David, le roi de dieu ; avec un contrepoint de Jean-Pierre Simeon

À propos

Nous n'en avons pas fini avec David. 

Non seulement parce que l'histoire du petit berger devenu roi a tout d'une tragédie antique - amours, meurtres, vengeances, trahisons... Mais parce que le règne de David va fonder jusqu'à aujourd'hui la manière de lier le politique au religieux, de les enchaîner bien souvent.

Depuis Charlemagne, toutes les formes de royautés européennes se sont voulues, par l'onction reçue de Dieu, à l'image de David. 

De même dans le monde arabo-musulman où les Califes (jusqu'au califat aujourd'hui autoproclamé de Daech) sont tous en succession de David - « nous l'avons fait Calife », dit le Coran. 

À travers ces péripéties de puissance et de sang, c'est toute la question des relations entre la religion et la puissance politique qui s'expose. Question redevenue d'une violente actualité.

Mais ce en quoi David nous importe encore plus, c'est qu'au coeur même de l'effervescence de ces relations tendues entre pouvoir et religion il va faire naître un des sommets de la poésie universelle : les psaumes. 

S'approcher de David, c'est convoquer ce tumulte où le chant émerge du chaos. 

Aux derniers jours de sa vie, abandonné de tous, David n'a plus à ses côtés qu'une jeune vierge qu'on lui apporte pour le réchauffer et éveiller ce qu'il lui reste de virilité. Faute de devenir son amante, elle va devenir sa confidente et réveiller en lui les déchirements d'une vie prise entre ces deux formes du combat. Intérieur et extérieur. Mystique et guerrier. Poétique et politique.  

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9791026234081

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    245 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Demarque

  • Entrepôt

    Entrepot Numérique

  • Support principal

    ebook (ePub)

Michel Séonnet

Michel Séonnet est né à Nice. Près de vingt années après avoir écrit La Tour sarrasine (Verdier, 1996) qui reçut un fort accueil critique, il renoue avec le dialogue d'amours et de guerres qu'entretiennent les deux rives de la Méditerranée, dans une langue toute en sensualité. Merveilleux conteur, Michel Séonnet a publié plusieurs romans aux éditions Gallimard et Verdier, ainsi que des essais et des albums jeunesse. Le pays que je te ferai voir est son quatrième ouvrage paru aux éditions L'Amourier, après Un peu de toi en 2012, Trois ânes en 2009 et Petit Livre d'Heures à l'usage de ma s?ur en 2006.

empty