Alexandre Postel

  • '1875 : à cinquante-trois ans, Gustave Flaubert se considère comme un homme fini. Menacé de ruine financière, accablé de chagrins, incapable d'écrire, il voudrait être mort.
    Il décide de passer l'automne à Concarneau, où un savant de ses amis dirige la station de biologie marine. Là, pendant deux mois, Flaubert prend des bains de mer, se promène sur la côte, s'empiffre de homards, observe les pêcheurs, regarde son ami disséquer mollusques et poissons.
    Un jour, dans sa petite chambre d'hôtel, il commence à écrire un conte médiéval d'une grande férocité - pour voir, dit-il, s'il est encore capable de faire une phrase...
    À partir de ces éléments avérés, j'ai imaginé le roman de son oisiveté, le rêve de sa rêverie, la légende de sa guérison. Cela aurait pu s'appeler : Gustave terrassant le dragon de la mélancolie.'
    Alexandre Postel

  • Les deux pigeons

    Alexandre Postel

    ""Ton père et moi, on se connaissait à peine depuis trois mois qu'il me demandait en mariage."
    Cela semblait à Dorothée une excellente raison pour ne pas se hâter."

    Théodore et Dorothée s'aiment d'amour tendre. Cela ne les empêche pas de s'interroger : comment se divertir ? Se nourrir ? Que faire de ces deux corps ? À quoi se consacrer ? Faut-il fonder une famille, travailler, s'indigner ? Comment font les autres ? Autant de questions qui surgissent au fil de cette odyssée des manières de vivre.

  • L'ascendant

    Alexandre Postel

    Le narrateur, à la demande d'une psychiatre, raconte les événements qui, en l'espace de cinq jours, ont dévasté sa vie.

    Tout commence lorsque ce vendeur de téléphones mobiles apprend le décès de son père, avec lequel il entretenait des rapports très lointains. Afin d'organiser les obsèques, le jeune homme se rend dans la petite ville où vivait le défunt et s'installe dans la maison paternelle. Il fait alors une découverte terrifiante qui le plonge, au fil d'un enchaînement insidieux de faux pas, dans une situation cauchemardesque.

    On retrouve ici ce qui faisait la force du premier roman d'Alexandre Postel : une narration implacable et ironique, qui donne au récit la forme d'une tragédie. Le sentiment de culpabilité, au centre du texte, génère une atmosphère trouble et inquiétante : jusqu'à la dernière ligne, le lecteur hésite entre l'empathie, la révolte et l'effroi.

    Prix du Deuxième Roman 2016

  • Un homme effacé

    Alexandre Postel

    "Quoi qu'il arrive, il faut vous faire à l'idée que vous ne ressortirez pas blanchi du tribunal. C'est une illusion de croire ça. On ne ressort pas blanchi d'un procès comme celui-ci. Soit on en ressort sali, soit on n'en ressort pas du tout." Damien North est un professeur de philosophie dans une université cossue. Sa vie bascule le jour où il est accusé de détention d'images illicites, mettant en scène des enfants. L'inculpé a beau se savoir innocent, un terrible engrenage commence tout juste à se mettre en marche...

    Alexandre Postel décrit avec acuité la farce des conventions sociales, les masques affables sous lesquels se cachent le pouvoir, la jalousie ou le désir de nuire - et les dérives inquiétantes d'une société fascinée par les images.

  • « En temps de crise, les écrivains s'interrogent sur la valeur de la littérature. Je suis pour ma part immunisé contre ces doutes. Depuis le commencement du confinement, j'écris tous les jours ; et je peux certifier, sans forfanterie, que j'écris de mieux en mieux. » Alexandre Postel

  • LE MAL William Shakespeare, Macbeth Jean-Jacques Rousseau, La Profession de foi du vicaire savoyard Jean Giono, Les Âmes fortesTout pour réussir sa dissertationL´épreuve de français/philo en prépas scientifiques impose une connaissante parfaite, presque intime, des oeuvres au programme. D´où le grand intérêt de cet ouvrage original et inédit qui présente :  - L´essentiel sur les 3 oeuvres au programme  - Les passages clés à retenir -Les compléments indispensables  UN VRAI + POUR FAIRE LA DIFFÉRENCE

  • LE MAL en 30 dissertations corrigées William Shakespeare, Macbeth Jean-Jacques Rousseau, La Profession de foi du vicaire savoyard Jean Giono, Les Âmes fortes Épreuve de français par excellence aux concours des Grandes Écoles d´ingénieurs, la dissertation peut très vite rapporter des points précieux, à condition que le candidat sache analyser le sujet et organiser sa réflexion selon un plan logique et précis.  Et rien de tel que des mises en situation corrigées, avec décryptage du sujet à l´appui, pour apprendre, par l´exemple, comment analyser les notions essentielles du programme et réutiliser les trois oeuvres étudiées en classe. 

empty