Alain Lavigne

  • Maurice Duplessis, premier ministre du Québec et chef de l'Union nationale, a marqué son époque. De son vivant, certains partisans, adversaires et analystes le qualifiaient déjà de «mythe».
    Sous la gouverne de Jos D. Bégin, le parti a été le premier à appliquer une démarche de marketing à sa propagande, notamment par des stratégies avant-gardistes de mise en image et de mise en récit de son chef.
    À l'aide de nombreux objets et documents de l'époque, chacune des élections entre 1936 et 1956 est examinée au regard de l'arsenal des stratégies et des moyens de communication déployés par l'organisation unioniste.
    Alain Lavigne détient un baccalauréat en histoire, une maîtrise en communication publique et un doctorat en science politique. Il est professeur au Département d'information et de communication de l'Université Laval.

  • Le capital symbolique d'une organisation peut être profondément marqué, voire déterminé, par les médias sociaux. Jamais la réputation n'a été plus cruciale que dans nos sociétés contemporaines. Dans ce nouveau contexte, quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour minimiser le risque que constitue la communication numérique? Cet ouvrage réunit les réflexions d'enseignants-chercheurs nord-américains et européens issus de disciplines variées et celles de professionnels, d'experts et de praticiens. Offrant un regard pluriel sur les phénomènes d'e-réputation et d'influence, le livre aborde, autant par des articles théoriques que par des études de cas, la construction et la définition des dynamiques d'e-réputation et d'influence, les cadres juridiques, les pratiques et enjeux qui y sont liés ainsi que les communautés virtuelles et l'innovation. Autant d'entrées possibles pour appréhender de façon opérationnelle les enjeux d'e-réputation ainsi que les influenceurs qui sont à l'oeuvre dans les relations publiques en ligne des organisations..

  • Robert Bourassa et René Lévesque sont des chefs politiques dont les parcours sont inexorablement liés. Ils se sont affrontés à trois reprises: Bourassa a remporté les élections de 1970 et de 1973 et Lévesque a pris sa revanche en 1976.
    Au-delà de leurs différends idéologiques, plusieurs autres traits opposent les deux leaders. Bourassa est tacticien, rationnel et il apprécie le marketing politique tandis que Lévesque est intuitif et charismatique. Il se prête au marketing, mais avec bien des résistances. L'auteur illustre, à l'aide de documents, d'objets et de portraits journalistiques d'époque, les différentes images de Bourassa et de Lévesque lors des élections de 1970. Une première image, qui est celle façonnée par les stratèges; une seconde, construite par les journalistes; la troisième, dessinée par les caricaturistes. Place à la bataille d'images!
    Alain Lavigne a une formation multidisciplinaire en histoire (baccalauréat), en communication publique (maîtrise) et en science politique (doctorat). Professeur au Département d'information et de communication de l'Université Laval, il est l'auteur de Duplessis, pièce manquante d'une légende (Septentrion, 2012) et de Lesage, le chef télégénique (Septentrion, 2014).

  • «Un livre essentiel pour ceux qui veulent comprendre et revivre ces moments historiques».
    Jean-Marc Léger, extrait de la préface.
    Jean Lesage, premier ministre télégénique et chef d'orchestre de la Révolution tranquille, est une figure incontournable de l'histoire du Québec.
    En matière de marketing, le Parti libéral vit le meilleur et le pire. Les victoires électorales de 1960 et de 1962 sont largement redevables à l'utilisation de la télévision et des sondages d'opinion, techniques popularisées aux États-Unis par John F. Kennedy. La défaite inattendue de 1966 survient alors que les stratèges en publicité négligent - ou rejettent - les moyens gagnants des élections précédentes.
    Alain Lavigne expose, à l'aide de documents et d'objets de l'époque, comment le Parti libéral a permis à ce chef et son équipe dite du tonnerre d'ouvrir une nouvelle ère pour le Québec.
    Alain Lavigne détient un baccalauréat en histoire, une maîtrise en communication publique et un doctorat en science politique. Il est professeur au Département d'information et de communication de l'Université Laval. Il est l'auteur de Duplessis, pièce manquante d'une légende. L'invention du marketing politique (Septentrion, 2012), 3e prix du Livre politique 2013 de la Présidence de l'Assemblée nationale du Québec.

empty