Camille Lapointe

  • L'îlot des Palais est un site archéologique complexe qui a connu de nombreuses occupations contemporaines et successives. Il est considéré comme un haut lieu de l'histoire de la Nouvelle-France, plus particulièrement à cause de la présence des vestiges de la brasserie de l'intendant Jean Talon et du palais de l'intendant.

    Entre 1982 et 2016, l'Université Laval a tenu 25 chantiers-écoles à l'îlot des Palais, et la Ville de Québec y a réalisé deux campagnes de fouilles intensives. Ce livre s'appuie sur un ensemble inestimable de données et une vaste collection archéologique, parmi les plus riches en Amérique du Nord pour l'histoire de la Nouvelle-France. Il fait revivre le lieu par l'entremise de vestiges, d'objets, et de restes animaux et végétaux, à la lumière des contextes archéologiques et historiques. Il dévoile ainsi le vaste réseau de relations que ses occupants entretenaient avec l'environnement naturel, la ville et le reste du monde.

    Camille Lapointe est archéologue et historienne de l'art. Elle est l'auteure de nombreux articles et ouvrages portant sur le patrimoine culturel. Elle s'est spécialisée dans la diffusion de recherches archéologiques afin de les rendre accessibles à tous ceux qui s'intéressent à la mémoire des lieux, des vestiges et des objets.

    Allison Bain est professeure titulaire en archéologie au Département des sciences historiques de l'Université Laval et membre du CELAT. Elle dirige le chantier-école en archéologie historique et est également directrice du Laboratoire d'archéologie environnementale de l'Université Laval. Sa recherche porte sur les interactions entre les humains et leur environnement dans le passé.

    Professeur titulaire à l'Université Laval, Réginald Auger enseigne la théorie et la pratique en archéologie. Il a mis sur pied le Groupe de recherche en archéométrie et il est responsable des Laboratoires d'archéologie. Ancien directeur du CELAT, ses recherches portent sur l'archéologie à Québec et une habitation sucrière en Guyane.

  • The Intendant's Palace site is a complex archaeological site that has witnessed many simultaneous and successive occupations. It is considered to be a place of major importance in the history of New France, particularly because it contains the remains of Intendant Jean Talon's brewery and the Intendant's Palace.

    Between 1982 and 2016, Université Laval held 25 archaeological field schools on the Intendant's Palace site and the City of Québec conducted two full-scale excavations there. This book is based on an invaluable corpus of data and a large archaeological collection that is one of the richest in North America on the history of New France. The book brings the site back to life by examining its architectural features, artefacts and plant and animal remains from archaeological and historical perspectives. In this way, it reveals the far-reaching ties that existed between the site's occupants and the natural environment, the city and the rest of the world.

  • J'ai 40 ans et je n'aurai pas d'enfants. Je le dis depuis l'enfance, mais aujourd'hui on me croit. Il y a un vertige à m'en rendre compte : c'est sûr désormais, bientôt irrévocable.

    Autour de moi, mes plus proches amies sont aussi ce qu'on appelle des « nullipares ». Nous sommes minoritaires, des femmes qui n'ont pas donné la vie, qui ne participent pas organiquement à la croissance démographique, à la pérennisation de l'espèce. Mais vous pouvez nous regarder sans crainte : ni sorcières, ni égoïstes, ni vaines, ni désespérées. Nous ne sommes pas moins complètes que nos mères, et nous sommes des femmes accomplies.

    Mes amies sont aussi des littéraires. Je leur ai demandé de prendre la plume pour dire comment elles vivent cette féminité qu'on dit intransitive. Puis j'ai voulu élargir le cercle à d'autres écrivaines, pour que notre choeur résonne plus fort. Que ce soit par choix, par hasard, par solitude, par contrainte, la nulliparité est une flèche qui traverse nos vies et, peut-être, les réunit.

    Nullipares rassemble les voix de dix autrices singulières. C'est un livre incarné, sensible et féministe, qui fait entendre une parole encore trop peu écoutée.

    Avec les textes de Monique Proulx, Catherine Voyer-Léger, Sylvie Massicotte, Martine-Emmanuelle Lapointe, Brigitte Faivre-Duboz, Camille Deslauriers, Jeanne Bovet, Agathe Raybaud, Hélène Charmay et Claire Legendre.

empty