Sciences humaines & sociales

  • Le langage fait de nous tous, êtres humains, des créateurs, et non des créatures, en privilégiant l'audace de la pensée contre la banalité de l'évidence. Il invite nos enfants à la conquête, et non à la triste imitation. Il nous élève vers une spiritualité lucide en repoussant la soumission servile. Il nous incite à franchir les fossés, à accepter les différences. Il diffère la violence et déjoue la manipulation. Il nous exhorte à regarder vers le haut, même et surtout s'il n'y a personne... Bref, le langage est ce bien précieux, que nous devons chérir et protéger, et qui nous distingue fondamentalement de toutes les autres espèces animales. Parler, lire et écrire ne sont pas des activités parmi d'autres, mais ce qui constitue notre singularité fondamentale dans tout le règne du vivant. Tout ce que vous avez voulu savoir sur le langage sans jamais oser le demander ! Mathias Pessiglione est directeur de recherches à l'Inserm. Biologiste et psychologue, spécialiste des mécanismes cérébraux qui motivent le comportement dans les situations normales et pathologiques, il dirige actuellement une équipe de recherches en neurosciences cognitives à l'Institut du cerveau à Paris.


  • Alain Bentolila retrouve le terrain où sa voix porte le mieux : celui de l'Ecole, qu'il souhaite voir se métamorphoser face aux défis qui l'attendent. Un essai court et percutant en pré-campagne électorale.
    o Donner la priorité à la maîtrise de la langue française, afin que
    les élèves puissent mettre en mots leur pensée, faire entendre
    leur voix et questionner celle des autres, tous les autres.
    o Refuser de programmer l'échec et l'exclusion des enfants les
    plus fragiles, en mettant en place de vrais sas de transition aux
    moments névralgiques du cursus.
    o Réconcilier spiritualité et laïcité, en faisant de la religion un
    sujet de réflexion dont on ose parler à l'école : les enfants
    doivent pouvoir se réapproprier l'idée de Dieu et l'interroger.
    Parce que seule l'éducation de nos enfants pourra faire
    rempart à la barbarie, Alain Bentolila formule dans ce livre
    onze propositions fortes, concrètes et inédites pour rénover
    l'école et en faire un lieu de tolérance, de diversité culturelle
    et de résistance humaniste, où parents et professeurs
    devront travailler main dans la main pour former les
    jeunes esprits.

  • Tous les jours, pour nous exprimer, pour entrer en communication avec les autres, nous utilisons la langue française. Souvent, les mots nous viennent tout seuls, s´organisant en un discours cohérent. En général, nous ne nous interrogeons pas sur le comment et le pourquoi de la langue.

    Comment la parole est-elle venue aux hommes ? Quand a-t-on inventé l´écriture... et la lecture ? Quelles ont été les grandes étapes de l´évolution linguistique jusqu´à l´établissement de la langue française d´aujourd´hui ? Quel est l´état du français en France et dans le monde aujourd´hui ? Les langues régionales sont-elles toujours parlées et pour combien de temps encore ? Peut-on simplifier l'orthographe ? Comment la grammaire tient-elle les mots ensemble ? Comment la langue vient-elle aux enfants ? Y a-t-il des clés à connaître pour mieux les accompagner sur le chemin de l´apprentissage ? Comment notre langue est-elle enseignée à l'école ? Autant de questions parfois peu ou jamais posées auxquelles répondra cet ouvrage de référence, formidable exploration de la langue française, d´hier à demain. Car la langue est mouvement, changement, évolution, depuis les origines.

    Véritable étude du français d´aujourd´hui - langue orale ou langue écrite, La Langue française pour les Nuls offre une mine d´informations utiles, documentées et agréables à découvrir àtous les curieux de la langue française et amoureux des mots, mais aussi aux parents soucieux d'accompagner leurs enfants sur le chemin de l'apprentissage de notre belle langue.


    Au programme:

    - Des débuts du langage à la langue française(le propre de l'homme, l'histoire du langage, l'histoire du français, l'étymologie, l'alphabet) - Le français, comment ça marche ?(comment les mots se fabriquent et se démontent, l'orthographe, le vocabulaire, la grammaire, lorsque la langue devient jeu !) - Le français, comment l'apprend-on ?(comment l'enfant apprend à parler, comment l'enfant apprend à lire, les accidents de l'apprentissage, l'enseignement du français à l'école) - Le français aujourd'hui : ici et ailleurs(le français dans les médias et dans les discours politiques, l'illettrisme, les langues régionales, la francophonie)

  • L'auteur présente les causes de l'illettrisme et mesure les faiblesses de notre système scolaire. Au-delà du bilan, il propose des solutions simples et concrètes pour déjouer les pièges de l'écrit et sortir de l'impasse qu'est l'abandon de la lecture.

  • Tout sur l'ecole

    Alain Bentolila

    « Si nous voulons que nos enfants construisent un monde un peu meilleur que celui que nous leur laissons, il nous faut tout miser sur l'école et avoir pour notre système éducatif cette absolue exigence : faire de tous les élèves qui lui sont confiés des résistants intellectuels capables de rigueur et de discernement. " La valeur de nos vies vaudra exactement ce qu'auront été nos efforts pour leur donner le goût d'apprendre avec exigence et de partager avec bienveillance. " Aucune complaisance ne saurait être tolérée ni envers le repli corporatiste de certains enseignants, ni envers l'indifférence de certains parents, ni, surtout, envers le cynisme de certains responsables politiques et administratifs. » (A. B.)Professeur de linguistique à l'université de Paris-V-Sorbonne, conseiller scientifique de l'Observatoire national de la lecture, conseiller scientifique de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme, Alain Bentolila est également le fondateur du réseau des Observatoires de la lecture qui rassemble aujourd'hui plus de 800 écoles en France et à l'étranger. Spécialiste de l'école et de l'illettrisme, il est l'auteur de nombreux ouvrages à succès, parmi lesquels Le Bescherelle ou encore De l'illettrisme en général et de l'école en particulier qui a reçu le grand prix de l'Académie française.

  • Que faire pour sauver tous les élèves qui fréquentent notre école et qui sont en danger ? Que faire, aussi, pour sauver cette école dont on sait depuis longtemps qu'elle ne va pas bien ? Quels sont les premiers besoins de nos enfants, de tous nos enfants ? Et quelles sont les réformes, les vraies, qui s'imposent concernant, notamment, la carte scolaire, les zones d'éducation prioritaires ou encore la formation des professeurs ?« De reculade en faux-semblants, on a laissé se creuser un fossé linguistique et culturel qui prive un cinquième de nos enfants de tout espoir de réussite scolaire et qui rend incertaine leur destinée sociale. Pire, après douze à quatorze années d'école, ceux-ci sont livrés à un monde dangereux où ils ne savent réfuter ni les explications obscures et magiques du monde ni les propositions sectaires et discriminatoires, d'où qu'elles viennent. » A. B. Professeur de linguistique à l'université Paris-V-Sorbonne, vice-président de la Fondation des Caisses d'épargne qui mène un combat efficace contre l'illettrisme, Alain Bentolila a publié plusieurs ouvrages qui font autorité, parmi lesquels Tout sur l'école et, plus récemment, Le Verbe contre la barbarie, qui a été couronné par le prix France Télévisions 2007.

empty