Flemming Jensen

  • Quelle chance d'être obligé de se lever la nuit pour des besoins physiologiques ! C'est l'occasion de donner libre cours à ses pensées sans risquer d'être dérangé. Si l'on n'est pas censé filer à la cuisine pour une collation de nuit, alors pourquoi les frigos ont-ils une lampe qui s'allume ? Grâce au rituel qui s'installe, notre homme va désormais pouvoir philosopher en paix et régler pas mal de questions, de l'existence de Dieu à la guerre en Irak. Rien que ça.

  • Martin, un instituteur danois, obtient sa mutation au Groenland et se retrouve à Nunaqarfiq, à 500 km au nord du cercle polaire. Il y trouve ce qu'il cherchait, aventure, immensité, amour. Et le choc des cultures, face aux aberrations d'un système éducatif colonisateur. Un roman à l'humour pétillant.

  • Maurice est un expert-comptable doté d'un indécrottable humour danois et en pleine procédure de divorce. Mahmoud, son assistant, est un jeune musulman un peu geek sur les bords, qui n'a jamais vraiment eu de copine. Le premier est cynique et désabusé, le deuxième idéaliste et romantique. Le premier ne peut s'empêcher de persifler, le deuxième s'efforce de ne pas le prendre mal. Le premier habite chez le deuxième depuis que sa femme l'a mis dehors.
    Entre frictions culturelles et religieuses, préjugés et décalages générationnels, Flemming Jensen livre un pamphlet sur ce qui tant bien que mal nous rapproche les uns des autres.

  • Max est un conseiller politique de haute volée. Max est un génie, il est malin et il s'en sort toujours. Seulement cette fois, Max a assassiné son meilleur ami, qui est aussi, accessoirement, le Premier ministre. Coincé entre une insurrection groenlandaise, d'âpres négociations internationales, un match Danemark-Suède et l'intervention d'une jeune scoute peut-être pas si cruche qu'elle en a l'air, quel plan génial pourra-t-il échafauder pour se tirer d'affaire ? Flemming Jensen nous offre un texte décalé, burlesque et hilarant, sur fond de satire politique. Rafraîchissant et surprenant.

  • Cet essai biographique sur Kierkegaard permet au lecteur de cheminer dans sa pensée au fil de ses oeuvres et de découvrir qu'elle se concentre autour de deux thèmes majeurs l'amour et de la foi. Ils sont comme deux horizons qui reviennent constamment sous sa plume sous des éclairages les plus divers. Tout ce que Kierkegaard a écrit ne se rapporte pas directement à ces deux notions, mais on peut risquer l'hypothèse que l'essentiel de ce qu'il a publié est une longue méditation sur celles-ci. L'auteur présente aussi l'angoisse et le désespoir qui ont contribué à rendre le nom de Kierkegaard connu en dehors du monde des philosophes et des théologiens. Durant toute sa vie, Kierkegaard a connu les veilleurs de nuit qui arpentaient les rues silencieuses de Copenhague. Le veilleur confortait le sommeil des habitants de la ville par son chant. Kierkegaard, au contraire, en choisissant le pseudonyme Vigilius Haufniensis, espérait réveiller ses concitoyens à l'humain et à l'éthique chrétienne en déployant une activité littéraire presque surhumaine. À l'époque cependant, sa réussite fut limitée. Ce n'est qu'au XXe siècle que sa voix commença à être entendue dans son pays et ailleurs, et aujourd'hui, presque deux cents ans après sa naissance, on peut légitimement penser qu'elle continue à surprendre et à déranger.

empty