Anne Ancelin Schützenberger

  • Liens transgénérationnels, secrets de famille, syndrome d'anniversaire, transmissions des traumatismes et pratique du génosociogramme. Anne Ancelin Schützenberger livre dans cet ouvrage, à travers son analyse clinique et sa pratique professionnelle de près d'une vingtaine d'années, une « thérapie transgénérationnelle psychogénéalogique contextuelle ». En langage courant, ceci signifie que nous sommes un maillon dans la chaîne des générations et que nous avons parfois, curieusement, à « payer les dettes » du passé de nos aïeux. C'est une sorte de « loyauté invisible » qui nous pousse à répéter,que nous le voulions ou non, que nous le sachions ou pas, des situations agréables ou des événements douloureux. Nous sommes moins libres que nous le croyons, mais nous avons la possibilité de reconquérir notre liberté et de sortir du destin répétitif de notre histoire, en comprenant les liens complexes qui se sont tissés dans notre famille. Ce livre passionnant et truffé d'exemples s'inscrit parmi les toutes récentes recherches en psychothérapie intégrative. Il met particulièrement en évidence les liens transgénérationnels, le syndrome d'anniversaire, le non-dit-secret et sa transformation en un « impensé dévastateur ».

  • La langue secrète du corps, ce n'est pas un mensonge qu'il s'agirait de décrypter, ni un geste qui nous trahirait, c'est un signal inconscient de joie, de détresse ou de souffrance que le corps émet et dont il faut immédiatement se saisir pour rendre la vie plus facile. Couleur des vêtements, position dans l'espace, cou dénudé ou couvert, micro-gestes, etc., attirent notre regard et éclairent le présent ou le passé. L'observation fine et rapide est cruciale. Elle prend au dépourvu et court-circuite les défenses habituelles, suscitant chez l'autre une surprise qui permet de révéler l'essentiel. Pendant des décennies, cette communication non verbale a été au centre du travail d'Anne Ancelin Schützenberger, mais l'auteur de Aïe, mes aïeux ! n'avait jamais, jusqu'à présent, consacré de livre à ce sujet.

  • « Radiographie affective » des groupes, la sociométrie, dans l'optique de son fondateur, Jacob Levy Moreno, se définit comme « un instrument, qui sert à évaluer le réseau de relations qui fondent les groupes sociaux, à la lumière des attractions et des rejets qui se manifestent à l'intérieur de ce groupe », mais aussi comme une étude mathématique - ou quantifiée - des propriétés psychologiques d'une population. Cet ouvrage s'attache surtout à présenter et à approfondir cette méthode. Il devrait être utile à l'étudiant en sciences humaines, comme au cadre de l'industrie.

  • « Radiographie affective » des groupes, la sociométrie, dans l'optique de son fondateur, Jacob Levy Moreno, se définit comme « un instrument, qui sert à évaluer le réseau de relations qui fondent les groupes sociaux, à la lumière des attractions et des rejets qui se manifestent à l'intérieur de ce groupe », mais aussi comme une étude mathématique - ou quantifiée - des propriétés psychologiques d'une population. Cet ouvrage s'attache surtout à présenter et à approfondir cette méthode. Il devrait être utile à l'étudiant en sciences humaines, comme au cadre de l'industrie.

  • Se réapproprier son histoire personnelle et familiale, mieux s'inscrire dans une lignée et une légende, et mettre de l'ordre dans le chantier laissé par nos anciens : tel est l'objet de la psychogénéalogie clinique. Elle ouvre des possibles : maintenir les loyautés qui nous conviennent, faire émerger tout ce qui a pu être joyeux, honorable, agréable et paisible ; prendre du recul pour vivre sa vie à soi... Psychothérapeuthe, groupe-analyste et psychodramatiste de renommée internationale, professeur émérite à l'université de Nice, inventeur du mot psychogénéalogie, Anne Ancelin Schützenberger a écrit ce livre comme une suite au célèbre Aïe, mes aïeux ! Elle y aborde l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur les loyautés familiales invisibles. Elle aide à se poser les bonnes questions pour vivre et non plus survivre, pointe les pièges à éviter, et ouvre le chemin qui permet d'aller butiner dans le jardin familial.

empty