Odile Jacob

  • Le langage fait de nous tous, êtres humains, des créateurs, et non des créatures, en privilégiant l'audace de la pensée contre la banalité de l'évidence. Il invite nos enfants à la conquête, et non à la triste imitation. Il nous élève vers une spiritualité lucide en repoussant la soumission servile. Il nous incite à franchir les fossés, à accepter les différences. Il diffère la violence et déjoue la manipulation. Il nous exhorte à regarder vers le haut, même et surtout s'il n'y a personne... Bref, le langage est ce bien précieux, que nous devons chérir et protéger, et qui nous distingue fondamentalement de toutes les autres espèces animales. Parler, lire et écrire ne sont pas des activités parmi d'autres, mais ce qui constitue notre singularité fondamentale dans tout le règne du vivant. Tout ce que vous avez voulu savoir sur le langage sans jamais oser le demander ! Mathias Pessiglione est directeur de recherches à l'Inserm. Biologiste et psychologue, spécialiste des mécanismes cérébraux qui motivent le comportement dans les situations normales et pathologiques, il dirige actuellement une équipe de recherches en neurosciences cognitives à l'Institut du cerveau à Paris.

  • « À nos enfants, nous devons apprendre que la langue n'est pas faite pour parler seulement à ceux que l'on aime, mais qu'elle est faite surtout pour parler à ceux que l'on n'aime pas. C'est en leur transmettant avec autant de bienveillance que d'exigence les vertus pacifiques du verbe que l'on peut espérer qu'ils en viennent aux mots plutôt qu'aux mains. » A. B. Un livre militant qui nous exhorte, toutes et tous, à jouer notre rôle dans ce combat pour la transmission d'une langue commune. Un livre lucide et inspiré qui nous parle de nous, de nos enfants, de demain. Professeur de linguistique à l'université Paris-Descartes, conseiller scientifique de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme, Alain Bentolila est l'auteur de plusieurs ouvrages qui font autorité, parmi lesquels Tout sur l'école. Il a reçu le prix Essai France Télévisions pour cet ouvrage. 

  • « Reconstruire Babel, c'est refuser la dispersion et l'enfermement, tisser solidement les fils d'un dialogue exigeant et lucide entre nos intelligences singulières, aussi différentes, aussi éloignées soient-elles. Reconstruire Babel, c'est transmettre une langue commune et forte pour que nos enfants, curieux de la différence et défiant la distance, puissent construire ensemble un monde un peu meilleur que celui que nous leur aurons laissé. Reconstruire Babel, c'est le défi que nous devons aujourd'hui relever. » A. B. Une analyse lucide de notre société ; des propositions pour que, à nouveau, nous puissions croire ensemble en un avenir commun. Professeur de linguistique à l'université Paris-Descartes, conseiller scientifique de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme, Alain Bentolila est l'auteur de plusieurs ouvrages qui sont de grands succès, parmi lesquels Tout sur l'école et Le Verbe contre la barbarie, qui a reçu le prix Essai France Télévisions.

  • Tout sur l'ecole

    Alain Bentolila

    « Si nous voulons que nos enfants construisent un monde un peu meilleur que celui que nous leur laissons, il nous faut tout miser sur l'école et avoir pour notre système éducatif cette absolue exigence : faire de tous les élèves qui lui sont confiés des résistants intellectuels capables de rigueur et de discernement. " La valeur de nos vies vaudra exactement ce qu'auront été nos efforts pour leur donner le goût d'apprendre avec exigence et de partager avec bienveillance. " Aucune complaisance ne saurait être tolérée ni envers le repli corporatiste de certains enseignants, ni envers l'indifférence de certains parents, ni, surtout, envers le cynisme de certains responsables politiques et administratifs. » (A. B.)Professeur de linguistique à l'université de Paris-V-Sorbonne, conseiller scientifique de l'Observatoire national de la lecture, conseiller scientifique de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme, Alain Bentolila est également le fondateur du réseau des Observatoires de la lecture qui rassemble aujourd'hui plus de 800 écoles en France et à l'étranger. Spécialiste de l'école et de l'illettrisme, il est l'auteur de nombreux ouvrages à succès, parmi lesquels Le Bescherelle ou encore De l'illettrisme en général et de l'école en particulier qui a reçu le grand prix de l'Académie française.

  • Que faire pour sauver tous les élèves qui fréquentent notre école et qui sont en danger ? Que faire, aussi, pour sauver cette école dont on sait depuis longtemps qu'elle ne va pas bien ? Quels sont les premiers besoins de nos enfants, de tous nos enfants ? Et quelles sont les réformes, les vraies, qui s'imposent concernant, notamment, la carte scolaire, les zones d'éducation prioritaires ou encore la formation des professeurs ?« De reculade en faux-semblants, on a laissé se creuser un fossé linguistique et culturel qui prive un cinquième de nos enfants de tout espoir de réussite scolaire et qui rend incertaine leur destinée sociale. Pire, après douze à quatorze années d'école, ceux-ci sont livrés à un monde dangereux où ils ne savent réfuter ni les explications obscures et magiques du monde ni les propositions sectaires et discriminatoires, d'où qu'elles viennent. » A. B. Professeur de linguistique à l'université Paris-V-Sorbonne, vice-président de la Fondation des Caisses d'épargne qui mène un combat efficace contre l'illettrisme, Alain Bentolila a publié plusieurs ouvrages qui font autorité, parmi lesquels Tout sur l'école et, plus récemment, Le Verbe contre la barbarie, qui a été couronné par le prix France Télévisions 2007.

empty