À propos

À leurs débuts, les réseaux sociaux nous offraient de concrétiser un vieux rêve : au sein de ces espaces numériques, le partage et l'échange devaient fournir les armes d'un nouvel eldorado démocratique. Mais force est de constater que sur Twitter, Facebook ou Instagram, des contenus violents circulent désormais sans fin ; les internautes s'insultent ; les fake news fleurissent, comme autant de monstres 2.0 qui nous interrogent sur les dérives de notre époque. Pour rester dans la course, il faut à tout prix « twitter », « liker », « partager ». Voilà révélé l'autre visage des réseaux sociaux : un espace du tag et du tacle, du cash et du clash, du clic et du choc, qui semble ne connaître aucun obstacle, aucune loi. Si le monstre, traditionnellement, permet en négatif de penser les normes d'une époque, qui sont ces nouveaux monstres qui émergent sur la toile ? Pourquoi nous attirent-ils et à quelles limites nous confrontent-ils ? Une autre utilisation des réseaux, plus humaniste et responsable, est-elle possible ? C'est à ces questions brûlantes que répondent dans cet essai percutant deux spécialistes des médias. Si le constat qu'ils dressent est sans appel, ils nous permettent pourtant d'envisager un autre avenir 2.0.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9791025203828

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    136 Pages

  • Poids

    378 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Support principal

    ebook (ePub)

Pauline Escande-Gauquié

Pauline Escande-Gauquié est sémiologue, maître de conférences à Paris-Sorbonne-CELSA et scénariste. Elle intervient régulièrement comme spécialiste de l'image et du selfie dans différents médias (Arte, France Culture, Canal +, L'obs, etc.).ÿEn 2012, elle a publié un ouvrage Le cinéma crève l'écran aux éditions Atalande.

Bertrand Naivin

Bertrand Naivin est théoricien de l'art, chercheur associé au laboratoire AIAC et enseigne à l'Université Paris 8, Saint Denis, France.

empty