Erich Neumann

  • Jacob et Esaü

    Erich Neumann

    • Imago
    • 18 Mai 2016

    À partir du récit de la Genèse, mais également de plusieurs commentaires du Midrach, les jumeaux ennemis sont analysés comme opposés et complémentaires. Jacob représente le monde intérieur et sacré, Esaü le monde extérieur et profane ; Jacob personnifie le peuple juif, Esaü l'ensemble des « nations ». Cependant, chacun contient l'autre en lui-même, et devra l'affronter jusqu'à sa propre part d'ombre. Mais la difficile réconciliation des frères porte une promesse d'accomplissement, tant pour l'individu que pour l'humanité.

  • Au commencement règne l´obscurité, puis apparaissent la lumière, l´homme et la culture. Les grands récits fondateurs - de l´Inde, mais surtout de l´antique Mésopotamie, de l´Égypte, de la Grèce ou de la Bible - racontent cette aventure de l´humanité que chacun revit dans sa propre biographie. S´appuyant sur une connaissance magistrale des religions et des mythologies, Erich Neumann retrace la lente émergence de la conscience depuis les origines.

  • Un dialogue confiant et amical entre le grand penseur, fondateur de la « psychologie analytique », et son disciple sans nul doute le plus brillant, né à Berlin, réfugié à Tel Aviv dès 1934, et promoteur de l'école jungienne en Israël.

empty