Jean-Simon De

  • Avec son numéro 118, la revue XYZ invente le road short story ! David Dorais, qui dirige ces dix « Nouvelles de la route », parle plus poétiquement d'une « Odyssée en fragments ». Des auteurs de renom tels que Samuel Archibald, Raymond Bock, Anne-Marie Boivin, Nicolas Charette, Jean-Simon DesRochers, Jean Pierre Girard, Catherine Mavrikakis, William S. Messier et Suzanne Myre se sont inspirés du sous-thème qui leur a été attribué (le casse-croûte, l'autoroute, l'accident, la voiture, le motel, le motorisé, le Madrid, etc.). Le voyage est fascinant. Hors dossier, la rubrique « Thème libre » met à l'honneur un texte de David Clerson et la section « Intertexte » voit Renald Bérubé poursuivre sa traversée de la nouvelle américaine, amorcée dans le numéro 115 (automne 2013).

  • Kivu

    ,

    Ingénieur fraîchement diplômé, François travaille pour un puissant consortium industriel. Il se voit confier la négociation d'un important contrat au Congo. Sur place il découvre le règne du cynisme et de la corruption, dans des proportions qu'il n'aurait jamais pu imaginer. Son destin bascule définitivement quand sa route croise celle de Violette, une enfant congolaise traquée par un puissant chef rebelle.

  • Accusé à tort du vol de trois perles d'une valeur inestimable, Corentin est menacé de bannissement par le Maharadjah de Sompur. Il ne pourra compter que sur l'aide de ses derniers amis - Kim, Moloch et Belzebuth - pour sauver son honneur et démasquer le vrai coupable.

  • Anglais Kivu

    ,

    • Cinebook
    • 20 Février 2020

    A powerful and thrilling adventure in the heart of one of the worst
    places on this world - a potential paradise turned into hell by human
    greed and barbarity. An uncompromising denunciation of the tragedy of
    Kivu. The province of Kivu in the Congo is rich in rare and precious
    minerals such as coltan, which is vital to our modern technology.
    However, that wealth is coveted by so many, within the Congo or
    abroad, that the entire region is a permanent bloodbath. François
    Daans, a young Belgian engineer working for an unscrupulous
    corporation, arrives in Kivu. His encounter with a young girl,
    survivor of the latest massacre, will be an eye-opening experience
    and force him to pick a side ...

  • La Baule est devenue le repère de la vermine en tous genres.
    La drogue, le chantage, le trafic d'armes, la pornographie, le sadisme, le crime et la corruption : autant de fléaux au service de l'argent et du pouvoir. Ça va souffler sur La Baule, au prétexte de menées de réunification de la Bretagne guère crédibles ! Une ville prise en otage !
    Un terroriste international mercenaire, une actrice senior du cinéma X, son cadreur retors et indélicat, un grand flic trop sûr de lui et son adjoint brut de décoffrage, un ancien ministre rendu fou par le pouvoir, sa complice totalement désaxée, un caïd intouchable de la pègre nantaise, quatre PDG voyous, des oies domestiques tueuses de drones... Quelle galerie de portraits !
    /> Niva, ancien agent des Services spéciaux de la Défense est devenue femme de vigneron des coteaux nantais. Victime d'un odieux chantage, immergée au sein de cette vermine grouillante, parviendra-t-elle à retourner une situation d'apocalypse qui menace de ruiner la réputation de la plus prestigieuse destination touristique de Bretagne ?
    Un tsunami aurait peut-être été préférable... Mais il n'aurait pas, comme la belle espionne, emprunté l'estuaire.
    Un polar haletant, noir, mais truculent. A lire à la plage, par exemple !
    Niva va devoir sauver la situation, mêlée malgré elle à ces affaires...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ecrivain complice de la Loire et de la Bretagne, Jean-Pierre Simon est aussi écrivain documentariste, également connu pour ses nouvelles, ses poèmes et paroles de chansons, ses aquarelles et le tournage du bois.

  • Espace géographique et culturel, berceau de traditions spécifiques, foyer de vie de peuples au savoir-faire incontestable, la Loire serait-elle aussi le lieu du développement de jeux spécifiques, constituant un patrimoine unique ? S'interrogeant à propos de trois pratiques ludiques dont la vigueur passée ou présente est attestée sur le fleuve, l'auteur nous entraîne à la découverte du jeu de cartes de l'Aluette, de la Boule de Fort et des Joutes nautiques. Si des traditions de pratique de ces activités sont avérées dans certaines régions du bassin de la Loire, est-il pour autant opportun de leur reconnaître le statut spécifique de "Jeux de la Loire" ?
    Cet ouvrage plonge le lecteur dans un historique des distractions des Ligériens, afin de comprendre comment s'est construite leur identité culturelle à travers l'apport des peuples qui se sont rencontrés sur ce fleuve exceptionnel.

  • Dans le village d'Oxana et Maujard, où s'implante un énorme complexe de génie botanique, d'étranges phénomènes lumineux se manifestent. Une fête lumineuse avant gardiste est organisée sur la Loire. Au péril de sa vie, l'ancienne nageuse de combat met en évidence des liens entre tous ces faits : une étrange arme nouvelle, qui fait l'objet d'un trafic étendu, serait assemblée ici en secret. La Vouivre de Loire s'emploie à confondre les protagonistes de cet étrange jeu de dupes, quitte à les traquer non seulement sur la Loire, mais jusqu'en Chine ! Elle croise à nouveau la route de quelques vieilles connaissances, de sinistre réputation.

  • Oxana, la Vouivre de Loire, décide d'unir son sort à celui de Maujard pour connaître en sa compagnie une retraite de bonheur sur les bords de Loire. Vaine ambition pour elle, dont la vie fut jalonnée de tumultes. Il a suffi qu'un avion en perdition atterrisse sur une succession de bancs de sable, juste en face de la maison du tourneur, pour que les démons du passé de l'agent n°17 lui reviennent en pleine face, avec la violence d'une gifle. Pour échapper à son implacable destin, c'est jusque dans la mort qu'elle devra s'aventurer, dans l'espoir que s'anéantisse le spectre de la Vouivre noire. Paix, harmonie et longues promenades ligériennes enfin à sa portée ? Jusqu'à jamais ?
    Une quête initiatique à travers les espaces de Loire les plus riches de patrimoine, de la source à l'embouchure. Mille douze kilomètres d'aventure et de mystère... et l'amour, simplement.

  • La personne humaine est un être en mouvement, elle est appelée à voyager, parfois elle veut s'installer là où bon lui semble. Et ce, malgré les barrières diplomatiques ou douanières. Cette oeuvre nous fait découvrir la question de l'immigration. Cette dernière enrichit les uns et appauvrit les autres, mais cette fusion des personnes renforce les relations entre les hommes. Ce recueil de poèmes est un message au monde entier, car il est nécessaire pour l'humanité, de s'ouvrir et non de se fermer.

  • Le processus de sécularisation qui touche nos sociétés a interpellé ces cinq prêtres-ouvriers qui eux y virent une chance. Les réflexions du théologien Joseph Moingt et du philosophe Marcel Gauchet sur "le christianisme comme religion de la sortie de religion" les ont beaucoup marqués. Vivant dans un contexte de sortie de religion, leur conviction est que les chrétiens sont invités à être des acteurs de la réussite de l'humanité. Ils nous proposent de saisir cette chance.

  • Quel drôle d'oiseau, Fanny, cette motarde, benjamine de la troupe des Hogs qui ne savent pas ce qu'elle fait, d'où elle vient, ou même qui elle est.
    Sur la Loire des châteaux, de Gien à Chinon en passant par Orléans, Amboise et Blois, un «fleuve-movie» chargé d'intrigues, en Harley-Davidson et en toue cabanée.
    Motocycliste, marinière de Loire, passionnée de culture ligérienne et de festivals : qui est Fanny, fille maudite de la Loire ? Sulfureuse mais attachante, farouche dans sa liberté et prisonnière pourtant, elle fuit un passé terrifiant pour se précipiter dans un présent sans concessions, prêt à la broyer. Monstre ou victime ? Libertine insouciante, innocente ou dépravée, vulnérable et solitaire, connaissant tour à tour le dérèglement comportemental, les sévices corporels, l'abus de faiblesse, elle s'apprête enfin à découvrir la sécurité d'une relation constructive. Elle ne pourra s'y consacrer sans rompre des entraves implacables. De mystérieux personnages sans humanité lui fomentent un destin impitoyable.
    Si elle refuse les enjeux qui l'amènent à trahir ses convictions et ses amis, quel sort lui réservent ceux qui la tiennent ? La mort, ou pire encore ?
    Que lui veut-on ? Cèdera-t-elle ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ecrivain complice de la Loire et de la Bretagne, Jean-Pierre Simon est aussi écrivain documentariste, également connu pour ses nouvelles, ses poèmes et paroles de chansons, ses aquarelles et le tournage du bois.

  • Les salines de Guérande sont le lieu de pillages et d'évènements mystérieux.
    Après deux périodes de dix ans d'engagement dans les Forces Spéciales, Agathe Le Bégo, dont les parents paludiers sont décédés, revient vivre dans les salines de Guérande pour exploiter ses oeillets.
    Qui détrousse les gens du sel de leur récolte ? Petits larcins, ou opération de grande envergure ? Pourquoi des vols d'oiseaux invasifs, les Ibis sacrés, sont-ils observés au moment des pillages ?
    Un paludier est tué.
    Qui est monsieur Chang, énigmatique importateur chinois, responsable d'une association ornithologique opaque, créateur d'une boisson énergisante révolutionnaire qui lui sera fatale ?
    Qui est ce supposé yéti noir qui hante les marais de grande Brière ?
    La sulfureuse juge Ivanna Petsek devra se débattre au milieu des agents spéciaux manifestant une addiction au Secret défense...
    Enfilez vos lunettes d'ornithologue pour cette enquête divertissante, et attachez votre ceinture car la route sera mouvementée !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ecrivain complice de la Loire et de la Bretagne, Jean-Pierre Simon est aussi écrivain documentariste, également connu pour ses nouvelles, ses poèmes et paroles de chansons, ses aquarelles et le tournage du bois.

  • Rapatriement ou expatriation ? Quel nom donner à cette vague d'immigration indochinoise en France qui suivit la première guerre d'Indochine ? S'il s'est bien agi, pour les Français de France, d'un vrai " rapatriement ", pouvait-il en être de même pour ceux - Eurasiens, Viêtnamiens naturalisés, épouses viêtnamiennes, chinoises, laotiennes ou cambodgiennes de citoyens français - dont seule la citoyenneté, du fait de la colonisation, était française, mais dont l'origine, la langue et la culture étaient asiatiques.
    A travers l'étude d'un des " centres d'accueil ", devenu au fil des années un lieu d'implantation permanente, Pierre-Jean Simon nous donne dans cet ouvrage une description attentive de cette collectivité transplantée, et analyse les relations interethniques que leur présence a suscitées.

  • Une femme étrange, un diamant enchâssé dans le nombril, semble vivre dans le lit de la Loire en amont d´Orléans, tel un avatar ligérien de la vouivre. L´incontournable Maujard saura-t-il l´aider à prendre conscience du redoutable secret qui lui vaut d´être inlassablement pourchassée ? Serait-elle porteuse, à son insu, d´un mystère encore plus terrible, moteur véritable de son destin ?
    La convergence de ces secrets d´une envergure planétaire trouvera son dénouement sur les bords de Loire, à quelques coups de bourde de chez nous.

  • Un matin, dans un train, un quidam sauve un homme de la mort. Redevable de cet acte de bravoure, René Blanski, le rescapé, est tenu de réaliser le voeu de son bienfaiteur. "C'est le moment de régler votre dette. Voici ce que je vous propose : chaque jour et à condition que vous ne ratiez pas ce tortillard, bien sûr, vous me raconterez votre journée de la veille. Je veux savoir qui sont ces papillons, ce que vous en faites, et comment vous vous y prenez pour réparer leurs ailes brisées." Pari tenu jusqu'au jour où ce drôle d'infirmier de lépidoptères disparaît de la circulation...

  • Les poètes sont des rêveurs affamés, toujours actifs, jamais paresseux, soucieux de protéger les mots, de les empêcher de devenir de simples bruits, des assonances sans vertu. Les tutoiements sont les reflets des rencontres du coeur, ce sont des projets d'affection, des discours sans détours, qui durent plus longtemps que tous les autres. Il faut les laisser vivre. Et c'est pour ces discours, pour les chocs d'images qu'ils créent, pour la musique des mots qu'ils ont élue, que les poètes, comme l'auteur, sont obsédés par un désir infini de renaître. Et on renaît plus facilement quand on est deux !

  • Témoignage.À travers dix récits, Jean-Marc Simon,un ambassadeur qui a consacré près de trente ans de sa carrière aux relations franco-africaines, nous emmène de N'Djamena à Abidjan, en passant par Bangui et Pretoria. Il y évoque les interventions de l'armée française en Centrafrique ou en Côte d'Ivoire, une vaste opération d'échange de prisonniers en Afrique australe à la fin du régime de l'apartheid, le génocide du Rwanda, la dévaluation du franc CFA, avec en filigrane le récurrent débat sur la Françafrique. On y côtoie Hissène Habré, Jacques Chirac, Pik Botha, Ange-Félix Patassé, Omar Bongo, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo...
    Des aventures souvent cocasses, parfois tragiques, qui témoignent de l'intérêt constant que la France, en dépit de quelques différences d'approche, a porté à ce continent, de François Mitterrand à François Hollande.

  • L'élaboration des comptes consolidés constitue l'un des domaines les plus importants de la technique comptable et joue un rôle prépondérant au sein des directions comptables des groupes de sociétés. Afin de maîtriser cette technique, il est indispensable de bien connaître les différentes étapes de la démarche de consolidation. Cette 6e édition actualisée par des praticiens réputés propose : o un rappel des textes réglementaires français mis à jour au 1er janvier 2016 ; o une présentation thématique des principales phases de la démarche de consolidation ; o des mini-cas d'illustration et leurs corrigés, facilitant la mise en pratique des concepts clés. Cet ouvrage de référence est destiné à tous les acteurs, responsables comptables, contrôleurs financiers, consolideurs, experts-comptables, commissaires aux comptes et consultants en cabinet d'audit ou de conseil, amenés à intervenir dans un processus de consolidation. Il s'adresse également aux étudiants en expertise comptable (DCG, DSCG), en master de gestion, ainsi qu'aux étudiants des IAE et des écoles de management.

  • Dans ce numéro de printemps, Catherine Voyer-Léger dresse le portrait posthume du poète et essayiste polémiste Robert Yergeau, figure multiple des littératures franco-canadienne et québécoise. La mémoire et l'héritage sont des thèmes récurrents dans la littérature, spécialement dans Mon père, ce truand de Deni Y. Béchard et Mémoire du feu d'Eduardo Galeano, deux parutions analysées par Patrick Bergeron et Michel Nareau respectivement. Le collaborateur Jean-Paul Beaumier découvre avec délectation le Journal d'un écrivain en pyjama de Dany Laferrière et Judy Quinn pénètre dans la Géométrie des ombres de Jean-Pierre Issenhuth.

  • Pour la nouvelle contemporaine, les espaces intermédiaires sont des lieux de prédilection, provoquant une tension entre le départ et l'arrivée, entre le familier et l'étranger. Le thème « Jardin » de ce numéro actualise cette situation que préconise la prose narrative brève. Qu'il soit chaos ou désordre, fleuri ou jauni, concret ou symbolique, le jardin est ici l'espace multiple de toutes les projections où germinent les désirs, les émotions et les métaphores. Il représente l'entrée dans un paradis redécouvert ou la sortie dans un enfer et prépare ainsi une chute positive ou négative. Mais, au final, dans ce numéro à l'odeur de rose et de lavande, les douze nouvelliers sont tous jardiniers. Avec les contributions de Hugues Corriveau, Jean-Simon Desrochers, Fannie Langlois et Audrée Wilhelmy, entre autres.

  • Le numéro 142 de Les écrits passera à l'histoire comme le premier de deux volumes soulignant les 60 ans de la revue. Intitulés « Passage de témoins », chacun des volumes rassemblent vingt duos d'écrivains jeunes et moins jeunes témoignant de l'éternelle jeunesse d'une littérature qui a atteint, à l'instar de la revue, une grande maturité et un plein épanouissement à travers plus d'un demi-siècle d'épreuves et d'expériences qui n'ont cessé de la renforcer. Un passage de poètes, de romanciers et d'essayistes saisi au moment où le « bâton à message » que représente la parole-témoin passe de main en main ou de bouche en bouche pour assurer la transmission de la voix et du regard que la littérature consacre depuis toujours à notre monde et à son histoire.

  • Pour son numéro d'hiver, la revue de la nouvelle XYZ renoue avec le thème du double. Un thème qui fait évidemment depuis toujours le bonheur de la littérature fantastique. Inquiétante étrangeté, confusions entre rêve et réalité, jeux de reflets, spectre de la dépersonnalisation... « Entre le monde et le sujet s'établit une nouvelle relation où l'esprit l'emporte sur la matière : votre moi vous apparaît comme s'il était un autre ». Dix auteurs s'emparent des multiples possibilités du thème du double pour autant de courts textes percutants ou atmosphériques. Vous pourrez ainsi apprécier les voix singulières de Catherine Mavrikakis, David Dorais, Simon Roy ou Adina Balint, entre autres. Une nouvelle à thème libre signée Catherine Ego ainsi que plusieurs comptes rendus littéraires complètent le numéro. Christiane Lahaie s'intéresse particulièrement - et naturellement - aux dernières publications de collectifs de nouvelles, regroupés selon trois tendances.

  • Syndicats et patronat ont dans notre pays des prérogatives considérables et souvent méconnues, que bien des Français croient d'ailleurs être celles de l'Etat. Sait-on par exemple qu'ils gèrent ensemble, et seuls, plus de 130 milliards d'euros de budgets sociaux ? Ou encore qu'ils participent directement au système judiciaire ? Qu'ils élaborent une large part des normes sociales et du droit du travail, imposant leurs accords à des entreprises et des salariés qui dans leur immense majorité ne les ont jamais choisis ? Et qu'ils administrent en même temps quantité d'organismes présents dans la vie quotidienne des Français - des assurances, des services médicaux, des sociétés HLM, des organismes de formation... ?

    Composante essentielle du système social français, le paritarisme ne peut être exonéré des failles de celui-ci. A plus d'un titre, les difficultés de financement ou d'adaptation de notre modèle social apparaissent comme l'un des problèmes majeurs du pays. Avec un niveau record des prélèvements obligatoires affectés à la protection sociale, ce modèle craque tout en écrasant de son poids l'ensemble des acteurs économiques et institutionnels, bridant leur compétitivité ou leur capacité d'adaptation.

    Alors qu'ils sont décriés pour leur archaïsme, leur faible représentativité, leur opacité ou leur mode de financement, les partenaires sociaux servent pourtant d'alibi à un Etat qui se défausse sur eux et ne réforme jamais. Totems d'un dialogue social proclamé comme la solution à toutes les difficultés, ils peuvent apparaitre comme les garants de l'immobilisme. Le système paritaire ne serait-il pas davantage le problème que la solution ?

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty