G. Lenôtre

  • Une immense culture, l'imagination - peut-être même quelque faculté divinatoire - font de Lenotre un détective de l'histoire. Butinant ses Mémoires et archives, décollant les étiquettes, il fait son miel d'anecdotes oubliées, de détails exemplaires. Ce Versailles au temps des Rois restaure en quelque sorte les privilèges du lecteur, qui peut à plaisir dîner à la table de Louis XIV, plonger dans les déshabillés de la Pompadour ou vérifier les comptes de Louis XVI... Héritier de Saint-Simon et d'Alexandre Dumas, l'auteur n'écrit que pour le plaisir d'apprendre et de ressusciter.

  • Georges Cadoudal

    G. Lenôtre

    • Grasset
    • 1 Janvier 1929

    Georges Cadoudal est un général chouant, connu pour son rôle dans la guerre de Vendée. Commandant de l'Armée catholique et royale de Bretagne, il fut un personnage important de la contre-révolution. Il est mort guillotiné à Paris en 1804.

  • Extrait : "Je n'ai pas entreprise ce livre pour redire, dans son détail quotidien, la néfaste histoire du tribunal révolutionnaire. J'ai tenté de reconstituer l'aspect et la vie du Palais durant les mauvais jours de la Révolution, de silhouetter le petit groupe de déclassés qui, à cette époque, s'emparèrent, en intrus, de l'antique demeure du Parlement et assumèrent la tâche stigmatisante d'appliquer les lois impitoyables qu'extorqua la Terreur à la Convention Nationale." À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de qualité de grands livres de la littérature classique mais également des livres rares en partenariat avec la BNF. Beaucoup de soins sont apportés à ces versions ebook pour éviter les fautes que l'on trouve trop souvent dans des versions numériques de ces textes. LIGARAN propose des grands classiques dans les domaines suivants : o Livres rares o Livres libertins o Livres d'Histoire o Poésies o Première guerre mondiale o Jeunesse o Policier

  • Existences d'artistes

    G. Lenôtre

    • Grasset
    • 1 Janvier 1940

    Ouvrage issu de la série "La petite histoire", et paru en 1940.

  • Ce qu'on voyait au Sabbat Madame Belzébuth Un arrière-petit-fils du Masque de Fer Pourquoi la Vénus de Milo est sans bras Romantisme et autres petites histoires...

  • Imagine-t-on le placide Louis XVI, signant, le 1er septembre 1785, à Saint-Cloud, le brevet de lieutenant du jeune Napoleone Buonaparte.

  • Héros d'aventures

    G. Lenôtre

    • Grasset
    • 1 Janvier 1967

    Elle fut courte et peu gaie la lune de miel d'Aimée d'Aubigny qui épousait, à quatorze ans, le 3 juillet 1588, messire Gervais de La Roche, issu d'une noble famille d'Auvergne.

  • Nos Français

    G. Lenôtre

    • Grasset
    • 1 Janvier 1967

    Je n'avais jamais éprouvé une admiration des plus vives pour Collot D'Herbois, qui fut un cabotin sinistre, l'un de ceux qui, à l'époque de la Révolution, ne préconisaient, comme seuls moyens de gouvernements, que la charrette et le panier de son.

  • Femmes

    G. Lenôtre

    • Grasset
    • 1 Janvier 1933

    Portraits marquants de femmes, connues ou inconnues, telles la grand-mère de George Sand, Madame Fragonard, Mademoiselle Desgarcins, mais aussi la princesse de la Révolution ou l'égérie de la Saine-Alliance.

  • Secrets du vieux Paris

    G. Lenôtre

    • Grasset
    • 1 Janvier 1954

    "Lorsqu'on démolit un ancien quartier de Paris, ce n'est pas sans une sorte de regret que je vois tomber les vieux murs. Eh quoi ! Ces maisons disparaissent avant qu'on ait écrit leur histoire ? Ces témoins de tant d'événements meurent sans qu'on ait pris la peine de receuillir leur déposition? Qui sait ce qu'ils auraient raconté ?"

  • Paris qui disparaît

    G. Lenôtre

    • Grasset
    • 1 Janvier 1937

    "Qui expliquera pourquoi les Parisiens éprouvent le besoin de circuler incessamment d'un bout de la ville à l'autre? Il y a cent ans environ qu'un omnibus part toutes les cinq minutes de l'Odéon, pour s'en aller à Clichy. Or, vous pouvez en faire l'expérience, dès le point de départ cet omnibus est toujours complet. Quoi faire ? On ne le saura jamais. "

  • Dossiers de police

    G. Lenôtre

    • Grasset
    • 1 Janvier 1935

    "Il advint sous le "règne" de Vidocq, des faits étranges. Un vol important commis à la barrière de Fontainebleau, mit en mouvement toute la brigade de la Sûreté. On arrêta quatre des coupables ,qui habilement cuisinés par les magistrats, révélèrent aussitôt le nom de leur chef. Un nommé Léger".

  • Paris et ses fantômes

    G. Lenôtre

    • Grasset
    • 1 Janvier 1933

    "A défaut d'érudition, l'auteur de ce petit volume, fidèle à ses impressions de nouveau débarqué, a modestement adopté un procédé d'investigation un peu particulier: il se contente d'évoquer les fantômes. Paris en est peuplé. Tant de millions et de millions d'êtres y ont vécu ; mais, guidés par un des souvenirs de lectures ceuillis dans les mémoires et les gazettes d'autrefois, ou dans les chroniques des fureteurs qui nous ont précédés, nous mêlons au plaisir de la flânerie celui d'écouter les vieilles pierres."

  • La Révolution française

    Lenotre-G

    • Grasset
    • 10 Mars 2010

    Ceux qui « ont vu la Révolution », pour G. Lenotre, sont les gens de l´ombre, les oubliés. C´est Jouy, que la Révolution amusait et qui jouait les ultra-royalistes pour se faire guillotiner, mais n´y parvint pas malgré ses farces et ses efforts. C´est Joliclerc, simple volontaire de l´an II, ou Philippe-Antoine Grouvelle, clerc de notaire et gratteur de violon, en ambassade à Copenhague. C´est Gateau, l´ami d´enfance de Saint-Just : il nous apprend que sous la Terreur, les proconsuls servaient à dîner des volailles avec leur tête, et les convives leur tranchaient le cou avec des guillotines miniatures.

empty