De Séoul à Pyongyang ; idées reçues sur les deux corées

À propos

Entre fascination pour le Japon et crainte de la Chine, on s'est longtemps désintéressé de la Corée. La Guerre de Corée (1950-1953), la division de la péninsule entre un Nord communiste et un Sud capitaliste, les camps de concentration au Nord et le miracle économique au Sud, c'est à peu près tout ce que ce pays évoquait. Puis, les Jeux olympiques de Séoul et la conversion du Sud à la démocratie (1988), la coupe du monde de football (2002) ou la réussite insolente de conglomérats comme Samsung, Hyundai ou L.G. ont commencé à nous intriguer. Mais cette curiosité croissante qui, pour les cinéphiles ou les internautes, n'est pas loin de tourner à la « Corée-mania », véhicule encore nombre d'idées reçues : « La Corée du Nord est communiste et la Corée du Sud capitaliste », « Les Coréens sont obéissants et disciplinés », « Les Coréens sont les champions des nouvelles technologies », « Le cinéma coréen est un des plus inventifs au monde », « Tous les Coréens s'appellent Kim »... Regards croisés d'un Français fin connaisseur de la Corée et d'un journaliste coréen, cet ouvrage vise à dépasser ces images d'Épinal qui collent encore au « Pays du matin calme ».

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9791031801438

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    2 488 Ko

  • Distributeur

    Sofedis

empty