Larousse

  • Les fleurs du mal

    Charles Baudelaire

    Pourquoi le recueil des Fleurs du mal a-t-il cette audience aujourd´hui ? Parce qu´il représente, depuis 1857, la naissance d´une poésie nouvelle. Baudelaire utilise les formes classiques - le sonnet, l´alexandrin - pour dire la modernité : la bizarrerie, les villes immenses, le malaise d´une existence douloureuse. Face à cette angoisse, il nous propose un moyen de vaincre le mal, le dégoût de soi et des autres, le « spleen » : l´idéal d´un langage qui nous montrerait un ailleurs rêvé, un monde enfin habitable.

empty