Armand Colin

  • Ce précis offre un panorama détaillé de la littérature française du Moyen Âge à nos jours. Destiné aux étudiants et enseignants, et à tous ceux qui préparent des concours et examens, il rassemble les principales connaissances utiles sur les auteurs, les oeuvres et les grands courants.
    Chaque siècle fait l'objet d'une présentation du contexte historique et idéologique dans lequel s'inscrit l'évolution des formes et des genres. Des notices séparées sont consacrées aux mouvements littéraires majeurs : la Pléiade, le romantisme, le surréalisme, etc.
    Les auteurs sont présentés de manière à dégager l'essentiel : dates clés de leur biographie, thèmes et formes de leurs oeuvres, ouvrages principaux qui font l'objet d'un résumé et d'un commentaire organisé.
    Cette quatrième édition est augmentée de nouvelles entrées contemporaines.

  • D' « accent » à « zeugme » en passant par « connotation » et « métaphore », les auteurs définissent et commentent environ 380 termes et notions essentielles pour l'analyse littéraire.
    Bénéficiant des acquis de la linguistique, de la stylistique et de la critique, chaque notion fait l'objet d'un exposé complet. Les définitions sont toujours accompagnées d'exemples commentés. L'exposé qui suit met en rapport le terme avec l'histoire, l'esthétique et la pratique du commentaire.
    Ce vocabulaire est à la fois un ouvrage de consultation rapide qui permet de vérifier une définition, et un ouvrage de réflexion orienté vers la perception esthétique du fait littéraire.

  • Qu'est-ce que le réel ? Comment le connaître ? Comment se produit l'articulation entre les faits objectifs et les significations subjectives ? Par quels processus un ensemble de typifications devient-il une réalité socialement établie ? Comment finissons-nous par vivre, au milieu de sociétés plurielles, dans un monde commun ? 
    L'importance et le succès durable de ce livre majeur du constructivisme  tiennent à la place unique qu'il occupe dans l'histoire de la théorie sociale.  L'ouvrage, présenté par D. Martucelli et F. de Singly, s'enrichit d'une introduction inédite qui facilite la compréhension de ce texte exigeant.

  • La littérature et la peinture se sont développées au long des siècles dans une constante émulation. C'est ce dialogue fécond qu'explore cet ouvrage.
    L'auteur y développe, dans un style érudit et accessible, une réflexion d'ensemble qui mobilise un savoir double de l'art pictural et de la pratique littéraire. Il éclaire les multiples croisements historiques et thématiques entre ces deux arts, autant que les soubassements esthétiques et philosophiques de cet échange.
    On redécouvre ainsi à quel point la peinture a été pendant des siècles dépendante des textes, pour ses sources d'inspiration comme pour sa théorisation. Symétriquement, apparaît la fascination des écrivains pour l'immédiateté plastique de l'image, dont ils cherchent bien des fois à retrouver la séduction par le travail de l'écriture.
    /> Une sélection de tableaux est reproduite dans un cahier couleur central.

empty