Droit

  • Ce manuel de droit est construit selon les grands principes de la collection Cursus-droit : le cours par les exercices. La grande originalité réside dans le fait qu´il présente le droit anglais et américain dans une perspective théorique et pratique et non dans une simple optique comparatiste. Il est d´ailleurs rédigé en anglais ou en bilingue, ce qui constitue une autre originalité. Une première partie est consacrée aux systèmes juridiques (English legal system, US legal system). La seconde partie traite tu Legal Language (Sources, Institutions, Courts, Legal personnel) Cet ouvrage répond en cela aux nombreux cours qui se multiplient, et en anglais, sur les systèmes de common law. Pour relever une telle difficulté, l´équipe enseignante est composée d´une juriste et de deux spécialistes de l´anglais juridique.

  • This multi-disciplinary, multi-jurisdictional collection offers the first ever full-scale analysis of legal fictions. Its focus is on fictions in legal practice, examining and evaluating their roles in a variety of different areas of practice (e.g. in Tort Law, Criminal Law and Intellectual Property Law) and in different times and places (e.g. in Roman Law, Rabbinic Law and the Common Law). The collection approaches the topic in part through the discussion of certain key classical statements by theorists including Jeremy Bentham, Alf Ross, Hans Vaihinger, Hans Kelsen and Lon Fuller. The collection opens with the first-ever translation into English of Kelsen's review of Vaihinger's As If. The 17 chapters are divided into four parts: 1) a discussion of the principal theories of fictions, as above, with a focus on Kelsen, Bentham, Fuller and classical pragmatism; 2) a discussion of the relationship between fictions and language; 3) a theoretical and historical examination and evaluation of fictions in the common law; and 4) an account of fictions in different practice areas and in different legal cultures. The collection will be of interest to theorists and historians of legal reasoning, as well as scholars and practitioners of the law more generally, in both common and civil law traditions.

  • L'auteur de ce livre démontre avec rigueur que de plus en plus nombreux sont les biens qui appartiennent à une personne mais dont la maîtrise est assurée par une autre. Cette démonstration est conduite tant dans le champ du contrat - contrats d'intégration, de sous-traitance, distribution sélective, etc - que dans le domaine des sociétés - rapports au sein des groupes, relations entre actionnaires contrôlaires et actionnaires de jouissance. Elle conduit l'auteur à un constat: une dissociation s'est instaurée entre l'appartenance et la maîtrise des biens et la propriété ne peut plus être lue, dans ces situations, avec les lunettes du Droit classique.

empty