Félix Girard

  • Émile est un garçon de dix ans. Son papa et sa maman sont aux petits soins pour lui. Ils vivent tous les trois dans une grande maison dans le quartier des Tulipes, belle comme celle des catalogues. Émile a tout pour être heureux, le seul problème, en fait, c'est qu'il n'a jamais eu son mot à dire sur quoi que ce soit dans la maison, même à propos de la décoration de sa chambre. Tout était décidé d'avance dans le modèle que ses parents ont choisi.

    Seulement, un jour, il lui vient une idée...

  • 1873. Chester, 15 ans, a de très grandes oreilles. Des oreilles aussi grandes que des portes de grange. Mais qu'à cela ne tienne, Chester les aime bien ses oreilles. Tout comme il aime patiner sur la glace durant l'hiver. Rien ne peut le retenir, pas même le froid qui lui mordille le bout des doigts et des orteils. Sauf que les jours où le froid est
    très mordant ses oreilles deviennent rose vif, passent au bleu pâle et puis au blanc.

    Que faire? Mettre une tuque? Non, ça lui gratouille la tête. S'enrubaner la tête d'une écharpe? Non, il a l'air d'une
    énorme boule de gomme.

    Chester devra bien trouver une solution s'il veut profiter de l'hiver et continuer à patiner!

  • Certains jours, un écureuil écrasé dans un stationnement et une bonne chanson suffisent à tout remettre en question. C'est ainsi que Laura décide de mettre son quotidien et ses plans de côté pour prendre une pause. Elle fait alors escale dans le quartier Limoilou, où elle bouscule ses convictions et livre du bonheur, un pudding à la fois. Entre ses nouveaux colocs inquiétants et ses clients, parmi lesquels une femme enceinte à l'imagination fertile, un accro au gluten et des joueurs de poker qui portent un lourd secret, la pause sur la 1re avenue est bénéfique, mais pas toujours apaisante.

  • L'Envolée d'Antoine, c'est l'histoire d'un petit garçon que la maladie a affaibli, mais qui a conservé la capacité de rêver. Du fond de son lit d'hôpital, bien entouré de ses parents, Antoine caresse le désir de voler. Rêve qui deviendra réalité et qui sera pour le petit malade un moment de joie intense. Avec une plume d'une exquise tendresse, Katia Canciani dépeint ici une réalité difficile : celle des enfants malades.

  • Il était une fois un petit garçon aux grands yeux brillants et aux cheveux couleur d'étoile qui s'appelait Antoine. Parce qu'il rêvait souvent en pointant son nez retroussé vers le ciel, on le surnommait « Pique la lune ».

empty