François Marty

  • Cette 3ème édition corrigée et actualisée est composée de 15 articles courts et synthétiques définissant les grands concepts de la psychologie clinique psychanalytique.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • SYMBOLE

    François MARTY

    OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • La violence est éternelle, toujours actuelle. Elle est au fondement de l'activité psychique humaine et de toute organisation sociale. Soumis à la sexualité qui agit toujours sur fond de violence pulsionnelle, l'être parlant est forcé de domestiquer cette violence de base. La puberté s'illustre comme une des figures majeures de celle-ci, et si, le plus souvent a l'adolescence, la violence s'élabore dans la quête de I'objet amoureux, il arrive parfois que le fantasme laisse la place à une violence agie dans la réalité.

    Face aux fantasmes parricides de la puberté qui poussent à réaliser les voeux de mort infantiles, l'adolescent ne devient sujet adulte qu'en renonçant a l'exercice de la violence, dont le parricide est le paradigme. L'enjeu de l'humanisation et de la socialisation est à ce prix : mettre la violence au service de la culture, et non l'inverse. Lorsque le fantasme du meurtre du père ne s'inscrit pas dans tordre symbolique, c'est l'acte violent lui-même qui devient résolutif pour le sujet.

    Cet ouvrage est une tentative de compréhension de ce défi posé à la théorie et à la pratique psychanalytiques par l'acte violent des adolescents. Les meilleurs spécialistes de la question donnent leur point de vue et font part de leurs interrogations.

  • La réflexion de François Marty porte sur les formes de psychosesà l'adolescence où se disent certains aspects de la problématique familiale. Partant de l'analyse du mémoire de Pierre Rivière - adolescent du siècle dernier ayant égorgé sa mère, sa soeur, et son frère -que l'auteur considère comme le témoignage d'une expérience intérieure de la psychose à l'adolescence, il met en évidence les nombreux liens qui peuvent exister entre symptômes d'enfants et problématique parentale et les impasses pubertaires où se tient un adolescent qui vit dans le champ clos de |'enfermement psychotique. Sont ainsi analysés les processus sous-jacents qui organisent le repli psychotique pubertaire et le renfermement de l'espace individuel et familial, qui peuvent pousser l'adolescent au passage à l'acte meurtrier ou suicidaire.

    L'auteur insiste sur la capacité transformationnelle propre à l'adolescence. S'appuyant sur des exemples cliniques, il montre que la rupture avec la réalité n'est vraisemblablement jamais totale, et que le thérapeute peut utiliser ces éléments positifs de la psychose à l'adolescence pour faire avec les patients psychotiques et leur famille un bout de voyage au coeur de leur nuit.

  • La 2ème édition de cet ouvrage, mise à jour à la suite de la parution du décret en février 2017 redéfinissant le statut des psychologues de l'Éducation nationale, explicite l'ensemble des missions de ces derniers  et montre comment ils doivent développer leurs compétences aussi bien dans le domaine de l'écoute et de l'évaluation des demandes qui leur sont faites, que dans le domaine des relations avec les autres intervenants du champ sanitaire et social.
     
     

  • Le passage des objets d´amour familiaux à l´investissement de l´environnement introduit le rôle du social dans l´accompagnement de la traversée adolescente. À l´adolescence, les jeux sont-ils faits, comme on le prétend parfois, ou est-ce une seconde chance offerte à l´enfant en difficulté ? Une pédagogie bien pensée est-elle de nature à aider l´adolescent lorsque sa vie pulsionnelle le déborde ? Peut-elle l´aider à élaborer sa sexualité, sublimer ses conflits ? L´éducation ne se résume pas à la question de l´autorité ; elle nous interroge sur les moyens dont nous nous dotons pour penser la souffrance présente dans la relation entre adultes et adolescents. En effet, cette relation, dans les structures éducatives comme dans les lieux d´apprentissage, se heurte parfois à des malentendus provoquant violences et traumatismes réciproques. Nous proposons de réfléchir sur les rapports d´intrusion comme de séduction au sein de cette rencontre afin de déplier la trame fantasmatique qui organise et donne sens au lien éducatif. Cet ouvrage propose la traduction de textes inédits des principaux pédagogues-analystes des débuts de la psychanalyse, au regard de leur commentaire critique par des auteurs actuels. Il reprend le débat sur les rapports entre éducation et psychanalyse à l´aune de leur constant retour dans le champ clinique et social, pour une nouvelle distribution des cartes en faveur des adolescents.

  • Face à l'ampleur des mutations qui viennent, il apparaît indispensable de prolonger l'idée de l'avenir en un véritable pari : perpétuelle exigence d'analyse, effort d'intelligence, veille tenace du sensible, audaces collectives. Désormais, l'idée de l'avenir appelle à devenir un pari.

    En France, la prospective souffre d'un répertoire d'idées reçues qui pénalise l'idée même de nos projections collectives dans l'avenir. C'est la raison pour laquelle nous entendons briser ces a priori, et réhabiliter l'idée de prospective, qui souffre d'une multitude de clichés la reléguant au rang d'ouvrage de science-fiction.

    La prospective réunit deux mots : la prospection, qui fait référence à l'exploration de la nouveauté, et la perspective, induisant une notion de futur mais aussi de point de vue. La prospective est ainsi l'étude des possibles. Elle croise diverses disciplines comme la littérature, la sociologie, l'histoire, l'économie ou encore la géopolitique.
    Ce petit manifeste propose de découvrir autrement la prospective et son utilité, qui n'est pas de prédire l'avenir, mais d'établir différents scénarii afin de se préparer pour demain.

  • Si l'approche économique de la crise est celle des politiques, des chefs d'entreprises, des journalistes, et sature la sphère médiatique, est-elle véritablement celle des Français dans leur plus grand nombre ? Pendant un an, François Miquet-Marty a sillonné la France pour recueillir, dans leur intimité, la parole de femmes et d'hommes de tous horizons.

  • La voie ouverte par ce pionnier de la pédagogie psychanalytique est essentielle : prenant toujours position, il s´oppose à ceux qui, souvent, stigmatisent les jeunes comme étant à l´origine des maux de la société ou des troubles institutionnels et ne proposent que la sanction comme réponse à l´expression agie de leurs troubles psychiques. En ce sens, une des lectures possibles de ses travaux est politique, comme l´indiquent les débats actuels récurrents sur ces questions.

  • Adoptez le design thinking pour libérer l'imagination de votre équipe !
    Le design thinking est la méthode indispensable pour débloquer la créativité au travail. Grâce à ce livre tout-en-un, vous saurez comment associer les compétences de chacun pour trouver des solutions aux problèmes les plus complexes !
    Jean-François Marti, expert du design thinking, démythifie la créativité en s'appuyant sur l'analyse d'entreprises pionnières telles que Spotify, Pixar et Dyson. Son approche permet de travailler facilement en équipe, avec tous types d'organisations et de profils (ingénieurs, dirigeants, banquiers, étudiants...).
    Dans ce livre illustré par la talentueuse Coline Lebaratoux, vous découvrirez comment utiliser concrètement le design thinking en 9 étapes :
    o 3 étapes d'exploration pour se préparer à la créativité ;
    o 3 étapes d'imagination pour générer des idées ;
    o 3 étapes de construction pour se lancer.
    Plus qu'une méthode, le design thinking est un état d'esprit. Faites de votre entreprise une machine à idées pour vous démarquer !

  • La détresse, la confusion, le désespoir, la menace par l´anéantissement - individuel ou collectif - constituent des états mixtes et des affects de référence des situations extrêmes. Qu´elles envahissent l´identité dans son rapport à la survie (dans l´intersexualité, les sexualités mélancoliques, les toxicomanies), le corps dans son rapport aux transformations (pubertaires, les modifications corporelles extrêmes, jusqu´au cadavre), ou le lien social (violences interindividuelles, traumatismes collectifs, psychopathologie du travail), ces situations ne peuvent être ignorées par la clinique contemporaine.  L´extrême, parce qu´il concerne des situations qui se situent au bord de l´expérience humaine, oblige à repenser la théorie du sujet, le processus de subjectivation et les théories du traumatisme psychique. Les auteurs proposent d´étudier les effets de ces situations extrêmes sur le fonctionnement psychique individuel et collectif, et de présenter différents dispositifs techniques et outils dont disposent les psychologues pour s´adapter à des situations les mettant en contact avec des phénomènes traumatiques, sensationnels ou catastrophiques, ayant le pouvoir de sidérer et de paralyser l´activité de pensée.  Comment survivre lorsque la psyché - devenue incapable de symboliser - est menacée de désorganisation ? Il s´agira pour les cliniciens de réinjecter de la pensée, de favoriser l´expression et la qualification d´émotions afin de réanimer un lien humanisant là où tout semble être en ruine, où plus rien ne fait sens, où les gestes du corps expriment ce que la bouche sidérée tait. Dans ces situations, les modalités de présence (jusqu´aux sensations corporelles éprouvées) sont essentielles dans l´analyse et le partage de ce qui se vit.  Ce type de clinique oblige au développement de nouveaux outils (recherches actions, observations en situation) ainsi qu´au renouvellement d´une posture clinique adaptée à ces nouveaux objets de recherche reculant toujours plus les limites des réalités humaines.  Vincent Estellon est psychologue, psychanalyste, maître de conférences HDR de psychopathologie clinique à l´Institut de psychologie de Paris-Descartes.  François Marty est psychologue, psychanalyste, professeur de psycho- pathologie clinique à l´Institut de psychologie de Paris-Descartes.

  • Pourquoi certaines entreprises (Apple, Amazon, General Electric) ont-elles réussi dans la durée quand d'autres (Kodak, IBM) ont périclité ? Quelles sont les clés du succès ? François Miquet-Marty a mené une enquête exclusive à travers deux siècles de défis jusqu'à nos jours, en France et en Europe, aux États-Unis et en Asie. Un voyage à la source des richesses où les aventures de plus de 200 entreprises sont passées au crible, complétées par des entretiens avec des créateurs et des dirigeants d'exception. Alors que s'affirment des modèles novateurs, tels que BlaBlaCar ou Uber, et que menace la concurrence asiatique avec Huawei, Samsung ou Mittal ; alors que la révolution numérique permet à de nouveaux entrants d'ébranler les grands groupes, l'enjeu du succès durable est essentiel et se pose en termes inédits. Simultanément ne rien changer, et tout changer pour s'épanouir dans la fluidité du monde : s'ouvre le temps de "l'entreprise-métamorphose", nouvel âge de l'entreprise pour le XXIe siècle. François Miquet-Marty est président de Viavoice, études conseil stratégie. Il a publié aux mêmes éditions Les oubliés de la démocratie (2011) et Les nouvelles passions françaises (2013).

empty