Meurtre à Montaigne

À propos

" Le tout, c'est de s'introduire dans leur cercle. Après, c'est à toi de jouer.​ "

" Un rapide pincement des lèvres rouge vif aurait indiqué à une personne moins naïve que Mary que sa présence n'était pas vraiment souhaitée. Mais sa proposition fut acceptée, et, en chemin, elle apprit que Caro faisait ses études à l'École des beaux-arts et habitait à la Cité universitaire. Après deux bises à la française, que les Américains appellent
air kisses et qui n'engagent à rien, Mary suivit des yeux sa nouvelle connaissance, qui emprunta l'avenue Foch après lui avoir fait un petit signe faussement désinvolte. Quelques instants plus tard, Caro envoyait sur son portable le message suivant à une adresse cryptée : "Le cabillaud sera une rascasse. Veronica.' "

Avec
Meurtre chez tante Léonie, Estelle Monbrun a inauguré la collection " Chemins Nocturnes " aux Éditions Viviane Hamy. D'autres " meurtres " suivront. On la compare souvent à David Lodge et à Agatha Christie : " L'auteur emprunte au premier des références sarcastiques sur le milieu universitaire, représenté avec un humour impitoyable, mais aussi attendri. À la seconde, son art de la narration, des fausses pistes, des coups de théâtre. " René de Ceccatty,
Le Monde.

Vous voilà prévenus.

Rayons : Policier & Thriller > Thriller

  • EAN

    9791097417284

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    202 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    419 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty