Langue française

  • Le 31 juillet 1914, Jean Jaurès est tué à bout portant au café du Croissant. Arrêté dans les minutes qui suivent, Raoul Villain ne nie pas son crime. Au contraire, il le revendique ; il a voulu, dit-il, 'abattre le traître', le leader socialiste qui s'opposait à la guerre.
    Le 29 mars 1919, la cour d'assises de la Seine acquitte Raoul Villain et condamne aux dépens la veuve de Jean Jaurès!
    Qui était Raoul Villain? Comment un tel verdict a-t-il été possible? Telles sont les interrogations auxquelles répond cette minutieuse enquête.

  • Jean-Claude Kross, aujourd'hui avocat général à la section antiterroriste de la cour d'appel de Paris, a requis devant la cour d'assises spécialement composée au procès en appel d'Ivan Colonna, en mars 2009.
    Après avoir été avocat pendant dix ans, puis magistrat, il a eu un parcours atypique qui lui a permis d'être confronté à toutes les facettes de la machine judiciaire. A l'aide d'exemples concrets, ceux qu'il a vécus, il nous fait découvrir la face cachée de la justice, racontant les coulisses de procès politiques qu'il a présidés, comme celui des " écoutes de l'Élysée ", mettant en cause l'ancien président de la République François Mitterrand, ou celui des " faux électeurs du 3e arrondissement de Paris ".
    Il a eu à juger à la tête de la 16e chambre correctionnelle des dossiers terroristes, comme celui des filières afghanes, des Français emprisonnés à Guantanamo ou encore celui qui aboutit à la condamnation de Rachid Ramda, le chef du GIA. Dans ce témoignage, mû par la passion de son métier, Jean-Claude Kross nous fait part de ses joies et de ses doutes. Il nous raconte comment, fils d'immigrés juifs ukrainiens, il a traversé les bourrasques de la vie pour servir l'institution judiciaire ; il nous entraîne, dans un récit plein d'humanité, à la découverte d'un métier souvent méconnu par les citoyens et les justiciables.

empty