Langue française

  • « Sonchaï Jitpleecheep est sans conteste le personnage le plus addictif du roman policier actuel. »Booklist Même si la résolution de cette affaire spectaculaire pourrait lui valoir une promotion, Sonchaï a d'autres soucis en tête et se contente de seconder l'ambitieux détective Soukoum. Encore bouleversé par la mort de son fils, Sonchaï est persuadé que ce malheur est un châtiment divin pour le punir d'avoir basculé du côté obscur. Car voilà des mois qu'il est devenu le consigliere de Vikorn, son patron dans la police et mafieux à ses heures perdues, et qu'il se rend régulièrement à Katmandou pour acheter de l'héroïne à un lama tibétain charismatique en exil au Népal. Le temps où Sonchaï Jitpleecheep était le seul policier intègre du pays est bel et bien révolu.

  • " Burdett écrit comme un ange noir. "Chicago Tribune Au fil de ses tournées dans le 8e District, le quartier chaud de Bangkok, l'inspecteur Sonchaï Jitpleecheep pensait avoir tout vu. Jusqu'à ce qu'il regarde le snuff movie qu'on lui a adressé anonymement. La victime filmée est Damrong, une prostituée qu'il a aimée jusqu'à l'obsession quatre ans plus tôt, et qui continue de le hanter par-delà la mort. En effet, la nuit venue, l'esprit de Damrong rend des visites érotiques à Sonchaï, alors que celui-ci essaie désespérément de s'endormir aux côtés de sa compagne enceinte. Pour que la belle Damrong repose en paix et le laisse enfin tranquille, Sonchaï doit mettre la main sur son assassin. Son enquête l'entraîne d'un club privé de Bangkok, dont les membres font tout pour satisfaire leurs fantasmes extrêmes, au fin fond du Cambodge... Thriller vénéneux, où l'ironie donne la réplique au politiquement incorrect, ce nouveau volet de la série " Bangkok " offre une plongée dans la Thaïlande d'aujourd'hui, très loin des clichés occidentaux sur les sociétés orientales.

  • Bangkok 8, c'est le code postal du quartier chaud de la mégapole thaïlandaise, un égout à ciel ouvert et un champ de bataille dans lequel opère Sonchaï Jitpleecheep, fils d'un GI et d'une fille de bar thaïe. Seul policier de Bangkok à ne pas toucher de pots-de-vin, bouddhiste pratiquant, il est chargé d'enquêter sur un meurtre peu banal : celui d'un marine américain noir retrouvé mort dans une Mercedes blindée aux portières condamnées. En la seule compagnie d'un python et d'une flopée de cobras hypervenimeux...

  • Par-delà le sourire thaï et le waï plein de grâce, s'étend un paysage ravagé par la violence, un monde où le fait de perdre la face et le jeu des rivalités entraînent presque toujours une issue fatale, où aucun présage n'annonce le danger qui, la plupart du temps, est invisible, voire inimaginable. Survolez au grand jour la surface de Bangkok, et le monde du noir vous semblera à des années-lumière. Cette surface est raffinée, agréable et amusante. Mais creusez plus profondément, et le paradis tropical cédera la place à un purgatoire froid et enténébré, peuplé d'âmes en peine - des âmes échouées, cabossées et ostracisées. Les durs à cuire, les flics honnêtes comme les véreux, les ratés, les tourmentés, les petites gens comme les plus puissants, les transsexuels et les épouses secondaires, les expatriés et les créatures de l'au-delà, tous trouvent leur place dans Bangkok Noir. Mais le coeur de ce recueil, ce sont les doutes existentiels qui rongent les personnages.

empty