La vie comme Éva

À propos

À travers son journal de bord, Éva nous embarque dans des aventures rocambolesques ! À 29 ans, Éva Mangin rêve : 1) de rencontrer, et vite s'il vous plaît, un prince pas trop moche (de préférence hétérosexuel) ; 2) de se réveiller un matin avec des abdos fessiers, sans avoir à perdre son temps au Gymnazone (soixante-quinze euros la séance) ; 3) d'obtenir enfin une augmentation de salaire donc de partir dix jours en thalasso 4) de renouer une relation normale avec ses parents ; et 4 bis), d'être belle, riche et célèbre (ça ferait plaisir à maman). Autant dire que toutes les diablesses en Prada peuvent aller se rhabiller : Éva Mangin arrive ! Les chroniques drôles et décalées d'une jeune femme moderne ! EXTRAIT LUNDI 3 Lu au bureau un article ter-ri-fi-ant sur les hormones. Elles commencent à baisser à vingt ans. Le taux de fécondité avec. Vertige. Saut à l'élastique du haut de la tour Eiffel. À la fin de cette année j'aurai... oui, c'est bien ça : trente ans. Qu'est-ce qui s'est passé depuis mes premières règles ? Quel est le traître qui a mis le chrono sur turbo ? Vu de mes dix ans, trente ans c'était : super-méga-croulant, aucun intérêt. Vu de mes vingt ans : avenir radieux, Éva-grande-belle-blonde-mince-au-bras-du-Prince-Charmant, Éva (Agathe pour une fille, Alfred pour un garçon), Éva-heureuse, Éva-riche si possible (si pas possible tant pis : comblée d'amour, c'est plus important que riche, de toute façon...), ah ! et puis aussi Éva-célèbre, éventuellement. Ça ferait plaisir à maman. Cette chère Jeanne mériterait d'être enfin fière de sa fille... Et alors ? Quand est-ce que ça commence ? Pourquoi ne vois-je point poindre le début de l'embryon de l'esquisse des prémisses de ce beau programme ? Bon certes, je suis plutôt grande, mais à part ça... Ma tignasse a perdu tous ses reflets blonds depuis longtemps... Belle ? Pas clair. Mince ? Clair que pas. Quant au Prince Charmant, je me demande bien où il se cache... Aaarrrggghhh ! Qu'estce que je vais devenir ? Et mes hormones qui baissent, baissent, baissent... Et le train du temps qui file, file, file... Et je ne suis pas dedans. Sinon, je le saurais... CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Ceux qui aiment les célibataires à la Bridget Jones devraient apprécier ! - Koolasuchus, Critiques libres À PROPOS DE L'AUTEUR Née en 1954 dans une famille nombreuse, Fanny Joly commence très tôt à écrire des petits sketchs avec sa soeur Sylvie. Pendant plus de vingt ans, elle travaille comme conceptrice-rédactrice dans la publicité mais n'abandonne pas pour autant l'écriture. C'est en devenant maman qu'elle se lance tout naturellement dans la littérature pour enfant. Aujourd'hui Fanny Joly a écrit plus de 200 ouvrages pour tous les âges et a été récompensée par une trentaine de prix littéraires.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9791094366080

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    389 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty