Emanuelle Majeau-Bettez

  • Ce numéro des Cahiers de la SQRM propose six articles écrits par la relève affichant des préoccupations pour les études du genre, les études culturelles, la musique de création et les discours sur la musique. D'abord, Marie-Pier Leduc discute des écrits du critique musical Émile Vuillermoz dans la France de l'entre-deux-guerres. Campés à la même époque, l'article de Kristin Franseen se penche sur le livre Music and its lovers (Vernon Lee) regroupant les pensées d'auditrices, alors que celui de Vanessa Blais-Tremblay étudie l'apport des femmes à la scène jazz montréalaise. Vicky Tremblay s'intéresse aux travaux des années 1990 de Susan McClary, Marcia J. Citron et Marie-Thérèse Lefebvre, canoniques en musicologie lorsqu'il est question d'études de genres, alors qu'Emanuelle Majeau-Bettez livre une analyse de type ethnographique sur la compositrice Éliane Radigue. Enfin, Daniel Frappier aborde divers enjeux liés aux discours produits sur la musique et le bruit depuis l'arrivée de la modernité.

  • Le numéro hivernal de la revue Circuit présente un trio de quatuors, soit les deux quatuors à cordes Bozzini et Molinari et le quatuor de saxophones Quasar. Tous trois sont montréalais, actifs depuis au moins vingt ans et se consacrent aux musiques de création contemporaines. Ces groupes chambristes ont l'avantage d'être des organisations plus petites, donc plus agiles, plus flexibles, souvent moins lourdes sur le plan logistique et moins coûteuses financièrement, ce qui n'est pas sans présenter de sérieux avantages dans certaines situations, par exemple lorsque vient le temps d'expérimenter étroitement et longuement avec des compositeurs, de faire des tournées, d'investir des lieux qui diffèrent de la salle de concert traditionnelle, ou encore d'enregistrer des disques. Ce numéro comprend aussi dans la rubrique Actualités plusieurs articles sur Katia Makdissi-Warren, compositrice en vedette de la 7e édition de la Série Hommage de la SMCQ

  • La revue Circuit consacre son numéro hivernal à Barbara Hannigan, la soprano, cheffe d'orchestre et mentore, Européenne d'adoption, mais native de la Nouvelle-Écosse. Le numéro comprend deux entretiens avec l'artiste (un par Tamara Bernstein et l'autre par Maxime McKinley), cinq témoignages de collaborateurs proches, un survol de sa carrière par Sylvia L'Écuyer, des comptes rendus de ses plus récents enregistrements, des documents d'archives et un portfolio de productions lyriques auxquelles elle a participé au Théâtre Royal de la Monnaie. Solenn Hellégouarch dresse d'ailleurs un catalogue - non exhaustif, mais très riche, détaillé et représentatif - d'oeuvres créées par la soprano depuis les années 1990. Fascinante, cette liste permet notamment de prendre la mesure du parcours exceptionnel et de l'apport immense de Hannigan à la création de notre temps. (source : Circuit) 

  • Le premier numéro du volume 29 de la revue Circuit est entièrement consacré à Pascal Dusapin, compositeur d'envergure internationale. Ce numéro précède d'ailleurs de quelques mois la création mondiale de Macbeth Underworld, huitième opéra de Dusapin. Dans ce contexte, les articles font la part belle aux aspects lyriques, vocaux, collaboratifs et interdisciplinaires du travail de Dusapin, et empruntent des voies parfois littéraires pour explorer l'oeuvre de ce créateur. Les illustrations, inédites, sont des photographies, dessins, esquisses et manuscrits de Dusapin lui-même, tandis que la rubrique Documents reproduit, entre autres, une lettre au compositeur de la soprano canadienne Barbara Hannigan, écrite lors des répétitions de l'opéra Passion. La rubrique Actualités propose trois articles, un sur « Lessons in Love and Violence » et « Written on Skin », deux opéras de George Benjamin, un sur le trio Fibonacci et l'autre sur les écrits de François-Bernard Mâche.

empty