Sophie a les boules

À propos

Entre les préparatifs de Noël, son plus gros client qui la plante et son psy qui délire, Sophie a vraiment les boules. Et comme si ça ne suffisait pas, son Benjamin désire à tout prix un enfant, sa meilleure copine Géraldine magouille pour en adopter un, et sa nouvelle amie Alix la martyrise. Voilà comment Sophie à bout de souffle tombe sous l'emprise d'un riche héritière dont les caprices vont la conduire à Megève pendant les fêtes de fin d'année.
Avec sa collection de "Sophie" débutée par Sophie à Cannes, puis Sophie au Flore, Sylvie Bourgeois a créé un nouveau type d'héroïne dont le mode de pensée souvent à contre-courant amuse et surprend ses interlocuteurs.
En effet, Sophie, femme de 40 ans qui, comme Tintin, ne vieillira jamais, n'a pas un discours convenu. Libre, drôle, cash, facile à apprivoiser à court-terme, mais insaisissable dans le long-terme, avec sa dialectique particulière qui lui permet toutes sortes d'acrobaties verbales, elle fait rire par sa façon inattendue de surmonter ses angoisses ou ses blessures intimes, et de se sortir d'affaire chaque fois qu'elle se trouve dans une situation difficile.

  • EAN

    9782954722931

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    220 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    602 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Sylvie Bourgeois

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Après avoir fait des études de droit Sylvie Bourgeois est entrée dans une banque où elle est restée sept ans avant de partir chez un de ses clients. Elle a perdu son emploi de cadre en juillet 2012 alors qu'elle avait 51 ans. Elle a connu l'angoisse, les doutes et la colère. C'est grâce à l'écriture qu'elle a évité la dépression. En partant de ses propres expériences elle a imaginé des personnages et des situations pour dire sa souffrance, pour dénoncer le regard des autres mais surtout pour se prouver qu'elle était encore capable de créer et faire ainsi un pied de nez à cette maladie qu'est le chômage.

empty