Bergez

  • S'engager dans la recherche en sciences humaines et sociales ; le champ de l'éducation Nouv.

    Qui veut engager une recherche en éducation se trouve souvent enjoint de se conformer à des canons académiques qui peuvent apparaître très formels : définir une problématique, formuler des hypothèses, valider des résultats, etc. Ces éléments sont essentiels, mais il faut en comprendre le sens et les enjeux. Or c'est là le premier mérite de l'ouvrage de Guy Berger et Augustin Mutuale : il éclaire les différents moments de toute trajectoire de recherche en explicitant les exigences qui les sous-tendent et permettent de s'inscrire dans un collectif qui donnera sa légitimité au travail réalisé.

    Mais ce livre renvoie aussi, au fur et à mesure de l'exposé des différents « chantiers » qui structurent le travail de recherche, à des questions fondamentales qui permettent au lecteur de clarifier sa posture et mener à bien son projet : qu'est-ce qui différencie une recherche sur l'éducation d'une recherche en éducation ? Suffit-il d'expliquer pour comprendre ? Comment trouver la bonne distance entre une extériorité indifférente et une implication aveuglante ? Qu'est-ce que produire des connaissances nouvelles ? Et à quelles conditions la pratique de la recherche peut-elle être un authentique processus d'émancipation ?

    Tous ceux et toutes celles qui s'engagent dans un travail de recherche en éducation, à l'occasion de la rédaction d'un article, d'un mémoire professionnel, d'un master ou d'une thèse, trouveront ici, bien mieux qu'un « manuel », bien plus qu'un ensemble de précieux conseils, un véritable accompagnement intellectuel de leur démarche. Guy Berger et Augustin Mutuale font ainsi remarquablement oeuvre de « pédagogues », au sens originel du mot : leur ouvrage ouvre le chemin de la recherche tout en laissant le lecteur achever le parcours.

  • D' « accent » à « zeugme » en passant par « connotation » et « métaphore », les auteurs définissent et commentent environ 380 termes et notions essentielles pour l'analyse littéraire.
    Bénéficiant des acquis de la linguistique, de la stylistique et de la critique, chaque notion fait l'objet d'un exposé complet. Les définitions sont toujours accompagnées d'exemples commentés. L'exposé qui suit met en rapport le terme avec l'histoire, l'esthétique et la pratique du commentaire.
    Ce vocabulaire est à la fois un ouvrage de consultation rapide qui permet de vérifier une définition, et un ouvrage de réflexion orienté vers la perception esthétique du fait littéraire.

  • Cet ouvrage constitue une introduction pédagogique à l'histoire du XXe siècle. S'appuyant sur les dernières recherches il est synthétique et complet. POINTS FORTS L'ouvrage est une synthèse claire et précise sur la période 1914-2001. Les illustrations, définitions, et graphiques en marge, ainsi que l'atlas de fin d'ouvrage, le rendent particulièrement utile aux étudiants. La bibliographie est à jour des dernières recherches. LES AUTEURS FRANÇOISE BERGER, maître de conférences à l'Institut d'études politiques de Grenoble. GILLES FERRAGU, maître de conférences à l'université Paris Ouest-Nanterre-La Défense ainsi qu'à Sciences Po Paris.

  • « L´enfant peut bien supporter ça ». Telle est la devise de nombreux professionnels qui travaillent dans le domaine de la protection de l´enfance, trop souvent indifférents à la vulnérabilité de l´enfant, préoccupés essentiellement par ce qu´ils nomment les « droits des parents » ou parfois par des problèmes de pouvoir. Résultat : l´évolution fréquemment catastrophique des mineurs concernés vers une violence extrême, des troubles psychiatriques, une déficience intellectuelle.
    L´auteur répond avec précision aux arguments fallacieux de ces professionnels. Il analyse la manière dont a été construite la loi française réformant la protection de l´enfance votée en 2007. Les avancées contenues dans ce texte législatif apparaissent si fragiles qu´elles ne permettent pas de garantir un devenir cohérent aux enfants dont les parents présentent d´importantes difficultés éducatives.
    Notre pays n´a donc pas été capable de regarder en face la gravité de ses dysfonctionnements judiciaires et sociaux et de prendre en compte les connaissances admises dans d´autres pays. En conséquence, de plus en plus de jeunes évolueront vers des comportements violents.

  • C'est le processus même de la séparation parents-enfants qui est ici analysé. L'ouvrage ne se limite pas au problème du placement familial mais prend aussi en considération l'internat ou le lieu de vie. Une synthèse théorique et pratique qui renouvelle et approfondit considérablement la réflexion sur ce thème en abordant avec précision les difficultés que rencontrent les divers protagonistes (psychiatres, juges pour enfants, parents). Nouvelle édition pourvue d'une longue préface bilan de l'auteur. 14 ans après, cet ouvrage demeure le livre de référence par lequel il faut commencer lorsqu'on travaille en protection de l'enfance.

    Maurice Berger est chef de service en psychiatrie de l'enfant au CHU de Saint-Étienne, ex-professeur associé de psychologie à l'Université Lyon 2 , et psychanalyste.
    />

  • Cet ouvrage constitue la meilleure analyse de la prise en considération du groupe familial dans le traitement de l'enfant. Il propose un outil théorico-clinique : les entretiens familiaux caractérisés par un cadre construit "sur mesure", en fonction des difficultés psychiques de chaque parent, et par un décryptage des projections dont l'enfant est l'objet. Cette nouvelle édition entièrement revue et corrigée est enrichie d'un nouvel avant propos et de l'exposé de deux situations cliniques par Christine Frisch-Desmarez et Marie-Paule Durieux.

  • Sélection de textes issus des deux premières journées «Jeunes Chercheurs» du GIS Socio-Économie de l'Habitat, cet ouvrage témoigne d'un renouvellement des approches du logement et de l'habitat. L'accès à un logement y apparaît comme un fil conducteur, qu'il s'agisse de l'analyse des dispositifs publics ou des parcours résidentiels des ménages.

  • La reprise démographique, le déploiement des fonctions résidentielles et touristiques et les nouvelles formes de mobilité attestent une certaine dynamique des espace ruraux. Avec la crise du modèle urbain, l'image positive véhiculée par les campagnes et leur patrimoine explique en partie cette attractivité. A quels éléments de l'histoire le système des représentations des espaces ruraux renvoie-t-il ? Quelles images véhicule-t-il ? Comment s'inscrit-il dans les politiques publiques de développement territorial ?

  • Après-guerre, des miliciens compromis en France sous l'Occupation se sont réfugiés au Québec pour fuir l'épuration. Moins que leur nombre, c'est l'écho de leur présence dans la société québécoise qui surprend. En effet, l'ampleur de la mobilisation politique et sociale à leur sujet fut telle que l'on a pu parler, à juste titre, d'une «affaire Bernonville», du nom du plus connu d'entre eux. Dès lors, centré sur cette « affaire des réfugiés politiques français » qui fit grand bruit au Canada entre 1948 et 1951, le livre propose tout à la fois un retour sur l'événement, sa mémoire et l'écriture de son histoire. Il offre ainsi une histoire connectée entre la France et le Canada français. À travers les itinéraires singuliers d'une poignée d'exilés, l'ouvrage contribue à revisiter l'histoire de Vichy et de sa postérité. On y découvre également la façon dont s'organisait le soutien «hors les murs» de ces ex-miliciens, via au Québec la présence d'une minorité d'activistes de droite appartenant à la mouvance clérico-nationaliste, qui constituait le noyau dur de «l'accueil collabo». À une autre échelle, ce livre s'inscrit dans l'histoire des politiques suivies par le Canada à l'égard des collaborateurs européens ou présumés criminels de guerre de 1945 à nos jours.

  • La collection Savoir et Faire en Prépas fait la promesse suivante aux étudiants des classes préparatoires aux grandes écoles (C.P.G.E.) : cerner les savoirs primordiaux et acquérir les bonnes méthodes pour faire face aux problématiques les plus fréquemment rencontrées.
    Pour cela, la collection met en avant les savoirs essentiels mais elle met surtout en lumière la façon dont sont utilisés ces savoirs au travers de nombreuses méthodes.
    Les nombreux exercices corrigés en fin de chapitres permettent de s'assurer d'avoir acquis la théorie et la pratique.
    Cette collection démontre finalement que la résolution d'une grande quantité de problèmes se fait avec assez peu de savoirs théoriques mais beaucoup de savoir-faire.

  • A la lumière des enseignements de Freud et Lacan, voici de nouvelles perspectives de réflexions concernant l'Aventure symbolique dans laquelle est pris tout sujet et la clinique du sujet et du lien social contemporain qui en découle. Cette réflexion prend en compte les avancées des psychanalystes contemporains insistant sur le lien spécifique qui unit la structure du sujet et la nature du lien social. Les diverses modalités du nouage par le symptôme faisant tenir le sujet dans l'inévitable malaise dont est porteuse chaque civilisation sont interrogées.

  • La quasi-totalité des enfants et préadolescents auteurs de violences pathologiques extrêmes ont été soumis tout petits, le plus souvent avec leurs parents, à des relations particulièrement défectueuses entraînant des « traumatismes relationnels précoces ». Pour faire face à ces traumatismes, ils ont, dès les premières années de leur vie, mis en place des processus de défense « automatiques » qui incluent l'attaque potentiellement meurtrière. Les connaissances scientifiques, précises, sur ce sujet existent. Seule la France refuse de les prendre en compte car ce savoir bat en brèche un bon nombre de croyances. Le lien de causalité entre traumatisme relationnel précoce et violence fait chez nous l'objet d'un déni volontaire et sans remède. Et pourtant, la situation est devenue ingérable. Le nombre d'enfants « barbares » qui n'ont pas la liberté interne de ne pas frapper va continuer à croître sans que nous parvenions à modifier notre manière de penser ce problème. Notre pays n'a et n'aura que la violence qu'il mérite, et il ne servira à rien de pleurnicher.

  • Approche thérapeutique complète des troubles de l'intelligence chez l'enfant et l'adolescent qui prend en considération l'environnement familial et s'articule avec les prises en charge rééducatives et pédagogiques. Cette 4e édition a été entièrement revue et augmentée. Elle comporte un nouveau chapitre présentant les derniers travaux sur ce thème.

  • L'instabilité psychomotrice de l'enfant constitue une véritable pathologie du mouvement. Cet ouvrage en étudie les principales formes cliniques et fournit des modèles de prise en charge thérapeutique. Il est la première tentative d'analyse clinique rigoureuse d'un trouble psychopathologique qui concerne des dizaines de milliers d'enfants par ans. A l'occasion de cette troisième édition, l'auteur a revu l'ensemble de son ouvrage et rajoute un chapitre à jour des derniers travaux sur ce thème.

  • Celui-là

    Estelle Berger

    Ce texte est le fruit d'un exercice de style littéraire ayant pris forme de récit. Il est né tant d'une nécessité que d'un désir de traiter l'indicible du deuil. Le parcours des personnages dans l'écriture est pris par chaque mot, chaque ponctuation. Pour ce texte, la langue de Duras était la plus juste : pas de nom, pas de lieu, pas de temps. Ainsi, l'auteure rend hommage tant à cette grande écrivaine qu'à lui, dans le souvenir de qui cette langue se love.

  • La famille n'a jamais subi autant d'évolution que ces cinquante dernières années avec la révolte de mai 68 contre l'autorité sous toutes ses formes, et contre les pères en particulier. D'où l'effacement du père et de l'autorité, l'émancipation des femmes et des moeurs (élargissement du mariage aux couples homos, PMA...) et l'essor de l'individualisme. Nous sommes passés d'une société patriarcale à matriarcale et le père a du mal à trouver sa place dans cette société qui tend à l'exclure. Notre communication évolue également par la pléthore d'outils, souvent virtuels, évinçant les échanges directs traditionnels, et par l'instantanéité dans tous les domaines, y compris dans les couples qui se font et se défont au gré des pulsions, créant des orphelins du divorce.

  • Notre société compte de plus en plus d'enfants, d'adolescents, et d'adultes capables des pires violences. Enseignants, éducateurs, policiers, le disent avec inquiétude : les comportements violents sont plus fréquents, plus graves et plus précoces qu'autrefois - que ce soit en crèche, en maternelle, au collège, au lycée ou dans la rue. De fait, le passage à l'acte, de l'incivilité à la « radicalisation », trouve le plus souvent son origine dans la petite enfance. Comment comprendre la violence, et répondre aux légitimes questions que, victimes du « politiquement correct », nous osons à peine nous poser ? Démarche d'autant plus urgente, qu'il ne s'agit plus désormais d'excuser qui que ce soit, mais bien de prévenir la survenue d'une situation sociale incontrôlable. Maurice Berger, spécialiste internationalement reconnu dans ce domaine, expose ici d'une manière accessible à tous, l'état des connaissances sur ce sujet. Il propose des actions précises de prévention de la violence, ainsi qu'une prise en charge spécifi que des sujets qui présentent ce comportement.

  • L'art génératif, c'est la pointe avancée de l'art numérique. Ici, l'ordinateur n'est pas seulement un outil : c'est le support naturel de créations où l'artiste entend transférer sa capacité génératrice d'émotions et, à la limite, sa créativité même. Il libère ainsi son oeuvre de ses propres limites, et se libère lui-même des tâches subalternes d'exécution pour aller plus loin dans son discours. L'art génératif est aujourd'hui à un tournant. Ce livre vous invite à vous y engager plus avant.

  • Les deux auteurs creusent les mêmes concepts, confrontent des pratiques, se heurtent aux mêmes impasses. L'un, européen pluriel, le plus ancien, s'est frotté à Kant, Marx, Freud, Rousseau et s'est confronté au politique. L'autre, issu de l'Afrique, héritier de fait des tâtonnements du premier, a cherché des lumières dans la protestation kierkegaardienne. Un texte d'éducation sur l'éducation.

  • Ces entretiens sont ceux de trois complices. Deux d'entre eux sont des universitaires, le troisième a travaillé essentiellement en entreprise, mais les trois ont, dans leur pratique, accordé une place essentielle à la formation des adultes. Ils s'offrent dans cet ouvrage à la lecture d'André de Peretti avec lequel, chacun dans des perspectives différentes, avait partagé, un moment de son parcours.

  • En dépit de sa récente ouverture, la Chine demeure mystérieuse. Les auteurs de ce volume s'efforcent de jeter sur la Chine, sur son passé récent et son devenir, le même regard large et froid que celui de Lucien Bianco, leur maître, collègue et ami, en l'honneur duquel ces contributions ont été réunies. Non pas un regard dénué de passion et d'engagement, mais un regard qui ne se détourne pas des faits déplaisants parce que contraires aux opinions déjà formées ou aux idées reçues.

  • Quel est le coach qui n´a pas appréhendé de bien conduire sa première séance ? La première séance est décisive : elle remet en jeu votre savoir et/ou votre expérience.
    Cet ouvrage vous offre un guide pratique pour bien la préparer et la conduire.
    Analysant toutes les étapes, décryptant les signes et les écueils, donnant des repères clairs, illustré de nombreux exemples, il vous montre non seulement comment faire face à toute situation mais également comment tirer profit de ce véritable concentré de l´art de coacher pour affiner votre pratique.
    Coach débutant ou coach chevronné, vous trouverez dans cet ouvrage mettant en lumière la richesse d´enseignement qu´apporte cette première séance, les cartes, les questionnaires et les outils qui vous permettront de donner le meilleur de vous-même et de démarrer favorablement tout nouveau coaching.

  • Cet ouvrage interroge un certain nombre d'éléments majeurs concernant la pratique de la psychanalyse avec les enfants. Il situe très précisément d'une part le symptôme et la structure clinique dans laquelle il s'inscrit ; d'autre part ce qui fait la particularité du symptôme de l'enfant en le référant à l'universel de la structure du sujet.

  • Pour chacun, un jour, vient le temps de l'envol. Pour préparer celui d'Eos, Miguel lui dédie ce livre, pétri de leur parcours singulier et de leurs échanges. À la fois conte et témoignage personnel, ce récit est imprégné de poésie pour célébrer l'amour qu'unit un père et sa fille.

empty