Christian Nibourel

  • Comment les décideurs économiques, notamment les chefs d'entreprise peuvent-il devenir des acteurs majeurs du changement dans la société contemporaine ?


    En initiant, au sortir du séisme financier des subprimes, le Collectif des chefs d'entreprise autour de l'Empreinte sociale, Christian Nibourel, président d'Accenture France, avait déjà exprimé la conviction que la performance ne pouvait plus se limiter à sa seule dimension économique et financière. Car la création de valeur doit désormais se concevoir dans une démarche de long terme bénéficiant à l'ensemble de l'écosystème de l'entreprise, telle que l'employabilité de ses salariés.
    Aujourd'hui, il entend aller plus loin car les attentes des citoyens, des organisations sociales et du pouvoir politique sont immenses. Dans cet ouvrage, il appelle à une réinvention du rôle du chef d'entreprise dans la société civile, nationale et mondiale et explique comment celui-ci peut mettre son dynamisme, sa capacité d'anticipation, son pragmatisme au service de notre devenir collectif. Balayant l'image patriarcale du patron d'hier, Christian Nibourel nous convainc au fil de cet entretien qu'à l'heure où tout bouge, les décideurs ont un rôle de premier plan à jouer.

  • C'est aujourd'hui une évidence : nos sociétés modernes sont des sociétés de service. Sous l'impulsion des nouvelles technologies, nos économies sont passées de l'ère industrielle à l'ère du service, clé de l'emploi et levier majeur de création de valeur pour tous les autres secteurs.
    La place croissante des services dans nos sociétés est un phénomène économique et sociologique mondial. Il n'est ni la cause de la désindustrialisation des pays développés, ni celle de l'industrialisation des pays émergents, il leur est contemporain. Et cette réalité s'amplifie à la faveur des nouvelles réponses technologiques offertes aux attentes des citoyens-consommateurs que nous sommes. Elle impose une nouvelle façon d'aborder et de penser notre présent et notre avenir.
    Dans cet ouvrage, Christian Nibourel, président du Groupement des Professions de Services et d'Accenture France et Benelux, affirme que la France peut prendre le leadership des services en Europe et accroître son rayonnement international. Elle en a les moyens et dispose, dans les services, de grandes entreprises de rang mondial, d'ETI performantes, de PME dynamiques et de start-up innovantes. Mais à la condition nécessaire que soient mises en place les réformes qui permettront d'exprimer ce formidable potentiel. Car l'ère du service doit bénéficier à toutes les femmes et tous les hommes de notre pays et à tous ses territoires.

empty