Claire Cooke

  • Le monde immobilier de la Rive-Nord de Montréal est secoué. Joseph Dunstan, un de ses membres reconnu pour ses dettes de jeu, a été assassiné. Vedette de la Sûreté du Québec, la lieutenante-détective Emma Clarke hérite de cette affaire qui s'avère tout sauf simple. Car les cadavres ne tardent pas à s'empiler, et la policière se retrouve bien vite au centre d'un véritable casse-tête où se mêlent le latin, la religion et une mystérieuse grille de mots croisés qui lui parvient par fragments.

    Ce jeu ignoble, imaginé par un meurtrier des plus provocants, poussera Emma dans ses derniers retranchements. Entêtée et passionnée, elle s'évertuera à relever le défi intellectuel auquel la convie l'assassin, à un point tel qu'elle finira par y prendre goût et tentera de le démasquer coûte que coûte.

    Dès cette première enquête, Emma Clarke vous séduira par son obstination, son sens de la déduction et sa personnalité hors norme habilement dépeinte par la plume d'une auteure à l'imagination débordante.

  • À peine remise de sa dernière enquête, Emma Clarke est aux prises avec un nouveau meurtre. Carmen Lopez, assistante à la galerie d'art On aura tout vu ! est retrouvée sans vie dans son salon. Très vite, l'affaire tourne au triangle amoureux impliquant un illustre avocat et son épouse. Mais alors que tous les indices mènent vers une seule personne et que le procès se met en branle, les doutes refont surface, pointés par une troublante jurée.

    Avec ce deuxième ouvrage, Claire Cooke présente un polar qui nous emporte dans les méandres de la pensée féminine ainsi que dans des joutes de pouvoir et de manipulation à couper le souffle ! Un suspense aux multiples rebondissements, qui saura séduire tous les amateurs du style.

    Amoureuse des mots et amatrice de mots croisés, Claire Cooke a été appelée à l'écriture par le genre policier. En 2015, elle a publié son premier roman, Le cruciverbiste, campé dans le domaine immobilier, où elle a fait carrière pendant plus de 25 ans. Avec Jurée no 9, elle exploite avec brio un autre milieu professionnel où elle a travaillé : la justice.

  • Je m'appelle Soleine. L'été de mes quinze ans, le 16 août 1998, j'ai pris une décision. Trop pressée. Trop instinctive. Une décision qui a complètement bouleversé mon existence.

    Je devrais sans doute la regretter, mais lorsque j'y pense, je me rends compte que ç'a permis à une autre vie de faire sa place. La mienne.

empty