David Rigoulet-Roze

  • Cet ouvrage constitue une investigation fouillée, composée de trois parties : la première présente certains ressorts de la situation intérieure de l'Iran ; la deuxième élargit l'analyse aux principales composantes de l'hétérogénéité interne du pays et donc son environnement immédiat ; enfin, la troisième partie étudie la potentialité du chiisme iranien d'accroître son influence sur l'ensemble du monde musulman.

  • L'Arabie saoudite reste au coeur de la vie internationale. Elle est cet « État sans nation » qui tient par sa fortune pétrolière et la force de la dynastie au pouvoir. Mais la longue fin de règne du roi Fahd a concentré tous les dangers : la tension avec l'Iran ; l'invasion du Koweït par l'Irak ; l'émergence d'Al Qaïda, organisation hyper-terroriste islamique, anti-occidentale et d'origine arabe ; l'invasion de l'Irak par les États-Unis. Les tensions internes s'accumulent : luttes de palais, essor du fondamentalisme sunnite contestataire, irruption du terrorisme islamique à intérieur. L'allié américain est devenu imprévisible. Sa présence massive en Irak est une menace potentielle, et à tout le moins la marque d'une défiance, depuis le grand basculement du 11 septembre 2001. L'Arabie saoudite tient les clés de questions qui la dépassent : l'approvisionnement pétrolier de nos économies industrielles, la garde des lieux saints de l'islam, l'équilibre stratégique au Proche-Orient. Selon les jeux de pouvoir, au gré des circonstances et suivant l'habilité des acteurs, quel sera son avenir ? La survie de la dynastie, au prix d'une répression des salafistes ? Ou son renversement ? À moins que le pays lui-même n'implose...David Rigoulet-Roze est enseignant et chercheur, ainsi que consultant en relations internationales, sur le Moyen-Orient, et spécialement l'Arabie saoudite. Auteur d'articles géopolitiques et historiques, il a aussi publié en 2001, Un géant ensablé : forces et faiblesses de l'Arabie saoudite.

  • Alors que la question de la transition énergétique vers une économie "décarbonée" apparaît de plus en plus prégnante, ce numéro fait le point sur la problématique stratégique de l'énergie à l'oeuvre non seulement en "Orient", mais dans les différents "Orients" au pluriel, depuis le Proche et Moyen-Orient, jusqu'à l'Extrême-Orient de la façade Pacifique, nouveau centre de l'"économie-monde", en passant par l'Asie centrale et le "nouveau Grand jeu" énergétique qui s'y joue.

empty