Littérature générale

  • Publié en avril 1880, le recueil des Soirées de Médan réunit autour de Zola le nom de cinq de ses disciples : Maupassant, Huysmans, Henry Céard, Léon Hennique et Paul Alexis. Une vision commune inspire ces écrivains : manifester leur solidarité intellectuelle pour défendre les principes de la littérature naturaliste. Cet ouvrage s'efforce de reconstituer le mythe littéraire à l'origine de ce recueil. C'est pourquoi il ne se limite pas aux seules années 1877-1880, celles du naturalisme triomphant. Il commence en s'ouvrant sur l'exposé de la jeunesse de Zola à Aix-en-Provence, puis met en scène, les uns après les autres, tous les épisodes de la bataille naturaliste. Et, après avoir franchi la limite que constitue la mort de Zola, il s'achève en 1930, au moment de la commémoration du cinquantenaire des Soirées de Médan. En montrant les liens qui unissent les événements entre eux, il retrace les différents épisodes qui ont jalonné cette histoire, des dîners Flaubert à la fondation de l'Académie Goncourt ou à la création du pèlerinage de Médan. Il évoque des moments de réussite comme des échecs, des périodes d'exaltation comme des affrontements. En somme, il donne à voir, avec ses bonheurs et ses drames, une aventure collective, vécue par des écrivains que réunissait une même croyance dans la capacité de la littérature à représenter le mécanisme des réalités sociales.Zola, figure centrale de cet ouvrage, vu sous un nouvel angle. Non pas un génie solitaire, enfermé dans son univers personnel, mais un homme qui, depuis sa jeunesse, a souhaité vivre la création littéraire comme une expérience de groupe, en faisant de l'amitié un moteur de l'écriture. Sur le modèle absolu du cénacle balzacien qui posait entre ses membres l'idéal d'une solidarité sans faille.

  • Tuer gratuitement est une absurdité. C'est ce que pense Calone qui sait bien que ce n'est pas dans la nature de ses confrères amis ou adversaires. On dit que quelquefois les arbres cachent la forêt. Osaca Glässer est un arbre solide, massif, apparemment indestructible. Mais que cache-t-il ? Comment un type aussi malin que lui a-t-il pu faire appel à des petits tueurs du dimanche assez maladroits pour se faire prendre ? Et c'est finalement parce qu'il péchera par excès d'intelligence que Glässer se fera prendre. Sur ce terrain-là, Calone est décidément imbattable.

  • Les cartes étaient distribuées. Malinine semblait avoir un jeu solide. Les cartes de Calone étaient bonnes. Chacun savait l'autre susceptible de tricher. Au pot, la vie d'un homme et un mystérieux manuscrit. Au jeu, il faut toujours un vainqueur. Calone pensait bien qu'il le serait. Mais quelqu'un d'autre n'avait-il pas truqué les cartes dès le départ ?

  • La naturalisme aujourd'hui, c'est d'abord une bibliographie, une chronologie, enfin un discours, jugements et analyses émis par la critique depuis un siècle. L'ouvrage se propose d'explorer le contenu intellectuel de ce 19e siècle naturaliste.

  • "Je n'ai pas de secrets, les clefs sont sur les armoires, on peut publier toutes mes lettres un jour : elles ne démentiront ni une de mes amitiés, ni une de mes idées", affirmait Zola.
    Cette anthologie inédite, qui rassemble une centaine de lettres, témoigne du parcours, des luttes, des rêves et des doutes d'un écrivain illustre. On y découvre un jeune provençal, arrivé à Paris en 1858, aspirant à se faire un nom, mais désespérant d'y parvenir ("Je n'ai pas achevé mes études, je ne sais même pas parler en bon français, j'ignore tout", écrit-il à son ami d'enfance Cézanne). On y suit, pas à pas, ses débuts dans le monde - l'auteur des Rougon-Macquart fut d'abord employé chez Hachette et journaliste -, ses premiers succès, ses combats littéraires, et, plus tard, son engagement dans l'affaire Dreyfus.
    Tour à tour poignantes, drôles et virulentes, ces missives s'adressent à sa famille et à ses confrères (Haubert, Edmond de Goncourt, Huysmans...), aux critiques qui l'accablent comme aux personnalités qu'il admire. Elles jettent un éclairage unique sur l'existence d'un homme qui fut un polygraphe acharné et un polémiste de talent, mais aussi un ami d'une fidélité sans faille. Et elles nous montrent que ce grand romancier aux convictions inébranlables ne cessa jamais d'être à la recherche de lui-même.

empty