C Massit

  • La vie professionnelle est faite d'étapes et en particulier de moments de transition, souvent inconfortables car ils nous invitent à nous réinventer. Au-delà des outils classiques d'accompagnement - suivi, outils de communication, stratégie de réseautage -, ce livre propose une méthode outillée en 4 temps : la mise en condition physique, mentale et émotionnelle, la maîtrise de l'expression orale, l'art de la relation et le développement de l'agilité nécessaire pour rebondir. Que cette transition aboutisse à une nouvelle situation ou à un mieux vivre dans une situation existante, elle implique toujours une remise en cause de notre rapport à nous-même, aux autres et à la vie. Cet ouvrage vous guidera lors de cette étape essentielle.

    Autodiagnostic - Conseils d'experts - Exercices

  • Pour Joanna Macy et Chris Johnstone, figures emblématiques de l'écopsychologie, l'humanité se trouve à un moment carrefour où elle doit faire le choix entre trois manières de donner du sens à l'évolution du monde : le On fait comme d'habitude, la Grande Désintégration ou le Changement de cap. Cette dernière « histoire » est la transition d'une société qui détruit la vie vers une société qui la soutient, à travers des relations plus harmonieuses avec tous les êtres - humains et autres qu'humains. Synthèse de plus de trente ans de praxis écocitoyenne, leur livre présente avec profondeur les tenants et aboutissants de ce changement de paradigme, « aventure essentielle » de notre temps. Il éclaire les fondements du Travail qui relie, un ensemble d'exercices qui invitent à explorer notre lien avec le vivant à travers une spirale en quatre étapes : s'enraciner dans la gratitude, honorer notre souffrance pour le monde, porter un nouveau regard et aller de l'avant.

  • Si le conflit israélo-palestinien est largement couvert par les médias, la société israélienne reste assez méconnue du public francophone. Ce livre invite à découvrir un peuple pluriel et complexe, un Etat où s'amalgament des rescapés de la Shoah, des immigrants originaires d'horizons très différents, des juifs de stricte observance, des juifs libéraux, des juifs laïcs, des juifs athées voire agnostiques, des chrétiens aux multiples facettes, des musulmans sunnites - des citoyens qui rejettent l'autorité de l'Etat , et d'autres qui s'en accommodent tant que leurs intérêts sont préservés.

    Dans ce pays laïc, mais empreint de religiosité, dans cet Etat démocratique, mais tenté par l'autoritarisme, les Israéliens se dotent d'une culture originale et développent une créativité à toute épreuve, tout en revendiquant le droit à la normalité dans un environnement hostile.

    Ce livre est un voyage au sein d'un peuple-mosaïque dans un Etat moderne. Un portrait réaliste et attachant des Israéliens aujourd'hui.

  • Israël, les coulisses de l'histoire : (re)découvrir 70 ans d'histoires à travers 12 événements-clés contés par des témoins essentiels

    2018 marque les 70 ans du vieil-jeune Etat d'Israël. Bien sûr, on a l'impression de connaître son histoire parce qu'on l'a lue ou appris sur les bancs d'école. L'auteur nous propose ici les coulisses de l'histoire par le récit de ceux qu'ils l'ont vécue et par ceux qui y ont participé. 70 années riches en événements que ce livre se propose de vous conter, non pas à la manière d'un livre d'Histoire, mais d'un livre d'histoireS.

    Les péripéties de la création de l'Etat d'Israël ouvrira le cycle, un accouchement dans la douleur marqué par la première des guerres israélo-arabe racontée par Amos Horev, l'un des derniers dinosaures de ces temps d'enfantement. En 1967, Michael Bar-Zohar participera à la guerre des six jours, où il conjuguera activités politiques et obligations de soldat. C'est bien pour cela que la guerre déclenchée par l'Egypte d'Anouar el Sadate et la Syrie de Hafez el Assad, le 6 octobre 1973, conjuguée à l'impréparation et du militaire et du politique, fut ressentie comme une formidable claque par la population israélienne... et ainsi de suite jusqu'au professeur Yitzhak Ben-Israël qui bouclera en quelque sorte le cycle des métamorphoses, avec cette question : comment se fait-il qu'un petit pays, démuni de tout au départ, qui a grandi dans un environnement qui ne fut pas de tout repos, est-il devenu un État start-up ?

    12 dates, 12 métamorphoses, 12 comme ces douze tribus qui finirent par former un tout : Israël. 12 récits, 12 voix narrant autant d'évènements qui ont impacté la société israélienne, pour en faire ce qu'elle est et esquissé, peut-être, ce qu'elle sera demain...

  • Pourquoi le Québec est-il si actif sur la scène internationale ?

    Qu'adviendra-t-il de la diplomatie catalane suite à la répression du mouvement sécessionniste par Madrid ? Comment expliquer la normalisation de la diplomatie flamande ?

    Le présent ouvrage propose un portrait comparatif et actualisé de la diplomatie des nations dites « minoritaires », communément entendue sous le vocable de « paradiplomatie identitaire ». Il jette un regard novateur sur les relations internationales des États non souverains en étudiant l'influence du nationalisme minoritaire sur la politique extérieure. Rassemblant les contributions de spécialistes de renom, il examine les plus récentes activités de l'Écosse, de la Catalogne, de la Flandre, de la Wallonie, du Pays basque et du Québec.

    Il se dégage un constat commun de l'étude de ces États : plus que la mondialisation ou le régime constitutionnel dans lequel ils évoluent, c'est le nationalisme qui s'avère être la force structurante et l'élément déterminant de l'intensité et de la nature de leur diplomatie. Ainsi, au gré des dynamiques nationalistes et intercommunautaires, certaines nations non souveraines ont cherché à éprouver les limites de leur cadre constitutionnel ou sont devenues porteuses de revendications sécessionnistes. D'autres, par pragmatisme ou par nécessité, se sont recentrées sur des objectifs fonctionnels au détriment de leur dimension identitaire, allant parfois jusqu'à accroître significativement leur degré de coopération avec l'État souverain et leur niveau de conformité aux lois constitutionnelles. Cet ouvrage offre ainsi une grille d'analyse de la trajectoire que prennent plusieurs nations non souveraines sur la scène internationale.

  • Hiver 1942-1943. À l'Est, la guerre tourne à l'avantage de l'URSS. À l'Ouest, les Américains prennent pied en Afrique du Nord. La défaite de l'Allemagne se profile mais en France l'Occupation se poursuit. Pour l'heure, les soucis familiaux du commissaire Lannes s'alourdissent?: l'un de ses fils est à Londres, l'autre à Vichy et le fiancé de sa fille est prêt à s'engager dans la L.V.F...
    Une nouvelle enquête lui permettra peut-être de se changer les idées?: une dame distinguée qui donnait des leçons de piano est assassinée chez elle. La mise en scène suggère un rendez-vous galant qui a mal tourné. Mais, en bon émule de Maigret, Lannes, guidé par sa seule intuition, ne se laisse pas abuser longtemps. Il ne tardera pas à découvrir tout un réseau de solidarités et de compromissions inattendues qui mêle intimement certaines autorités d'Occupation, les notables de la ville et la pègre.
    Sans complaisance mais sans excès de noirceur Allan Massie reconstitue avec art l'atmosphère grise et glauque d'une époque tragique qui exacerbe les passions ordinaires.
     

  • Après Stalingrad et le débarquement américain en Afrique du Nord, l'Allemagne ne pouvait plus gagner la guerre. Au printemps 1944, on s'interroge seulement sur l'étendue de sa défaite.
    Les plus opportunistes se hâtent de changer de camp avant qu'il ne soit trop tard. Les plus lucides voient se profiler les règlements de comptes sanglants de l'après-guerre. Le commissaire Lannes est l'un de ces esprits qui savent pressentir le cours des choses.
    Sa hiérarchie l'a mis sur la touche à la demande des Allemands. Chez lui, l'ambiance est morose. Ses enfants sont engagés - par idéalisme - dans des camps ennemis.
    Pour éviter de sombrer dans la neurasthénie, Lannes accepte de conduire à titre officieux une enquête sur la disparition d'une jeune Bordelaise de milieu aisé. Il retrouvera sans surprise les turpitudes et les compromissions qui sont de tous les temps mais que le dérèglement de la guerre fait prospérer.
    Bientôt tout basculera. Ce sera le déferlement de la haine, de la peur, de la vengeance. Les personnages réels se mêlent aux créatures imaginaires. Un jeune politicien promis au plus brillant avenir symbolise toutes les ambiguïtés de l'époque. Il  s'appelle François Mitterrand. Tout en servant Vichy dont il défend l'utilité, il a déjà donné des gages aux futurs vainqueurs.
    Le Quatuor de Bordeaux frappe, encore une fois, par sa justesse et sa profondeur.

  • C'est l'été 1941. Dans Bordeaux occupé, le corps d'un homme assassiné est découvert dans un jardin public, et ce qui paraissait une enquête banale va conduire le commissaire Lannes dans les coulisses du vieux Bordeaux.
    Dans ce deuxième volume de sa tétralogie bordelaise, Allan Massie poursuit son tableau de la France occupée, en une période où l'issue de la guerre semble pour le moins incertaine, et où l'Allemagne paraît avoir le dessus.
    L'enquête menée par Lannes n'est qu'un prétexte à une étude de caractères. En cette période troublée, personne n'a tort, personne n'a raison. Il y a peu de francs salauds, mais de pauvres gens qui essaient de comprendre un univers sens dessus dessous. Alain parti pour Londres est aussi sincère que son frère aîné dévoué à la "Révolution Nationale", ou que Michel, persuadé de la nécessité de l'Europe Nouvelle voulue par Hitler.

  • Allan Massie
    Printemps noir à Bordeaux
    En ce printemps 1940, Bordeaux, comme toute la France, connaît une "drôle de guerre" - ou si l'on veut une drôle de paix. Le commissaire Lannes est amené à enquêter sur la mort de l'un de ses vieux amis, ancien avocat et homosexuel notoire: un crime crapuleux, un bon vieux crime à l'ancienne. Mais l'enquête s'avère plus compliquée que prévu: des pressions sont exercées sur Lannes pour qu'il l'abandonne. Et l'Histoire, la grande Histoire, le rattrape.Les masques tombent, et le bon vieux crime crapuleux se révèle un meurtre politique, qui plonge ses racines dans les années tourmentées d'avant-guerre.

  • Des syndicats régionaux CGT et CFDT de Rhône-Alpes, avec des économistes du travail conduisent un travail de fond sur la précarité de l'emploi et les perspectives de sécurisation des parcours professionnels en s'appuyant sur de nouvelles pratiques de dialogue social. Quatre domaines d'activité sont ici abordés : le secteur du loisir et du tourisme, celui des activités des services à la personne, celui de la logistique et, enfin, celui des pôles de compétitivité.

  • Un naufrage programmé ? Privatine, la mule croulant sous les fardeaux, s'est effondrée sur la place du village. Le postier, le boulanger, le percepteur et autres métiers s'émeuvent. Le maire convoque experts et spécialistes dans la salle des fêtes. Aucun consensus ne se dégage pourtant sur le diagnostic. Privatine ? C'est l'économie privée, la bête de somme qui soutient à bout de forces les 30 millions de personnes dépendant de la dépense publique. Accablée de charges, impôts et normes, elle est épuisée, dépassée par ses consoeurs étrangères qui caracolent loin devant. Et si Privatine venait à mourir ? Ce conte pour aujourd'hui, dans la veine de La Fontaine, Perrault ou Voltaire, dresse les vrais comptes et alerte sur l'état réel de nos entreprises. Une fable lucide pour enfin sortir du déni et des affabulations idéologiques.

  • Paul Smet, philologue enseignant à l'Université de Montréal, est invité par l'Université d'Istanbul à prononcer une conférence pour donner suite à deux articles qu'il vient de publier. Son arrivée sur le sol turc coïncide avec une série d'attentats non revendiqués. Erkan Çelik, chef de l'unité anti-terroriste, mène l'enquête. Son équipe met la main sur le fragment d'un mystérieux document codé.

    Aspiré malgré lui au centre d'un conflit qui le dépasse, le professeur Smet devra mettre à profit toutes ses connaissances sur les langues disparues du monde antique et affronter ses démons personnels s'il veut pouvoir sauver sa peau...

  • Ouvrage des Éditions Clé en coédition avec NENA
    Cet essai aux ambitions réformatrices et dissidentes s'emploie à réconcilier la société avec elle-même, son passé, notamment ses traditions, et son devenir. La question centrale de cette réflexion pourrait être formulée comme suit : comment redonner confiance à la société camerounaise à travers un projet de refondation et de restauration de manière à mettre en déroute les forces négatives actuelles qui la travaillent de part en part à l'aide de la corruption ?

  • Octobre 2007, je suis entourée de personnes bien aimantes et attentionnées. Tentant d’alléger mon chagrin, elles tendent une oreille attentive. Comme je vous l’ai dit, je parle, je parle, sans arrêt, de Nathan, de l’accident, de mon ressenti, de mes luttes et de mon désespoir, mais jamais de mes peurs.
    Après les obsèques, j’ai commencé à couper les liens avec les personnes de mon entourage. Emprisonnée dans ma douleur, en complet décalage avec ce qui se passait autour de moi. Le quotidien de mes proches se poursuivait comme à l’accoutumée. Somme toute, c’est compréhensible, c’est le flux de l’existence. Sauf qu’en ce qui me concernait, moi, j’étais en arrêt total.
    Pourtant, ma famille et mes amis continuaient de m’encourager à aller de l’avant, aller vers la vie, malgré le mal que je me donnais pour les éviter et les pousser à me laisser, par la force que je mettais pour les décourager à me voir ou me parler.
    La vie que je refuse désormais… Car pour vivre, encore faut-il en être d’accord ! Et je ne le suis plus.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet article propose de retracer les changements observables dans l'instrumentalisation du passé par les responsables politiques québécois dans le cadre de la montée en importance de la question constitutionnelle au cours des années 1960. L'étude des débats parlementaires et des discours prononcés par les responsables politiques permet de regrouper les conflits de représentations qui ont lieu en trois « moments » de la culture politique québécoise de cette décennie. Ainsi, l'enjeu de l'héritage de Maurice Duplessis cède le pas à la question de la cohabitation entre les deux peuples fondateurs de la Confédération à la veille du centenaire de celle-ci. Cette question, d'abord consensuelle, est éventuellement l'objet de déchirements spectaculaires entre les acteurs du champ politique québécois.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty