Jean-Luc Fromental

  • Un roman d'apprentissage à l'humour so british ! L'histoire d'un mouton pas comme les autres, philosophe et curieux, qui, d'aventure en aventure, a un destin extraordinaire.
     

  • Arizona, 1948. Novelist François Combe has taken up residence with his wife, his son, and his mistress in the strange no man's land of the Santa Cruz Valley. His imagination is sparked by the surrounding desert, its ghost towns, and other vestiges of the pioneer past. The present, too, draws him in, especially in the border town of Nogales, where luxury and lust come together against a backdrop of misery and servitude... and where games of the flesh are paid for in blood. Sometimes the grass isn't always greener on the other side of the border.

  • Auteur de romans policiers, François Combe se rend en compagnie de Kay, sa secrétaire, au Cielito Lindo, établissement des quartiers chauds de Nogales, la ville frontière entre le Mexique et les USA, afin de s'y « documenter » auprès de Raquel, une jeune prostituée. Ils tombent sur Jed Peterson, un ami du romancier, qui se montre très intéressé par la jeune fille. La même nuit, cette dernière est sauvagement assassinée. Qui a tué ? François Combe, qui fait profession du meurtre et des meurtriers ? Jed Peterson, le dernier à avoir été en contact avec la victime ? Les voilà tous deux dans le collimateur de la police, en tête des suspects. Fasciné tant par le crime que par la misère, le romancier charge Estrellita, la petite servante mexicaine de la famille, de devenir ses yeux et ses oreilles au coeur des quartiers pauvres. Quand une deuxième prostituée est retrouvée massacrée à coups de poignard dans le désert, l'étau se resserre sur Jed, que tout désigne comme le coupable idéal. Qu'à cela ne tienne, François Combe prouvera l'innocence de son ami : il s'enfonce accompagné d'Estrellita dans l'enfer des bas-fonds mexicains à la recherche de la vérité. Les murs entre richesse et pauvreté sont faits pour être franchis. Mais l'herbe est toujours plus rouge de l'autre côté de la frontière... Librement inspiré du séjour que l'écrivain Georges Simenon effectua en 1948 dans la Santa Cruz Valley, terrain de jeu des riches et des puissants, ce thriller reflète avec brio l'atmosphère tendue et inégalitaire qui y régnait.

  • Hiver 1948, dans le blizzard de la capitale autrichienne sous occupation des quatre puissances. Dépêché par le studio London Films, G. travaille à l'écriture de son prochain long métrage, assisté par l'énigmatique Elizabeth Montagu. Cette dernière, dont le passé militaire et les relations l'attachent aux services secrets britanniques, découvrira bien vite que le prétexte artistique dissimule de véritables tensions politiques et que les lendemains de guerre ne sont pas toujours chantants. Cette mission en apparence paisible basculera dès lors dans l'atmosphère sournoise d'une révolution fulgurante que l'Histoire retiendra sous le nom de "coup de Prague". L'illustrateur Miles Hyman, qui collabore avec de nombreux éditeurs et magazines, tel Libération, est aussi reconnu pour ses romans graphiques ("Le Dahlia noir", "La loterie"...). Pour sa première collaboration avec le scénariste Jean-Luc Fromental, il signe une oeuvre hybride qui s'amuse avec l'Histoire, plongeant dans les recoins inexplorés de l'après-guerre et du romanesque, entrelaçant les possibles en un récit aux multiples tiroirs, tel un jeu de piste admirablement mené. Un titre qui fera date.

  • Des années de scoutisme aux premières publications en passant par les découvertes artistiques et les rencontres avec Edgar P. Jacobs, Tchang Tchong-jen ou Andy Warhol, tout un parcours qui est retracé dans cette biographie en bande dessinée d'Hergé, l'auteur légendaire des Aventures de Tintin. Les auteurs nous racontent, avec une maîtrise époustouflante de la ligne claire, une vie passionnante, faite de doutes et de certitudes, qui donna une oeuvre universelle. Une biographie non autorisée, mais dont chaque case montre le respect tant pour l'homme que pour l'oeuvre.

  • Seul album de Floc'h sans Olivia Sturgess et Francis Albany, Jamais deux sans trois, scénarisé par Jean-Luc Fromental, est un hommage non déguisé aux grands chefs-d'oeuvre hollywoodiens des années quarante. Deux gentlemen, parangons de l'élégance new-yorkaise, se disputent une femme, épouse de l'un et maîtresse de l'autre... à moins que ce ne soit l'inverse. Marivaudage à la Lubitsch, sommet d'un chic intemporel qui cache sous des dehors somptueux une réjouissante immoralité, cette oeuvre remarquable mérite pleinement d'être redécouverte.

  • A former actress and spy, Elizabeth Montagu, is tasked with guiding British author Graham Greene around postwar Vienna, as he conducts research for a screenplay. However, the visit of "G.," a former spy himself, soon proves to be just as mysterious as his best-selling thrillers, winding through Vienna's shadowy underground before leading to a Prague on the cusp of revolution...Available in print from Titan Comics"The characters are well-defined, and the storytelling fluidity of the artwork matches the easy flow and intrigue of the storyline." The Digital Fix

empty