Luc MARY

  • Elon Musk, l'homme qui invente notre futur Nouv.

    Qui est véritablement Elon Musk ? Autodidacte fantasque, nouvelle étoile de la Silicon Valley, inventeur fou (voiture électrique, train en tube, etc.) Cette biographie décrypte le mythe Musk.
    PayPal, Tesla, Starship, Model X, Neuralink, OpenAI, Hyperloop... Autant de marques à l'avant-garde de la technologie : une fusée réutilisable qui banalisera le voyage vers Mars, une voiture électrique de luxe et un train sous tube plus rapide que l'avion. Leur concepteur : un autodidacte surdoué, Sud-Africain naturalisé américain. Dès le milieu des années 1990, Elon Musk, né en 1971, pressent l'impact d'Internet sur notre quotidien. Son credo : transformer les découvertes scientifiques en projets réalisables et lucratifs.
    Innovateur génial, père de sept garçons dont le dernier se prénomme X Æ A-12, il aligne les défis et n'hésite pas à prendre des risques, quitte à sacrifier sa vie familiale et à s'aliéner une partie de son entourage professionnel. La performance est son seul cheval de bataille. Mi-play-boy, mi-cow-boy de l'espace, l'homme qui veut coloniser la planète rouge est devenu en quelques années l'incarnation de la Silicon Valley. Ambitieux, visionnaire, mégalo, l'homme le plus riche de la planète est aussi l'un des plus fantasques et des plus imprévisibles : le Howard Hughes du xxie siècle.
    Luc Mary suit les traces d'Elon Musk depuis son enfance à Pretoria jusqu'aux récents succès des lanceurs SpaceX. Grâce aux témoignages de proches, il dévoile la personnalité d'un entrepreneur hors du commun, aussi performant sur le plan technologique qu'il est exigeant envers lui-même et ses équipes.

  • Reine de France à l'âge de neuf mois, veuve du roi François II à dix-huit ans, Mary Stuart regagne son pays, l'Écosse, pour y être accusée du meurtre de son mari, d'adultère avec le comte Bothwell et d'idolâtrie par ses opposants protestants. Ayant franchi la frontière anglaise, la souveraine déchue est faite captive, puis jugée et accusée de trahison par celle qu'elle vénère et dont elle convoite la couronne : sa cousine Elizabeth Ier d'Angleterre.
    Victime ou coupable, Mary Stuart a toujours clamé son innocence. À défaut d'avoir réellement régné, elle fut l'enjeu d'un triple duel opposant les catholiques aux protestants, les Stuart aux Tudor et les Anglais aux Espagnols... Décapitée à quarante-quatre ans, elle devint martyre de la foi au lendemain de son exécution, le 8 février 1587. Sa fin héroïque la transformait en mythe.
    De la couronne de France abandonnée à la couronne d'Écosse confisquée, l'histoire de Mary Stuart est semée d'énigmes. A-t-elle voulu attenter aux jours d'Elizabeth Ier et favoriser un débarquement espagnol ? Son destin brasse près d'un demi-siècle de confrontations dynastiques, de soulèvements nationalistes et de conflits religieux, que dépeint également Luc Mary dans cette biographie.

  • Lénine ; le tyran rouge

    Luc Mary

    • Archipel
    • 6 Septembre 2017

    Figure messianique ou tyran impitoyable ? Vladimir Oulianov, dit Lénine (1870-1924) continue de susciter les passions, la controverse... mais aussi les vocations.Si nul ne conteste son génie politique, qui lui permit d'imposer en Russie la doctrine bolchevique et le gouvernement des soviets, peut-on encore passer sous silence sa violence et son fanatisme ? Au nom de l'idéal marxiste, le père de la révolution d'Octobre annihila toute forme de contestation, musela les libertés et créa, pour les plus récalcitrants, les sinistres goulags. Il spolia d'innombrables paysans, exterminant des pans entiers de la population, en vertu d'une haine viscérale de la bourgeoisie.Comment expliquer, dès lors, que le léninisme ait survécu près de trois quarts de siècle à son fondateur ? Ni les dénonciations des crimes de Staline, ni les échecs de Khrouchtchev n'ont entamé son statut de " héros de l'Union soviétique ". Promoteur de la " Terreur rouge ", Lénine aura pourtant plongé son pays dans la famine et la misère. Plus de dix millions de morts de 1917 à 1922 : un véritable " génocide de classe ".Le peuple russe, comme l'a écrit Soljenitsyne, était-il donc pour lui " l'obstacle principal à la victoire du communisme " ? C'est la thèse suivie dans cette biographie de " l'homme qui changea l'histoire du monde " - pour le meilleur et pour le pire.

  • À l'heure où la Corée du Nord est désormais dotée d'armes nucléaires à longue portée, un essai consacré à la diplomatie de l'atome de ces 70 dernières années - dont la confrontation entre les deux superpuissances américaine et soviétique.
    Ces journées où le monde a été au bord de l'apocalypseLe 6 août 1945, une bombe de quatre tonnes vitrifie la ville d'Hiroshima. Trois jours plus tard, une nouvelle bombe pulvérise Nagasaki. Morts et irradiés se compteront par dizaines de milliers. Ce massacre précipite la reddition du Japon et montre à l'URSS la puissance destructive des États-Unis. Dissuader plutôt que détruire : telle sera désormais la règle.Guerre de Corée en 1951, expédition franco-britannique à Suez en 1956, tension extrême entre Américains et Soviétiques à Cuba en 1962, guerre du Kippour en 1973...Depuis 1945, à sept reprises, le monde a frôlé l'apocalypse. Ce livre raconte ces instants dramatiques où la planète fut au bord du brasier nucléaire. Et où le pire ne fut parfois évité qu'à l'ultime minute, jusqu'au récent bras de fer entre Trump et Kim Jong-un.

  • Dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918, la famille impériale des Romanov est abattue par les bolcheviks dans le sous-sol de leur résidence-prison d'Ekaterinbourg.
    Quelques mois - de février (renversement du régime tsariste) à novembre 1917 (prise du pouvoir par Lénine) - auront suffi à la chute de la Russie impériale. Comment le tsar Nicolas II est-il passé du statut d'intouchable à celui d' « ennemi le plus terrible du peuple russe », selon la formule de Lénine, pour rester dans les consciences, par la suite, comme un martyr ? Quelles furent les véritables raisons de l'arrestation des Romanov et qui a commandité le meurtre ? Comment ont-ils été assassinés ?
    Luc Mary revient sur cette énigme résolue avec la découverte de 9 corps en 1991 et, en 2007, des restes du tsarévitch Alexei et de la grande duchesse Maria, trouvés dans une forêt des environs d'Ekaterinbourg. Il expose l'enchaînement des faits qui ont conduit à la fin des Romanov - régime à l'agonie, grèves et famines, etc. -, jusqu'à l'exhumation des corps et le travail des généticiens qui a débouché sur l'identification formelle des membres de la famille royale.
    90 ans après la tuerie d'Ekaterinbourg, le tsar est entré dans la légende. Le tsar et sa famille ont été canonisés par l'Église orthodoxe de Russie en l'an 2000. Son portrait est plus souvent présent dans les foyers russes que celui de Lénine. Son exécution portait-elle en germe le futur régime stalinien ? Luc Mary analyse les fondements de cette fascination, donnant ainsi à son livre une visée politique.

  • Saint-Simon le citait comme « le plus savant homme dans l'art des sièges et de la fortification, et le plus habile à ménager la vie des hommes ». Il était ingénieur du roi en 1655, à l âge de 22 ans et sa réputation fut bientôt établie comme preneur de villes. Salué comme l'un des plus grands ingénieurs militaires d'Europe, Sébastien Le Prestre de Vauban (1633-1707) s'intéressa aussi aux impôts, à la navigation, la philosophie, l'urbanisme, la politique, tous ces domaines contribuant à sa nature de fin stratège.__ 53 années passées au service de Louis XIV lui permirent de bâtir 151 places fortes et villes fortifiées, de participer à plus de 50 sièges et de parcourir 180 000 km à travers la France.
    300 ans après sa mort, si son travail est encore palpable, gravé dans la pierre de ses citadelles, c'est sans doute aussi à cause de ses partis pris. Vauban entendait en effet marier le militaire à l'humanitaire. S'il servit fidèlement le roi jusqu'à devenir maréchal de France, il sut aussi s'élever contre son absolutisme : son opposition à la révocation de l'édit de Nantes, sa suggestion d'imposer équitablement tous les sujets du Royaume en sont des exemples emblématiques. Vauban fut-il un « royaliste révolutionnaire » ou un simple réformateur ? Ses remparts ont-ils résisté à l'évolution des techniques ? Le portrait tout en nuances de Luc Mary apporte un éclairage neuf sur ces questions.

  • Nos livres d'histoire relatent les succès épatants, les triomphes éclatants et les coups d'éclat magistraux. Mais pourtant, les événements ne se résument pas à des hauts faits ! Car à y regarder de plus près, les grands hommes qui font les grandes nations sont bien souvent les auteurs de décisions absurdes... Luc Mary a décidé de feuilleter les pages peu glorieuses de ces annales emplies de ratés ! Une chronique de l'absurde impitoyable qui traverse toutes les époques et n'épargne aucun pays. Un syndrome Waterloo ?
    Qu'ils soient généraux, tsars, empereurs, rois ou reines, présidents ou ministres..., les hommes de pouvoir sont capables du pire ! Choix irrationnels et autres bévues font finalement le lit des grands événements...
    Le fiasco des batailles de Crécy et d'Azincourt, les conquêtes chinoises avortées, le désastreux massacre de la Saint-Barthélemy, la campagne de Waterloo, le traité de Versailles, la conférence de Yalta, l'impensable guerre des Malouines... Des siècles d'erreurs stratégiques et de camouflets diplomatiques, soigneusement dissimulés sous des événements fameux.
    Luc Mary décrypte et analyse une centaine de décisions historiques absurdes qui ont, malgré tout, construit la grande Histoire.

  • Habile stratège mais piètre politique, Hannibal a su vaincre les légions, sans parvenir à écraser la République romaine. Aujourd'hui, son nom reste associé aux plus belles pages d'histoire militaire de l'Antiquité. La légende l'a hissé au rang d'Alexandre le Grand ou de Jules César. L'épique traversée des Alpes et la retentissante victoire de Cannes sont des chefs-d'oeuvre de stratégie restés pourtant sans lendemain, le fils d'Hamilcar Barca préférant les délices de Capoue au lieu de marcher sur Rome.
    Aujourd'hui, l'illustre conquérant apparaît comme l'un des fossoyeurs de l'Empire punique. En portant la guerre sur le territoire même de l'Italie, en élargissant le conflit à l'Espagne et à la Grèce, le Carthaginois a réveillé un géant : déjà l'Empire perce sous la République...
    En 202 av. J.-C., pour la première fois depuis seize ans, Hannibal rencontre un adversaire à sa taille : Scipion l'Africain. C'est la déroute de Zama. Le vainqueur de Cannes s'éclipse de la vie militaire, avant d'être contraint de prendre le chemin de l'exil. Honni par les Carthaginois, pourchassé par les Romains, le Barcide se réfugie en Asie, à la cour d'Antiochos III de Syrie. Mais la guerre le rattrape. Inexorablement, l'étau romain se resserre. En 183, traqué en Bithynie, il se suicide. Il a 64 ans...
    De l'espoir à la chute, Luc Mary raconte l'épopée d'Hannibal au jour le jour, à travers le regard de ses principaux compagnons d'armes.

  • Exercer le pouvoir est un jeu très dangereux. Louis XV, Laval, Clemenceau, Bonaparte, Louis-Philippe Ier, Napoléon III et Charles de Gaulle : tous ont échappé de justesse aux poignards, aux pistolets et autres « machines infernales » de leurs agresseurs.
    Les attentats qui ont émaillé l'histoire de France sont innombrables. Luc Mary choisit d'en raconter dix d'entre eux avec moult détails et, ce qui est passionnant, leurs conséquences. Fruits de complots longuement mûris ou actes isolés de déséquilibrés, les tentatives d'assassinat ont toujours soulevé une grande émotion quand elles n'ont pas modifié sensiblement le cours de l'histoire. Ainsi, l'attentat contre l'amiral de Coligny déclencha le massacre de la Saint-Barthélemy, celui de la rue Saint-Nicaise conforta le pouvoir de Bonaparte, celui du Petit-Clamart amena le général de Gaulle à proposer l'élection du président de la République au suffrage universel.
    Muni d'une documentation solide, Luc Mary s'interroge aussi sur les motivations de ceux qui ont échoué dans leurs tentatives : les Châtel, Damiens, Cadoudal, Fieschi ou Bastien-Thiry, écartelés, décapités ou fusillés. Et si les seuls bénéficiaires de ces « ratés de l'histoire » n'étaient pas les victimes elles-mêmes ?

  • Cette biographie de Raspoutine propose de faire la lumière sur les dernières zones d'ombre qui entourent la vie du personnage le plus énigmatique de la Sainte Russie. Sa date de naissance elle-même reste incertaine. Grâce à la découverte de nouvelles archives et aux témoignages des rares descendants de Raspoutine, mais aussi de son assassin Félix Youssoupoff, les historiens sont en mesure de reconstituer la vie débridée de ce moine sibérien en apparence plus puissant que le tsar lui-même.À compter de l'année 1905, ce moine venu du fin fond de la Sibérie éclipse les ministres, courtise les dames de la cour de Nicolas II et tutoie les princes. Et pourtant, rien ne prédisposait cet illettré buveur et bagarreur à tenir la Russie tsariste entre ses mains. Rien, si ce n'est ses dons de prescience et de guérisseur, qui permirent le rétablissement inespéré du tsarévitch Alexis, pourtant condamné par les meilleurs médecins de l'Empire, et lui valurent la reconnaissance aveugle de la tsarine.En l'espace de dix ans, le prophète se transforme en messie. Il devient le personnage majeur de la cour de Saint-Pétersbourg. Quelle fut son influence réelle sur les Romanov et peut-on véritablement parler d'un homme hors normes pourvu de dons surnaturels ? Quant à son énigmatique assassinat en décembre 1916, fut-il commandité par les services secrets britanniques ?

  • Les pensées secrètes d'un moustique romantique enfin dévoilées !
    Vous êtes-vous déjà demandé ce qu'avaient dans la tête ces moustiques, qui tournent et retournent autour de la vôtre ? Enfin, ce roman vous le dévoile : entièrement écrit par l'un deux, et pas n'importe lequel. Roméo est un moustique, oui, mais atypique. D'abord, il ne pique pas (seules les moustiquettes le font !) ensuite, il parle l'humain et est devenu le meilleur ami de Camille, la grand-mère de Clélia, avec qui il aime regarder la télé, surtout les séries romantiques aux scénarios très compliqués !
    #Humour #Impertinence #lesmoustiquessontpartout

  • Il y aura 50 ans le 21 juillet, l'homme marchait sur la Lune. L'historien Luc Mary explore les coulisses de la conquête spatiale, émaillée de tragédies, mais aussi d'anecdotes inconnues du grand public.
    Anecdotes et faits insolites sur la conquête spatiale Il ne restait plus que 29 secondes de carburant au moment de l'alunissage d'Apollo 11...Buzz Aldrin priait juste avant de poser le pied sur la Lune...Alan Shepard a joué au golf sur la Lune...Des cosmonautes russes ont atterri dans une forêt infestée de loups...En 1997, deux vaisseaux sont entrés en collision dans l'espace...Les toilettes de l'ISS ont été bouchées pendant plusieurs jours...Un astronaute italien a failli se noyer dans l'espace...On peut écouter le chant des baleines sur le disque de Voyager 2... Aussi extraordinaires apparaissent-ils, tous ces faits sont authentiques. Ce livre vous propose d'explorer les coulisses secrètes de l'exploration spatiale, avec sa constellation d'anecdotes et de faits insolites. Balayant les idées reçues et les contrevérités, il retrace les principales étapes de l'épopée spatiale, une odyssée moderne à laquelle ont pris part, depuis 60 ans, six cents astronautes téméraires. À l'occasion du 50e anniversaire des premiers pas de l'homme sur la Lune, ce livre revient sur cette aventure sidérante et sidérale, jusqu'à la moisson d'images rapportées de Mars par les sondes et robots de la Nasa... en attendant la première mission habitée vers cette planète. Autant d'exploits sensationnels qui ne font pas oublier les tragédies qui ont émaillé cette incroyable histoire.

  • "L'histoire est une suite de mensonges sur lesquels nous sommes d'accord"
    Napoléon Bonaparte
    Illustré par Herlé, ce livre rassemble les 100 plus beaux bobards de l'histoire
    Victoires éclatantes ou cruelles défaites, accessions fulgurantes au pouvoir ou révocations brutales, notre Histoire est une fabuleuse machine à inventer les plus incroyables mensonges.

    Empoisonnement de Gabrielle d'Estrées, affaire Dreyfus, mythe du Masque de fer, assassinat de Napoléon, affaire des diamants de Bokassa... Chaque événement historique – ou presque – peut prêter le flanc au mensonge.

    Luc Mary et Philippe Valode reviennent sur près d'une centaine de mensonges historiques qui ont eu – pour certains – la vie dure ! Des Gaulois à François Mitterrand, de la Renaissance à Napoléon, en passant par le siècle des Lumières et les deux guerres mondiales, les auteurs s'attachent à démêler les fils parfois invisibles de la mystification.

    Passionnant !

  • Des histoires à lire dès 7-8 ans Un ogre qui se demande pourquoi il doit être méchant, un lutin qui réalise les souhaitsde deux enfants un peu trop gâtéset une famille de lapins dont le cadet voudrait savoir si ses parents l'aiment. Trois jolies histoires d'un humour tendre et mordant ! A PROPOS DE L'AUTEUR Marie-Aude Murail a commencé à écrire très tôt : dès l'âge de 12 ans, pour sa petite soeur Elvire devenue elle-aussi auteur ! Publiée depuis 1987, elle a engrangé les succès et les prix, tant pour les plus jeunes lecteurs que pour les ados, en France et à l'étranger. Née au Havre en 1954, elle a été longtemps parisienne, puis bordelaise. Elle vit aujourd'hui à Orléans avec son mari. Ses trois enfants ont grandi, comme ses quelque 90 livres, qui ont traversé les frontières, traduits en 22 langues. Docteur ès Lettres en Sorbonne à 25 ans, elle est devenue chevalier de la Légion d'Honneur 25 ans plus tard pour services rendus à la littérature et à l'éducation. A PROPOS DE L'ILLUSTRATEUR Scénariste et dessinateur, né en 1966 en Belgique, Jean-Luc Cornette suit les cours de l'Institut Saint-Luc de Bruxelles, puis publie ses premières planches en 1989 dans Spirou. En 1995, il réalise son premier album « Maxime Maximun ». À la fin des années 90, Jean-Luc Cornette signe plusieurs livres pour les enfants avec Jean-Marc Rochette. « Coyote mauve » est un best-seller sans cesse réimprimé. Depuis 2001, comme scénariste, il publie de nombreux ouvrages aux éditions Delcourt, Glénat, Humanoïdes Associés, Dupuis, Lombard, Carabas, Drugstore, Quadrants et Futuropolis. La série « Les Passe-Murailles » dessinée par Stéphane Oiry est sélectionnée deux fois dans la catégorie du meilleur scénario au festival international de la BD d'Angoulême. En 2013, avec Jerry Frissen, il reprend le scénario de la célèbre série « Jhen ». Il gagne le concours de nouvelles policières de la police de Liège. EXTRAIT L'ogre Boufpatan dit un jour : - Je ne sais pas pourquoi, mais il me semble qu'on nous trouve méchants. Les ogres Boufpatou et Boufpatro lui répliquèrent : - C'est parce qu'on mange les gens. L'ogre Boufpatan dit alors : - À quoi ma vie ressemblerait-elle si on ne me trouvait pas si méchant ? Boufpatou et Boufpatro lui répliquèrent : - Tu nous ennuies. Bouffe. Deux jours plus tard, on frappa à la porte. Les trois ogres qui chauffaient leurs six pieds devant la cheminée dirent d'une seule voix de tonnerre : - Entrez !

  • Cet abécédaire traite des principaux concepts du développement socialement soutenable. Il est très influencé par la multiplicité des considérations éthiques qui sont apparues dans cette discipline. Il facilite la compréhension d'un champ complexe du développement et vise également à aider les professionnels sur le terrain, en particulier à une pratique prudentielle au vu d'une éthique positive, telle qu'elle est observée sur le « marché du développement ».

  • Les patients viennent consulter les psychothérapeutes parce qu'ils ne savent plus comment se sortir de leurs difficultés. Ils se sentent paralysés ou aveuglés par la souffrance qu'ils éprouvent.

    Le modèle développé dans cet ouvrage combine une vision systémique à une approche respectueuse des limitations des patients et s'oriente plutôt vers les solutions que vers les problèmes. S'inspirant des travaux de Steve de Shazer, de Milton Erickson et de Gregory Bateson, il permet des interventions pragmatiques et efficaces qui ouvrent des perspectives concrètes et pleines d'espoir.

    Les auteurs partent du principe que les patients ne demandent qu'à coopérer avec le thérapeute. Il incombe à ce dernier de découvrir le mode de coopération spécifique à chaque patient. La notion de résistance perd son sens. Le thérapeute devient un créateur de contextes évolutifs : contexte de choix, de solutions, de créativité.

  • Roman fantastique, de science-fiction, ou récit d'une réalité cachée mais à découvrir ? En tout cas, L'Homme conjuré (promis au mystérieux Axe vertical) prend son essor en l'origine de toute chose pour nous amener ensuite dans l'Ancien Mexique, à la chute de la civilisation Maya ; dans le Temple d'Angkor, an 800 ; puis, au coeur du Moyen Âge ; enfin, à notre époque où la pluralité du passé semble former l'unité d'un éternel présent. En fait, Roger Luc Mary nous offre ici plus qu'un roman d'action à suspense tramé sur l'authenticité historique, son livre est une exceptionnelle et large réflexion sur l'origine et le devenir de l'Homme, sur le mystère sexuel duquel découle un érotisme hardi mais inhérent à une recherche spirituelle d'où la poésie et l'Amour ne s'absentent jamais. Étrange et surprenant roman où s'interpénètrent science officielle, science sacrée, symbolisme, connaissance ésotérique, passion chamelle, sublimation, vie éternelle, hasard et nécessité. Selon Kafka, un livre ne doit-il pas briser la mer gelée qui est en nous ? Les coups de hache de l'Homme conjuré font alors apparaître l'Axe vertical de l'Homme initié. Entre autres choses...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'environnement socio-économique et l'économie de la production caprine ont grandement évolué depuis la parution du guide L'élevage de la chèvre en 2009. Cette nouvelle édition vous présente un chapitre 1 et un chapitre 2 actualisés et vous invite à parfaire vos connaissances concernant la chèvre laitière, la chèvre de boucherie et la chèvre Angora à l'échelle de l'animal et du troupeau. Que ce soit pour connaître les caractéristiques physiques et physiologiques de chacune d'elles, pour sélectionner les sujets en vue de la reproduction et de la production ou pour optimiser les conditions d'élevage (logement, alimentation, etc. ), l'éleveur débutant ou expérimenté ainsi que tous ceux et celles qui s'intéressent au secteur caprin y trouveront une foule de renseignements utiles.

  • C'est le film Souterrain de Sophie Dupuis qui se trouve à la une du numéro d'automne de la revue Ciné-Bulles. Lisez un entretien où elle détaille entre autres sa démarche de réalisation, et un commentaire critique du film. Pour cette édition, les membres de la rédaction vous a concocté un dossier spécial consacré à leurs cinéastes préférés. Laissez-les vous raconter comment Charles Chaplin, Louis Malle, Brian De Palma, Hayao Miyazaki, Denys Arcand, Robert Guédiguian, Andrea Arnold, Noah Baumbach et Jayro Bustamante les ont marqués. Également au sommaire, Coal Miner's Daughter de Michael Apted dans la rubrique Histoire de cinémas et le travail des preneuses de son, à découvrir, dans la rubrique Métiers.

  • La revue Ciné-Bulles présente en couverture Une colonie, le premier long-métrage de fiction de Geneviève Dulude-De Celles. Michel Coulombe s'est entretenu avec la jeune cinéaste et Catherine Lemieux Lefebvre offre un commentaire critique de cette « ode à la jeunesse » où l'on suit une jeune fille faisant son entrée au secondaire dans une ville du Centre-du-Québec. Cette édition hivernale propose aussi un entretien à quatre voix entre Marie-Claude Mirandette, le réalisateur Maxime Giroux et les coscénaristes Alexandre Laferrière et Simon Beaulieu autour du film La Grande Noirceur, ainsi qu'une entrevue de Marie-Hélène Mello avec Meryam Joobeur, réalisatrice de Brotherhood. Lisez également un portrait du cinéma d'Alfonso Cuarón, réalisateur de Roma, un essai sur Gaz Bar Blues de Louis Bélanger et de nombreux commentaires critiques de sorties récentes comme Dogman, The House that Jack Built, Le Grand Bain, First Man, À tous ceux qui ne me lisent pas et plusieurs autres.

  • À la une du numéro d'été de la revue Ciné-Bulles, Les Drapeaux de papier de Nathan Ambrosioni, jeune cinéaste français, qui raconte la difficile réunion d'un frère et d'une soeur alors que ce dernier est libéré après douze années au pénitencier. Éric Perron s'est entretenu avec le réalisateur et Ambre Sachet offre un commentaire critique du film. Ce numéro comporte trois autres entretiens, chose sans précédent. Lisez celui avec Hélène Choquette, documentariste s'étant penchée sur la controverse entourant Robert Lepage et le spectacle Kanata, puis celui avec Ian Gailer, directeur général et artistique du Festival de cinéma de la ville de Québec, et enfin le deuxième d'une série de grands entretiens menés par Michel Coulombe, cette fois avec le compositeur François Dompierre. Aussi au sommaire Les Sept Dernières Paroles, Sofia et Grâce à Dieu dans la rubrique « Avant-Plans », Les Sept Samouraïs d'Akira Kurosawa dans la rubrique Histoires de cinéma et une riche rubrique Critiques.

empty