Eric Martin

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • ° Résumé du livre Le fils du libraire déteste les livres. Un jour, il surprend un curieux voleur qui, muni d'une paille, avale les mots d'un livre entier. Il s'agit d'un vampire qui boit l'encre des livres...Un livre recommandé par l'Éducation nationale. Dès 7 ans° Les livres numériques Dyscool proposent des best-sellers de la littérature de jeunesse dans leur version originale, accessibles aux enfants dyslexiques, et à tous les enfants atteints de troubles de la lecture.De nombreuses fonctionnalités permettent de compenser les difficultés de déchiffrage et de compréhension : - La mise en page est adaptée : longueur des lignes ; travail sur la police ; place de l'illustration. - L'interface avec le livre est ergonomique et intuitive. - L'enfant dispose d'aides au déchiffrage : il choisit lui-même l'interlignage et l'interlettrage, la taille de police, la coloration des phonèmes ou des syllabes. - Des outils soutiennent la compréhension : dictionnaire contextuel ; lecture audio. - L'attention visuelle est renforcée : l'enfant peut régler le contraste, utiliser une fenêtre de lecture ou un marque-ligne. L'accessibilité cognitive de ce livre a été conçue et réalisée par Mobidys. Les livres Dyscool sont testés par des orthophonistes et par des enfants atteints de troubles de la lecture. A lire sur tablette.

  • Transition numérique, industrie 4.0, smart factory, usine connectée... Même si elles en comprennent la nécessité, nombreuses sont les entreprises qui hésitent encore à franchir le pas faute de discerner les concepts et les réalités qui se cachent derrière ces termes. Cet ouvrage à destination des PMI/TPI qui souhaitent effectuer leur transition numérique explique en détail les multiples notions qu'englobe l'usine du futur pour en exposer les enjeux majeurs et propose des applications et des cas d'étude concrets. En s'appuyant sur de nombreux exemples et témoignages, il permet aux décideurs d'élaborer et de mettre en oeuvre une stratégie réaliste pour répondre aux nouveaux défis technologiques et économiques.
    Cette nouvelle édition est à jour des derniers développements technologiques et stratégiques et présente de nombreux nouveaux exemples et témoignages industriels.

  • Pour découvrir, en suivant Alix et Enak, les gladiateurs de la Rome antique, leurs armes, leur préparation au combat, les grandes arènes romaines, ou encore les jeux du cirque.

  • Un jumeau numérique est une représentation virtuelle dynamique d'un objet (produit, process ou service) qui permet des analyses, des simulations ou des prédictions. Il s'agit en somme de représenter n'importe quel objet physique ou processus industriel (d'une raquette de tennis à une ville, en passant par une chaîne de production) sous forme numérique afin de l'améliorer, l'optimiser ou encore en assurer la maintenance.
    En agrégeant toutes les données utiles à la conception, la production et le fonctionnement d'un objet, le jumeau numérique permet aussi de définir virtuellement de nouveaux produits, process et services en un temps réduit et à moindre coût, sans prototypage.
    Cet ouvrage, émaillé de nombreux témoignages d'industriels et de chercheurs, permettra aux responsables industriels de comprendre ces techniques et de développer des modèles adaptés à leurs usages et applications.

  • La crise économique de 2008 a suscité un «renouveau» du discours critique sur le capitalisme. Mais pour les auteur-e-s de «La tyrannie de la valeur», cela n'a pas pour autant donné lieu à un approfondissement de la théorie critique, si bien que la crise actuelle du capitalisme s'accompagne d'une «crise de l'anticapitalisme», prenant la forme d'une carence théorique.

    L'essentiel de ce discours critique, comme celui des mouvements de type «Occupy», demeure superficiel en se limitant à une approche subjectiviste dénonçant l'élite du «1%» et des «vilains» banquiers. Le grand mérite du courant dit de la «critique de la valeur» («Wertkritik») est d'effectuer un retour au texte de Marx afin d'en dégager une critique substantielle et de retrouver, par-delà le Marx économiciste et subjectiviste, le Marx philosophe et sociologue. Le capitalisme est ainsi abordé comme un «fait social total», et de sa critique ressort la nécessité d'instituer d'autres formes de médiations sociales et d'autres institutions que celles qui consolident la domination fétichiste du travail, de la marchandise, de la valeur sur la vie, la société, la nature. Le sujet du capital n'est dès lors plus identifié à la bourgeoisie ou au prolétariat eux-mêmes, mais plutôt au processus de valorisation capitaliste que bourgeois et prolétaires entretiennent mutuellement, sans toutefois en tirer les mêmes avantages.

    La tâche prioritaire de la théorie critique est donc double: d'abord comprendre de manière critique les médiations fétichisées du capitalisme, puis penser ce que pourraient être des médiations non aliénés. C'est à ce projet que «La tyrannie de la valeur» entend contribuer afin d'approfondir et de renouveler le discours de la théorie critique.

    Avec des textes d'Yves-Marie Abraham, Marie-Pierre Boucher, Pierre Dardot, Jean-François Filion, Franck Fischbach, Anselm Jappe, Gilles Labelle, Eric Martin, Louis Marion, Jacques Mascotto et Maxime Ouellet.

  • Il est rare qu'un ouvrage d'universitaires aborde un thème aussi sérieux que celui de la place de la psychanalyse dans la modernité, avec une telle subtilité et une solide rigeur et documentation, qui raviront les lecteurs au-delà des sphères du savoir académique. La comtemporanéité de la psychanalyse, qu'Eric Bidaud et Martin Bakero Carrasco mettent en question, ressurgit renforcée et renouvelée. Les auteurs opèrent un déplacement du centre de gravité de l'univers théorico-clinique des notions essentielles de la psychanalyse pour initiés, à celui poétique d'une métaphorisation de la parole, et d'une écriture, habitées, vécues peut-on dire, par l'inconscient incarné.

  • Communautés virtuelles, e-relations, cyber-amitiés, sociabilités en ligne, ou encore liens numériques... Cet ouvrage propose à un public large une réflexion sur les transformations du lien social associées aux Technologies de l'Information et de la Communication et plus spécifiquement à Internet. Il permet de s'interroger sur la manière dont ces technologies participent à l'instauration et à la reconfiguration des liens et des attachements, électifs ou non, entre des individus également susceptibles d'être déliés. Allant parfois à l'encontre d'idées reçues ou conduisant à clarifier des représentations spontanées, il souligne d'une part la variété des usages par-delà les prescriptions et usages communément imaginés, et d'autre part les régularités communément constatées dans l'observation de ces pratiques.

  • The easy way to get your personal finances in order Personal Finance For Canadians For Dummies offers readers a comprehensive roadmap to financial security. Written by expert authors Eric Tyson and Tony Martin, it offers pointers on how you can eliminate debt and rein in spending, along with helpful tips on how to reduce taxes and save more. The guide also offers a primer on investing, showing how you can build your wealth to ensure a comfortable retirement and university or college for the kids. With up-to-date Canadian examples and references, Personal Finance For Canadians For Dummies arms you with the tools you need to take control of your financial life-in good times and bad. Make smart personal finance decisions Plan the personal finance portfolio that's right for you Reach your personal finance goals Know all of your options The expert advice offered in Personal Finance For Canadians For Dummies is for anyone looking to ensure that their finances are on the right track-and to identify the best strategies to improve their financial health.

  • La langue constitue l'une des racines culturelles d'un peuple, et les mots, eux, en sont des témoins. ­Qu'est-ce qui fait qu'une langue vit, survit, meurt ou revit? Des historiens, historiennes, géographes, ethnologues, ­romanciers et romancières plongent dans l'histoire et vous font revivre, le temps d'une nouvelle, la trajectoire de ces langues qui nous définissent.

    Laissez-vous surprendre par des lettres imaginaires, des exodes déchirants, des mots étonnants et des rendez-vous à ne pas manquer! De Marius Barbeau à Tancrède Pagnuelo, en passant par Adèle Lafontaine, des personnages vivent sous vos yeux, au rythme de leurs mots. Leur langue sillonne les routes de l'Acadie, de l'Alberta, du Yukon ou du Québec.

    Découvrez dans ce recueil de nouvelles historiques la langue abénakise, le wendat, le tutchone du Nord, le ladino presque disparu et l'évolution du français de la Nouvelle-France à aujourd'hui. L'illustration de cette résilience se livre en douze textes passionnants qui vous dévoileront quelques secrets bien gardés.

    Avec la participation de Éric Bédard, Marie-Eve Bourassa, Philippe Charland, Francis Desharnais, Martin Fournier, France Lapierre, Valérie Lapointe-Gagnon, Jean Lemieux, Maya Ombasic, Isabelle Picard, Louis-Pascal Rousseau, Maryse Rouy et André-Carl Vachon.

    Émilie Guilbeault-Cayer, consultante en histoire et éditrice, détient une maîtrise en histoire de l'Université Laval et un diplôme en édition de l'Université de Sherbrooke. Travaillant dans le milieu de l'histoire depuis 15 ans, elle a collaboré à de nombreux projets en histoire autochtone, institutionnelle et urbaine. En 2018, elle publie chez Septentrion Les Soeurs de la Charité de Saint-Louis au Québec, 1902-2018 et, en 2019, elle participe à la direction et à la rédaction de l'ouvrage La Noël au temps des carrioles. De racines et de mots. Persistance des langues en Amérique du Nord est le premier recueil de nouvelles qu'elle dirige.

    Pendant sa carrière en enseignement, comme professeur, directeur d'écoles et comme directeur des services éducatifs, Richard Migneault s'est toujours investi dans l'enseignement et l'apprentissage de la lecture. Lecteur compulsif, il a développé à la retraite un engouement indéniable pour la littérature policière et la nouvelle. Il a dirigé trois collectifs, Crimes à la librairie, Crimes à la bibliothèque et Crimes au musée aux éditions Druide. Préoccupé par la lecture chez les jeunes, il a dirigé une série s'adressant aux lecteurs de 10 à 14 ans ayant pour titre Mystères à l'école et Les nouveaux mystères à l'école. Animé par son intérêt pour l'histoire, il propose l'idée d'un recueil reliant l'histoire et la littérature qu'il codirige, De racines et de mots. Persistance des langues en Amérique du Nord.

  • This book provides an overview of the application of statistical methods to problems in metrology, with emphasis on modelling measurement processes and quantifying their associated uncertainties. It covers everything from fundamentals to more advanced special topics, each illustrated with case studies from the authors' work in the Nuclear Security Enterprise (NSE). The material provides readers with a solid understanding of how to apply the techniques to metrology studies in a wide variety of contexts. The volume offers particular attention to uncertainty in decision making, design of experiments (DOEx) and curve fitting, along with special topics such as statistical process control (SPC), assessment of binary measurement systems, and new results on sample size selection in metrology studies. The methodologies presented are supported with R script when appropriate, and the code has been made available for readers to use in their own applications. Designed to promote collaboration between statistics and metrology, this book will be of use to practitioners of metrology as well as students and researchers in statistics and engineering disciplines.

  • Si nous portons notre regard sur les installations pétrolifères de Syncrude à Fort McMurray en Alberta, sur les forêts abitibiennes scarifiées par les coupes à blanc ou le site minier Manitou-Goldex, abandonné, à Val-d'Or, on se demande assez vite si nous savons encore habiter le monde. Le sol, la boue, l'humus, l'air, les quenouilles, les maringouins semblent aujourd'hui être pour nous plus abstraits et, du coup, moins sensés, moins signifiants, que les retombées économiques, le taux de chômage ou le bourdonnement de la bourse de Tokyo.

    Comme l'avançait le sociologue Jean-Philippe Warren en 2005 dans nos pages - plus précisément celles du no 268, intitulé Intellectuel sans domicile fixe -, la nature s'est, pour nous tous, transmutée en environnement. Elle n'est plus un cosmos, un espace avec lequel dialoguer, une part du récit nous englobant en tant que communauté, mais un pur objet extérieur à nous et, de là, une simple ressource. Or, la ressource, comme chacun sait, ne s'habite pas. Elle s'exploite.

    S'il nous est bien sûr impossible, à tout le moins peu souhaitable, de revenir au cadre des cosmogonies grecques ou romaines, il nous faut pourtant trouver le moyen d'investir de nouveau la Terre comme un lieu, c'est-à-dire apprendre à la percevoir et à la lire autrement afin de développer avec elle un nouveau commerce - à entendre ici au sens de relation et de façon de se comporter à l'égard d'autrui. Chacun à sa manière, les textes du présent dossier nous invitent à cette tâche.

  • Avec « Québec, ville insolite », Moebius nous invite à oublier les images de carte postale au profit d'une vision plus inhabituelle de Québec. Les écrivains ayant collaboré à ce numéro - Patrick Nicol, Martin Grange, Martine Delvaux, Éric Plamondon, Hélène Matte, pour ne nommer que ceux-ci - prennent plaisir à s'aventurer au-delà des clichés, renversant le regard pour créer de nouvelles perspectives. Car malgré les nombreuses étiquettes terriblement usées qui lui sont accolées, la capitale nationale ne cesse d'attiser l'imagination des écrivains qui s'ingénient à la nommer autrement, « chatouillant le romanesque, soufflant le poème comme du verre de Murano » (Marie-Ève Sévigny). Un numéro piloté par Marie-Ève Sévigny.

  • Ce dossier se veut d'abord une occasion de réfléchir aux raisons historiques qui expliquent l'état actuel de notre enseignement ainsi qu'aux influences - souvent internationales - qui l'affectent. Nous voulons aussi signifier aux femmes et aux hommes oeuvrant dans les tranchées de notre système scolaire qu'ils ne sont pas seuls.

    Vous trouverez ici tous les textes du dossier « Le Ministère de la Formation, l'éducation à l'ère du management », du No 305 de la revue Liberté; Éric Martin; David Clerson; Jean-Philippe Payette; Michel Stringer; Jean-Danis; Suzanne-G. Chartrand;

  • Vous trouverez dans cet extrait tous les articles du dossier "Que conservent les conservateurs?", paru dans le No 297 de la revue Liberté.
    Ce dossier s'intéresse à l'inquiétant gouvernement de Stephen Harper. Les textes qui le composent cherchent à comprendre ce que ces conservateurs nouveau genre tentent réellement de conserver (Jean Pichette), leur utilisation des médias (Éric Martin), leur conception de la culture (Pierre Lefebvre), les raisons des commémorations et des célébrations des symboles canadiens (Jonathan Livernois).

  • Les deux Camille. Elle et lui. Ils sont disjoints devant Paul qui va décéder. Qu'est-ce que ce complot que le moribond leur a réservé pour sa dernière heure ? Devant sa tombe, c'est l'histoire d'un fou furieux...

  • Faire face à un imprévu, acheter une maison, souscrire une assurance... La vie est jalonnée de décisions financières aussi cruciales que délicates. Cruciales, car votre bien-être en dépend. Délicates, car les possibilités de choix sont multiples, mais vos revenus limités.


    Ce guide vous accompagnera dans chacune de vos démarches. Grâce à des explications détaillées, il vous permettra d´établir un budget pour savoir combien vous dépensez pour vous habiller, manger ou entretenir votre voiture. Vous qui vous preniez pour un « panier percé », vous découvrirez les charmes de l´épargne et prendrez goût à la lecture de la presse spécialisée pour dénicher les investissements les plus intéressants. Vous comprendrez enfin ce qu´est un REER, pourquoi il n´existe pas de produit financier sans risque au rendement optimal, ou encore, comment calculer le coût et renégocier le taux de votre hypothèque.


    Découvrez comment :
    Évaluer sa situation financière et établir ses objectifs Venir à bout de ses dettes Réduire ses dépenses Payer moins d´impôt Effectuer des placements qui rapportent Souscrire une assurance personnalisée

  • Eric et Julie reviennent de loin. Cinq années durant, le couple vit sous l´emprise d´une secte dirigée d´une main de fer par une femme qui se fait appeler « déesse de la beauté ». En rupture familiale, après un licenciement douloureux, le couple tombe progressivement sous la coupe de leur « mentor ». Dans la maison de la communauté, installée en Normandie, ils vivent en vase clos avec quelques autres « écorchés de la vie », dans un état de dépendance absolue. Spoliation financière, humiliations, maltraitance, agressions sexuelles, esclavage... Sous couvert d´une pseudo-religion évangélique, le couple subit les pires sévices. Dans ce témoignage unique, Eric et Julie racontent leur parcours. Depuis leur descente aux enfers jusqu´à leur récente résurrection. Un terrifiant témoignage dans l´enfer d´une secte.

empty