Daniel Raffard De Brienne

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Au cours des premiers siècles, les textes hébreux de la Bible ont donné lieu à de grandes traductions : la Septante (grec), la Peshitto (araméen), la Vulgate (latin). Ces différentes versions serviront de base aux premières traductions françaises de la Bible. Dans cet essai, l'auteur montre comment les traductions récentes de la Bible, dont certaines sont traduites de la Massore (tradition juive), s'écartent par leurs sources, le choix des termes ou leurs commentaires, de la doctrine de l'Église catholique. Ainsi l'absoluité de Dieu, la divinité de Jésus-Christ et la vie surnaturelle se trouvent remises en cause. À travers le langage, en changeant parfois un seul mot, on touche au coeur du dépôt de la foi, de la tradition et du sens prophétique des Écritures.

  • Au cours des premiers siècles, les textes hébreux de la Bible ont donné lieu à de grandes traductions : la Septante (grec), la Peshitto (araméen), la Vulgate (latin). Ces différentes versions serviront de base aux premières traductions françaises de la Bible. Dans cet essai, l'auteur montre comment les traductions récentes de la Bible, dont certaines sont traduites de la Massore (tradition juive), s'écartent par leurs sources, le choix des termes ou leurs commentaires, de la doctrine de l'Église catholique. Ainsi l'absoluité de Dieu, la divinité de Jésus-Christ et la vie surnaturelle se trouvent remises en cause. À travers le langage, en changeant parfois un seul mot, on touche au coeur du dépôt de la foi, de la tradition et du sens prophétique des Écritures.

empty