Sciences humaines & sociales

  • Comprendre la philosophie de Marx suppose de garder à l’esprit l’itinéraire intellectuel et social de celui qui est souvent présenté comme un prophète des temps modernes. Cet ouvrage propose de suivre cet itinéraire par lequel Karl Marx se libéra progressivement des multiples déterminismes issus de son époque comme de ses origines pour révolutionner conjointement la philosophie, l’économie et la théorie politique.Si nombreux sont les théoriciens ou les militants qui se sont réclamés du marxisme, à l’exception notable et paradoxale de Marx lui-même, la connaissance de la pensée marxienne implique en effet de se pencher sur son évolution historique et sur les multiples rapports que le philosophe entretint avec les penseurs de son temps. Cet ouvrage propose de redécouvrir l’évolution de la pensée d’un auteur dont l’existence entière fut vouée à la mise en œuvre d’un projet critique, visant à esquisser les conditions d’une libération des masses opprimées. Il s’agit de reconstituer la manière dont Marx a révolutionné la philosophie afin de libérer les citoyens du monde du carcan économique qui conditionne leur conscience même et de briser les chaines imposées par la vie. Christine Noël Lemaitre est maîtresse de conférences, habilitée à diriger des recherches, au département de philosophie d’Aix Marseille Université. Directrice de ce département depuis 2018, elle développe ses recherches au sein de l’Institut d’Histoire de la Philosophie UR 3276, en particulier dans le champ de la philosophie sociale, de l’histoire de la philosophie moderne et contemporaine et de l’ergologie, approche philosophique proposant de comprendre l’activité humaine pour la transformer.

  • Ce livre récapitule les bouleversements que le monde connaît, depuis une trentaine d'années, qui mettent en péril la survie de l'humanité : innovations scientifiques et technologiques non maîtrisées, du nucléaire à l'informatique, croissance démographique rapide et épuisement des ressources naturelles, mondialisations et déplacements des pôles géopolitiques, dégradations de l'environnement nécessaire à la vie et épidémies transcontinentales fatales à des millions d'hommes, financiarisation mal contrôlée de l'économie.

  • Cet ouvrage fournit des orientations et des bases de réflexion à tous les acteurs de l'éducation, de la défense, et à tous ceux que les enjeux sociaux de cette question concernent. Il a été conçu comme une approche plurielle croisant différents points de vue venant de la recherche en sciences sociales, du monde de la défense et des institutions engagées dans un idéal de paix.

  • Devant le succès de la notion de compétence et la diversité des discours à son sujet, le besoin de clarification des points de vue et des enjeux sociaux qu'elle recouvre a paru nécessaire à un groupe de chercheurs, issus du cereq, de l'iufm champagne-ardenne, du crf-cnam paris et de l'ensieta.
    Une journée d'étude, intitulée " usages sociaux de la notion de "compétence" : quels savoirs ? quels individus ? ", s'est ainsi tenue le 9 mars 2006 au cnam, à paris, coordonnée par la maison de la recherche sur les pratiques professionnelles.
    La richesse des communications présentées a fait naître l'idée de cet ouvrage, qui regroupe le point de vue de plusieurs chercheurs, issus de laboratoires et de champs de recherche disciplinaires différents.
    Au travers d'études de terrain concrètes, ces contributions nous offrent un bel ensemble de réflexions et d'analyses, utile à tous ceux qui, tant à des fins de compréhension que d'utilisation, s'intéressent à la notion de compétence en éducation et en formation.

  • Vous découvrirez dans cet ouvrage les temps fort de l'histoire maritime de ces dix dernières années en parcourant la marine de commerce, la vie économique des ports, la pêche, la plaisance, la marine de guerre, la protection de l'environnement, les textes nationaux et internationaux qui ont été adoptés et leurs conséquences. L'auteur s'attache aussi à évoquer les accidents, les naufrages, les pollutions les plus marquantes. Au-delà de l'Hexagone, les thèmes de la piraterie, de la lutte contre les narcotrafics, du traitement de l'immigration sont notamment abordés.

  • Qu'est-ce que l'opinion publique et comment s'est-elle formée dans nos sociétés européennes modernes ? Le premier axe de réflexion, historique, interroge le rôle de la police de la monarchie dans le contrôle, ou non, des discours et des informations, à travers les mesures concernant l´imprimerie. En outre, il donne à voir les différents visages de « l´opinion publique ». Le deuxième axe plus « philosophique » consiste à définir le sens même de « l´opinion publique » et la fonction qu´elle doit jouer (ou non) dans le but d´assurer la cohésion sociale. La Révolution donne au problème une intensité toute particulière.

  • Véronique Lemaitre nous donne ici l'occasion de découvrir le parcours d'un psychiatre qui, tout au long de sa carrière après la Deuxième Guerre mondiale, s'est référé à la psychanalyse et y a puisé l'inspiration pour mieux aborder, mieux comprendre, mieux traiter des formes de souffrance psychique encore peu reconnues comme telles : celle de vieillir et celle dont témoigne le recours aux actes violents. En effet, si Claude Balier a commencé à exercer auprès des personnes âgées, il s'est particulièrement illustré par son action en prison auprès de criminels, agresseurs sexuels, etc. et par la réflexion qu'il a pu soutenir sur ce sujet difficile. Véronique Lemaitre est pédopsychiatre, psychanalyste, elle est praticien hospitalier à Lille.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Composé de 1176 à 1229, ce cartulaire était demeuré totalement inconnu. Ses deux cents actes permettent de suivre la formation de la chartreuse et de son patrimoine foncier ainsi que les rapports des chartreux avec les communautés religieuses voisines.

empty