les harangues du charlatan frère Jonathon, inventeur du Donneur de vie. D'abord publié en français en 1931 dans une traduction un peu tronquée signée Titaÿna, le roman de Jim Tully est ici offert en français pour la première fois dans sa version intégrale

Rayons : Littérature générale > Récit

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782895967149

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    2 129 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Demarque

  • Entrepôt

    Entrepot Numérique

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jim Tully

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né en 1886 dans l'Ohio, Jim Tully fut placé dans un orphelinat très jeune. Il y passa plusieurs années avant de devenir garçon de ferme et chaînier.
En 1901, il entama sa vie de « gamin du rail » et arpenta le pays d'est en ouest et du nord au sud, avant de se poser dans l'Ohio en 1907, où il se mit à écrire. En 1908, il décida de se lancer dans une carrière de boxeur professionnel, histoire de rentabiliser l'enseignement pratique reçu sur la route. Son premier livre, Emmett Lawler, fut publié en 1922. Ce galop d'essai lui ouvrit les portes des studios d'Hollywood : la Samuel Goldwyn Producing Corporation le recruta comme lecteur de scénarii. En 1924, Charlie Chaplin l'engagea comme chargé de relations publiques et conseiller spécial pendant la production et le tournage de La Ruée vers l'or. Dès lors, Jim Tully se partagea entre la littérature et ses activités journalistiques pour American Mercury, Esquire, Liberty, Photoplay, Vanity Fair et de nombreux autres magazines. Entre 1924 et 1930, les succès littéraires de Jim Tully s'enchaînèrent.
Dans ces ouvrages, il évoque des univers très différents : ceux d'Hollywood, du cirque, de l'orphelinat et de la prison. Épuisé par plusieurs attaques, il s'éteignit le 22 juin 1947 à Los Angeles. Il n'avait pas encore soixante et un ans.

empty