Jean-Claude Rochigneux

  • Société initiatique, la franc-maçonnerie est aussi un « laboratoire d'idées ». En effet, depuis plus d'un siècle, les obédiences françaises, par le biais des questions à l'étude des loges, se penchent chaque année sur des sujets, problèmes philosophiques de société, d'éthique, de dignité humaine, de progrès, bref toutes questions visant à améliorer la condition humaine. C'est ainsi que nombre de lois, d'avancées sociales, ont, d'abord été débattues dans le secret des loges avant que de passer dans les textes et d'être appliquées. L'ouvrage recense l'ensemble des sujets qui ont été débattus, depuis l'instauration de cette procédure, dans les obédiences françaises. Loin de l'image parfois négative de la franc-maçonnerie, la lecture de cet ouvrage contribuera à montrer combien notre société a pu être influencée par la réflexion de ces centaines de milliers de personne qui se préoccupent de l'amélioration de la condition humaine et de l'évolution de notre société.

  • Née d´une fondation anglaise dont elle s´est très vite affranchie, la franc-maçonnerie française a su développer une identité originale et multiple. Empreinte de l´esprit des Lumières, pour l´essentiel très attachée à l´humanisme laïque, elle a très tôt contesté la prétention anglaise à être la loge-mère du monde.  Première grande enquête sur les relations internationales de la franc-maçonnerie française, cet ouvrage révèle la difficulté posée par la construction d´une République universelle des francs-maçons. Pris malgré tout dans les mouvements de l´histoire et les oppositions nationales, les maçons ont longtemps réussi à défaire ce que la franc-maçonnerie avait mis en avant : la reconnaissance de l´autre par la simple universalité de l´initiation. Des barrières se sont construites, des pseudo - « régularités » inventées, pour limiter la liberté de passage, de rencontres, de visites.  Toute société - fût-elle maçonne - doit lutter pour dépasser les frontières géographiques, culturelles et diplomatiques. 

empty