Jérôme Pellissier

  • En proposant une approche des " troubles du comportement " (refus de manger, agitation et agressivité, errance, apathie...) centrée sur la compréhension du vécu de la personne malade, cet ouvrage clair et d'une grande lisibilité développe des pistes de réflexion et d'action destinées à mieux ajuster les manières de communiquer et de prendre soin des personnes atteintes de maladie d'Alzheimer et de maladies apparentées : un ajustement à l'autre qui permet dans bien des cas de prévenir et d'apaiser ces conduites troublées, diminuant ainsi la souffrance de la personne malade comme celle de ceux qui prennent soin d'elle.

  • Ce livre présente les différentes manières dont la nature et plus précisément les jardins peuvent être utilisés pour aider les humains à améliorer leur bien-être et leur santé. Il s'intéresse donc aux effets positifs de la nature, des jardins et du jardinage ; à la meilleure manière de conduire un projet de « jardin thérapeutique » ; aux différentes formes d'hortithérapie, quand des professionnels du soin utilisent ces relations particulières humain-jardin pour améliorer la qualité des prises en charge. Toutes les études le confirment : la rupture du lien avec nature est un facteur psychologique aggravant des pathologies. La nature nous fait du bien, et ce jusque dans les lieux de soins, où quand la nature est présente, diminuent tant le ressenti des douleurs post-opératoires que la durée de séjour après certaines opérations.

  • Il manquait à notre XXIe siècle débutant de solides boucs émissaires de ses doutes et angoisses. On nous les a enfin trouvés : ce sont les seniors, les papy-boomers, les vieux... Qu'importe le mot, pourvu qu'on désigne les coupables : ces millions d'individus dont la « marée grise » déferle sur la France ! Des millions de boucs émissaires auxquels nous pouvons faire porter tous les poids : celui des déséquilibres démographiques, celui du chômage, celui de l'effondrement de nos systèmes de retraite et de santé. Des millions de boucs émissaires que nous pouvons accuser de tous les maux : de s'accrocher au pouvoir, de capter les richesses, de faire régner le conservatisme... Bref, d'empêcher la France de poursuivre sa course sur la voix libérale et sucrée du « progrès ». D'aucuns en viennent même à appeler les jeunes à se révolter, à refuser de payer pour les générations aînées, bref, à déclarer la guerre. La guerre des âges aura-t-elle lieu ? Et si, en fait, elle avait commencé, souterrainement, depuis plusieurs décennies ? Et s'il n'était que temps de dénoncer cette dramatique imposture qui pousse au meurtre social de millions d'entre nous et mène à casser les logiques de solidarité et de transmission générationnelle sans lesquelles un pays n'est plus qu'un vaste supermarché de consommateurs déshumanisés ? Jérôme Pellissier, écrivain et chercheur, est l'auteur de La nuit, tous les vieux sont gris (2003) et de Humanitude (avec Yves Gineste, 2005, 2007). Postface de Pierre Pfitzenmeyer, professeur de gérontologie.

  • Comprendre la vieillesse, découvrir et affirmer la capacité des hommes vieux, malgré les difficultés qui les éprouvent, à vivre leur vie dignement jusqu'au bout, proposer des outils qui permettent d'aider dans le respect et la tendresse, c'est le pari de ce livre. Les auteurs nous guident sur les chemins d'une science pratique au service du bien-être et de la qualité de vie. La philosophie de l'humanitude et les dernières découvertes et connaissances sur les grandes pathologies de la vieillesse (de la maladie d'Alzheimer au syndrome d'immobilisme, en passant par les autres démences) débouchent sur des techniques nombreuses et des savoir-faire qui donnent à tous, familles, soignants ou proches, les éléments nécessaires pour prendre soin.

  • Le récit de cette tragédie, restée méconnue, que des milliers de soldats de l'Empereur ont vécue sur un îlot désert des Baléares, déportés par les Anglo-Espagnols, n'est pas un épisode parmi d'autres des campagnes napoléoniennes. Les héros de cette aventure témoignent à leur façon de la rage de survivre qui anime les hommes, avec cet étrange mélange d'espérance, de cruauté, d'humour et de désespoir. Leur odyssée montre aussi que l'univers concentrationnaire a précédé les régimes totalitaires du XXe siècle, et qu'il leur survit.

empty