Catherine Bergeret-Amselek

  • Comment dépasser les pertes, les renoncements et les deuils qui rendent plus vulnérables, comment continuer de grandir au-delà de l'âge ? Ce livre stimulant nous donne envie de vieillir. Il dégage un message spirituel fort qui correspond à une demande actuelle dans un monde en crise d'identité, en mal de repères et en risque de déshumanisation. Les auteurs dont les travaux novateurs représentent une avancée notoire dans leurs différentes disciplines proposent de regarder autrement la question du vieillissement. Il s'agit de considérer une personne dans sa trajectoire de vie, une personne qui, après 70 ans, a tous les âges à la fois, mais ne perd pas pour autant son statut d'adulte. Loin de la piste marketing du « vieillir jeune », ils proposent des pistes pour vieillir vieux et fiers de l'être, pour avancer en âge dans une mobilité narcissique qui permette de poursuivre une évolution spirituelle, bref pour vieillir en « accord-d'âge ». Un véritable art de vivre se dégage de leurs contributions.

  • Dans les pathologies Alzheimer comme dans les différentes formes d'autisme, le Sujet, touché dans son intégrité psychique et corporelle nous emmène au coeur des processus archaïques. Ce Sujet n'habite plus entièrement son corps ou l'habite autrement ; un corps trop souvent réduit par ceux qui l'approchent au tout neuronal, à une dimension machinale, chosifié dans des visées normatives et rééducatives au détriment de sa dimension psycho-affective.

    Sans évacuer aucune des sources de ces symptomatologies multifactorielles, c'est à l'intériorité de ce Sujet coupé plus ou moins de lui-même et de son histoire, mais surtout coupé des autres, que s'intéressent les auteurs.

    Cet ouvrage propose des pistes pour un travail en réseaux efficace entre les différents acteurs du sanitaire et du médicosocial. En effet, il est important de mettre en oeuvre une prévention non prédictive mais prévenante et un management bien-traitant pour les équipes soignantes, qui pérennise dans la durée une culture du prendre soin. Seule une réflexion éthique, politique et clinique collective qui respecte des approches complémentaires adaptées à la singularité de chaque situation et tisse une alliance thérapeutique avec les familles, ces "aidants familiaux" ayant un proche souffrant d'Autisme ou d'Alzheimer, sera garante d'une prise en charge globale de ces patients atteints dans leur identité.

  • La vieillesse est un sujet d'actualité : nous n'avons jamais vécu aussi longtemps, promis à une vieillesse plus longue que l'enfance, gagnant un an de vie tous les trois ans. Mais sur ce chemin des années, plusieurs moments critiques jalonnent troisième et quatrième âge et bientôt cinquième âge. Le grand vieillissement lance un défi à la fois économique, social et politique, mais aussi psychologique. A partir d'un colloque qui a eu lieu en juin 2010, ce livre propose de nombreuses pistes pour accompagner les pics de turbulence émotionnelle de la crise existentielle de la sénescence, crise induite par le contexte du temps qui reste, par un rapport tout nouveau au corps et par un environnement institutionnel ou familial très souvent pathogène. Face au véritable racisme anti-âge qui sévit aujourd'hui, il est urgent de regarder autrement la vieillesse, de faire tomber bon nombre de tabous notamment sur la sexualité des aînés et sur la mort. Comment guider les aidants familiaux et professionnels qui ont en charge un parent ou un patient âgé en grande difficulté ? Que peut apporter la rencontre avec un psychanalyste après 70 ans, à l'aube de la sénescence, en temps de vieillesse plus confirmée, voire en fin de vie ? Des psychanalystes d'écoles différentes, des médecins et autres soignants nous proposent d'unir leur compétence pour envisager de vieillir autrement... et mieux.

  • Cet ouvrage rassemble des spécialistes de la périnatalité, de l'enfance, de l'adolescence et de l'adulte à tous les âges de la vie. Tous de discipline différente ont été invités à réfléchir à la dimension éthique, politique et psychologique d'un vivre ensemble, jeunes et vieux, dans une société en pleine révolution de l'âge.


    Le défi que l'ouvrage nous invite à relever consiste à porter un autre regard sur l'avancée en âge, pour faire tomber aussi bien le racisme anti-jeune que le racisme anti-vieux, pour lutter contre l'isolement à tous les âges, prendre soin des plus vulnérables : les bébés, les enfants, les personnes âgées, y compris celles qui sont touchées par des maladies neurodégénératives ou par un handicap. Les auteurs font le pari du Sujet en devenir tout au long de sa vie à qui on doit pouvoir fournir des tuteurs de résilience garants d'une souplesse identitaire qui lui permette de dépasser les deuils, les pertes et les renoncements engendrés par le temps qui passe, d'un Sujet en allant-devenant, going on being, jusqu'à son dernier souffle pour bien vieillir ensemble aujourd'hui et demain.

  • Pour regarder l'adolescence en face, les auteurs,spécialistes reconnus dans le domaine de la psychologie de l'enfant et de l'adolescent, nous entraînent quelques années avant, chez les 7 à 12 ans, pour analyser ce qui oeuvre et s'élabore en sourdine - la période de latence n'est pas forcément aussi calme que nos théories nous le font croire - et pour tenter de découvrir les turbulences de l'adolescence depuis l'âge de raison. Catherine Bergeret-Amselek, psychanalyste, Paris.

empty