Claude Guiraud

  • La croyance voulait qu'il soit maudit de Dieu pour être né aveugle. Jésus va le guérir un jour de Sabbat. La communauté juive, les docteurs de la Loi, ses propres parents - qui l'acceptaient comme tel - vont le rejeter, alors que tous auraient dû se réjouir de la bonne nouvelle. Mais non ! Il existe des règles à ne pas transgresser. Le monopole du droit. Le coeur de ce message n'est-il toujours pas aussi clair aujourd'hui ? Le récit de Claude Guiraud nous entraîne sur un passage de l'Évangile, guidé par le pas assuré de "L'aveugle né", alors que le monde des Voyants trébuche sur la Révélation que nous en donne le Christ.

  • " Ce septième jour, Dieu nous quitte par le haut et nous rejoint par le bas. Saurons-nous le découvrir derrière celui qui a faim et soif, qui souffre de solitude ou de désespoir etc. (Cf. Mt 25 : 31-46) ? Comment allons-nous mettre à profit ce septième jour ? Comment allons-nous faire, pour voir de nos yeux au-delà de ce qui est visible, et aussi ce qui tombe sous le regard le moins informé, pour entendre de nos oreilles ce qui est audible et ce qui ne l'est pas, et pour comprendre avec notre coeur ce qui est raisonnable et ce qui est réputé ne pas l'être

empty