David Alliot

  • Madame Céline

    David Alliot

    « Tu es un petit ange de génie et de fidélité . » Ainsi Céline parlait-il de sa femme, Lucette Almanzor, connue sous le nom de Madame Céline.
    De leur rencontre en 1936 dans un studio de danse jusqu'à la mort de l'auteur de Voyage au bout de la nuit en 1961, la danseuse et l'écrivain ne se sont jamais quittés. Toute en grâce et en légèreté, elle a vingt ans de moins que lui. Célèbre, il l'aide pour sa carrière. Elle est dépensière, il est radin, elle est charmante, il est bourru, elle est élégante, il est mal habillé. En 1943, ils se marient, pour le meilleur parfois, comme pour le pire souvent. L'Occupation à Montmartre, la fuite à Sigmaringen, l'exil au Danemark, elle a tout supporté par amour et fidélité. Quand le couple rentre en France après six années d'exil, avec le chat Bébert, il s'installe dans un pavillon à Meudon où il ouvre un cabinet médical, tandis qu'elle donne des cours de danse.
    Grâce à des archives inédites et des témoignages surprenants, David Alliot, spécialiste de Céline, perce le mystère de cette étrange alchimie qui unit ce couple pas tout à fait comme les autres. Gardienne de sa mémoire, elle veillera à la postérité de l'oeuvre de son mari.
    Jusqu'à son dernier souffle, Madame Céline recevra chez elle le tout Paris des lettres, admiratif et nostalgique, qui l'écoute raconter ses incroyables souvenirs. Pour la première fois, l'extraordinaire destinée de cette femme aussi discrète que mystérieuse nous est dévoilée.

  • Pour certains Français, la défaite de juin 1940 et la fin de la République furent une « divine surprise ». Poussés sur le chemin de la compromission avec l'occupant par des motivations aussi diverses que la conviction politique ou le simple opportunisme, des hommes et des femmes ont écrit l'une des pages les plus honteuses et controversées de notre histoire.Parmi eux, Jacques Doriot, un ancien communiste qui combattit sous l'uniforme allemand ; Jean de Mayol de Lupé, un évêque royaliste, qui concluait ses prêches par un vibrant « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Heil Hitler ! » ; Marcel Petiot, un médecin psychopathe pseudo-résistant profitant de la détresse des Juifs pour les faire disparaître ; Abel Bonnard, un homosexuel notoire, devenu ministre de l'Éducation de Vichy...Chacun à leur manière et à des degrés divers, ils ont profité du chaos né de la guerre et, en faisant le pari de la collaboration, laissé libre cours à leurs ambitions personnelles et spéculatrices.À travers ces quatorze portraits au scalpel, David Alliot revisite ces années sombres, qui ne l'ont pas été pour tous.
    Spécialiste de Louis-Ferdinand Céline, David Alliot a consacré plusieurs ouvrages à l'auteur de Voyage au bout de la nuit, figure emblématique de ces années noires.

  • Arletty ! Immédiatement, on pense à sa célèbre réplique : « Atmosphère, atmosphère. Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ? » Et que dire de « Si mon coeur est français, mon cul est international » répondant ainsi aux accusations de collaboration pendant l'Occupation.

    De 1940 à 1944, Arletty a été l'actrice française la plus populaire, et, de loin, la mieux payée de son temps, invitée dans les salons les plus huppés de la Collaboration artistique et politique de Paris, et amoureuse à la folie d'un bel officier allemand, membre du parti nazi depuis 1938, un ami personnel de Goering. Pourtant, a-t-elle objectivement collaboré ?

    Preuves à l'appui, David Alliot montre que l'Occupation a été la période la plus riche et la plus intense de la vie de l'actrice. Son chant du cygne, aussi.

    Longtemps, le silence a entouré les amours féminines qu'Arletty entretenait secrètement. Grâce à des archives inédites, David Alliot brosse le portrait de la môme de Courbevoie, cette belle et insolente Garance des Enfants du paradis, avec son accent des faubourgs, ses répliques cinglantes et son anticonformisme, qui paiera cher sa passion pour un « boche ». À la Libération, elle sera arrêtée et emprisonnée quelques semaines pour « trahison » et « collaboration avec l'ennemi » mais jamais condamnée.

    Avec subtilité, David Alliot retrace cette période de la vie d'Arletty où on la voit côtoyer Jacques Prévert, Jean-Louis Barrault, Pierre Brasseur ou Sacha Guitry, tant elle a été l'une des actrices mythiques du cinéma français.

  • " Le communisme est à l'ordre du jour " écrit, en 1950, Aimé Césaire (1913-2008) dans un célèbre poème rendant hommage à Maurice Thorez, le tout-puissant Secrétaire général du P.C.F. Le député-maire de Fort-de-France ne se doute pas encore qu'il démissionnera du Parti de manière fracassante six ans plus tard après la révélation des crimes de Staline dans le " Rapport Khrouchtchev ", et qu'il bouleversera le paysage politique de la Martinique en fondant son propre parti.
    Orateur né, poète porté aux nues par l'intelligentsia d'après-guerre, homme de couleur d'origine modeste, anticolonialiste convaincu, Aimé Césaire ajoute à ces qualités certaines un charisme exceptionnel. Fut-il pour autant la " créature " du Parti communiste français, dressée à la discipline d'appareil ? L'ouverture des archives officielles du Parti depuis le début des années 2000 a permis de lever d'importantes zones d'ombre dans le parcours du " camarade Césaire " grâce à des documents et témoignages inédits. Quelles furent les raisons profondes de son adhésion en 1945 ? En quoi la querelle avec Aragon sur le rôle de la poésie fut-elle décisive, annonciatrice de son émancipation future ? Quelles furent ses véritables relations avec Maurice Thorez dans le tourbillon d'une guerre des clans devenue permanente ?
    En ce centième anniversaire de la naissance du poète, il est temps de rendre Césaire à Césaire.

  • Février 1978
    Le shah Reza Pahlavi semble indétrônable.
    Février 1979
    L'ayatollah Khomeyni rentre en Iran pour instaurer la première république islamique. Michel Setboun, alors âgé de 26 ans, est l'un des rares photojournalistes à avoir couvert, de 1978 à 1981, la totalité de cet événement majeur de notre histoire contemporaine. Des premières manifestations à Téhéran jusqu'à la prise d'otages à l'ambassade des États-Unis, Iran, révolution est un témoignage inédit sur ces quelques mois qui ont changé la face du monde.

  • Aujourd'hui, les vivants ont besoin des morts. Grâce aux nouvelles techniques de la médecine légale et de l'anthropologie, il est désormais possible d'identifier les maladies et les causes de mort de personnages décédés il y a plusieurs siècles.

    Qu'ils soient célèbres - Richard Coeur de Lion, Agnès Sorel, Henri IV, Robespierre - ou anonymes, ces patients témoignent post-mortem des progrès fantastiques de la science. Empoisonnement ou mort naturelle ? Tumeur ou malformation ? Suicide ou crime maquillé ? De la Préhistoire au XIXe siècle, le docteur Philippe Charlier parcourt les carnets de santé de ces défunts pas comme les autres, et nous entraîne dans un fascinant voyage scientifique et historique.

  • Comment est morte Lucy, notre ancêtre commun ? Pourquoi et comment le corps de Saint Louis a été dispersé à travers le monde ? Que nous apprend l'étude du cerveau de Descartes ? Est-ce que Balzac a été tué par sa folie créatrice ? Hitler s'est-il suicidé dans son bunker en mai 1945 ?

    L'Histoire est pleine de mystères, c'est peut-être ce qui fait son charme... Les résoudre est une aventure passionnante qui s'étend sur plusieurs siècles. N'étant plus une discipline monolithique, l'Histoire voit désormais s'étendre son champ d'action tandis qu'elle s'enrichit de rapports fructueux avec d'autres sciences humaines et fondamentales : anthropologie physique, ethnologie, archéologie, biologie. La récente apparition de la paléopathologie - cette médecine appliquée aux cadavres anciens - a permis de réelles avancées dans le domaine des connaissances et a même contribué à résoudre des « énigmes historiques » depuis longtemps insolubles. Cette nouvelle méthodologie nous aide à mieux comprendre le quotidien et le mode de vie des populations du passé (tordant le cou, au passage, à quelques idées reçues...) et éclaire aussi, parfois, la mort de patients « célèbres ». À travers ces cas médico-historiques, dont beaucoup ont peuplé nos manuels scolaires, c'est une nouvelle façon d'écrire et d'appréhender l'Histoire qui s'ouvre devant nous.

  • Air Traffic Management involves many different services such as Airspace Management, Air Traffic Flow Management and Air Traffic Control. Many optimization problems arise from these topics and they generally involve different kinds of variables, constraints, uncertainties. Metaheuristics are often good candidates to solve these problems.    The book models various complex Air Traffic Management problems such as airport taxiing, departure slot allocation, en route conflict resolution, airspace and route design. The authors detail the operational context and state of art for each problem. They introduce different approaches using metaheuristics to solve these problems and when possible, compare their performances to existing approaches

empty