Manon

  • Titouan ne sort plus de sa chambre.
    Alix rêve de théâtre.
    Luce reste inconsolable depuis la mort de son mari.
    Gabrielle tient trop à sa liberté pour s'attacher.
    Armand à construit sa vie entière autour de sa fille.

    Cinq personnages, cinq solitudes que tout sépare. Il suffira pourtant d'un numéro inconnu s'affichant sur un téléphone pour que leurs existances s'entrelacent...
    "Hasard, destin, alignement de planètes... Appelez ça comme vous voulez, moi j'appelle ça magie."

  • France, de nos jours. Deux lignes d'explosions d'origine inconnue ravagent la Terre. Quand elles se rejoindront sur l'arc atlantique, toute vie disparaîtra. Commence alors un vaste exode vers la côte. Parmi les fugitifs, six hommes et femmes qui vont tenter d'unir leurs forces pour retarder l'inéluctable. Ils ont dix jours, pas un de plus, avant la fin du monde...

  • - 50%

    Même les femmes les plus indépendantes et les plus féministes se surprennent à aimer le regard conquérant des hommes sur elles, à désirer être un objet soumis dans les bras de leur partenaire, ou à préférer des tâches ménagères - les petits plaisirs du linge bien plié, du petit-déjeuner joliment préparé pour la famille - à des activités censément plus épanouissantes. Ces désirs, ces plaisirs sont-ils incompatibles avec leur indépendance ? Est-ce trahir les siècles de féminisme qui les ont précédées ? Peut-on attendre que les hommes fassent le «premier pas» et revendiquer l'égalité des sexes ?
    Les récents scandales sexuels qui ont agité le monde entier ont jeté une lumière crue sur ces ambivalences et sur l'envers de la domination masculine : le consentement des femmes à leur propre soumission.
    Tabou philosophique et point aveugle du féminisme, la soumission des femmes n'est jamais analysée en détail, dans la complexité des existences vécues.
    Sur les pas de Simone de Beauvoir, Manon Garcia s'y attelle avec force, parce que comprendre pourquoi les femmes se soumettent est le préalable nécessaire à toute émancipation.

  • La mythologie grecque, version drôle et illustrée !
    Depuis que Théo a lancé sa chaîne 100% Bio pour impressionner Sophia, son quotidien, c'est un peu les 12 travaux d'Héraclès... Au collège, il va devoir faire preuve d'autant d'astuce qu'Ulysse et de courage qu'Achille pour parvenir à gagner le coeur de celle qu'il aime et te convaincre, par la même occasion, que la mythologie, c'est aussi passionnant que la vraie vie !
    Entre anecdotes, tutos de culture générale et documents historiques, Théo (et ses copains) te racontent les mythes grecs comme si tu y étais. Le bonus ? Grâce aux illustrations BD, les dieux et héros eux-mêmes commentent leurs exploits !
    #potinsdesdieux #lavraieviedeshéros #lestutosQG #humour

  • Jules et Romane se connaissent grâce à Nina. Celle-ci a fugué avec le premier sans le dire à la seconde, sa meilleure amie. Tous les deux se retrouvent à Paris, la Sorbonne, en sociologie. Ils décident de mener une étude ensemble sur les SDF et les gens de la rue. Mais alors que Romane souhaite les aider à travers les institutions et les associations, Jules décide de vivre parmi eux afin d'agir sur le terrain. Ce n'est pas la première fois qu'il choisit de se mettre en danger...

  • Deux filles que tout opposent, prennent contact  sur internet pour ensuite faire connaissance dans  la « vraie vie ». Elles seront submergées par des  sentiments troublants.
    Coline, 22 ans vit en France et souffre de troubles  anxieux qui l'ont isolée du monde. Hébergée à la  campagne chez ses grands-parents, elle rêve de  devenir illustratrice. Ses recherches d'inspiration la  conduisent à contacter Marley, une photographe  installée à Montréal. De son côté, Marley, 28 ans  vit au Québec a abandonné sa passion pour la  photo pour se laisser porter par sa vie  montréalaise trépidante. Elle a un job alimentaire,  un amoureux québécois et un quotidien rythmé  par des sorties. Les messages de Coline vont  réveiller en elle un réel besoin d'authenticité.  Coline et Marley vont tisser un lien capable de  surmonter la distance et le décalage horaire et  qui se révèlera de plus en plus dense jusqu'à la
    rencontre en France...

  • Riot grrrls

    Manon Labry

    Sur un mode subjectif et partisan, dans la veine d'un Lester Bangs, le récit de l'aventure punk rock née il y a près de 25 ans du cri de colère et de ralliement lancé par une poignée de jeunes féministes nord-américaine underground : " Revolution, Grrrl Style, Now ! " Le mouvement des riot grrrls -les " émeutières " - était né. Des groupes de femmes, dont le légendaire Bikini Kill, partaient à l'assaut, bien décidées à rendre " le punk plus féministe, et le féminisme plus punk ".
    Au début des années 1990, de jeunes féministes nord-américaines lançaient du fond de leurs tripes un cri de colère et de ralliement dans le milieu punk underground : " Revolution, Grrrl Style, Now ! " La culture riot grrrl - littéralement, les " émeutières " - était en train de naître. Des groupes comme Bikini Kill ou Bratmobile partaient à l'assaut de la production musicale, décidés à rendre " le punk plus féministe et le féminisme plus punk ".
    Leur offensive fut une secousse incroyablement positive pour toute une génération assommée par la culture mainstream. Car les riot grrrls ont été bien davantage qu'un simple courant musical : appliquant les principes du Do-It-Yourself, elles ont construit une véritable culture alternative, dont la force de frappe tient en une " proposition " que suivront des milliers de jeunes femmes : celle d'oser devenir qui elles sont et de résister corps et âme à la mort psychique dans une société capitaliste et patriarcale.
    Manon Labry retrace l'histoire de cette révolution politique et culturelle. Elle déploie une écriture punk bien frappée qui entremêle paroles de chansons, témoignages, réflexions personnelles, extraits de fanzines et illustrations pour faire la chronique d'une génération.

  • Bouleversée, Nina quitte le domicile familial et jette ses clés dans une bouche d'égout... Quelques mois plus tard, son frère Clément se met à sa recherche. De Lacanau à Bordeaux puis Paris, il découvre la raison de sa fuite, ces «  vagues  » qui l'ont submergée, l'obligeant à tout quitter.

  • Anthony est la terreur de sa classe, du moins préfère-t-il harceler Robin ou Camille qu'être lui-même la cible des moqueries. En fait, les injustices le révoltent et, impulsif, il peine souvent à se maîtriser. Quand il découvre une horloge magique qui lui permet de revenir 5 minutes en arrière, il pense avoir trouvé un moyen d'effacer les conséquences de ses coups de sang. Mais c'est soigner le symptôme et non le mal...
     

  • Robin est un Plieur de temps. Grâce à son horloge magique, il peut arrêter le temps. Mais suffit-il d'avoir un super-pouvoir pour devenir un super-héros  ?
     

  • Flavia, une jeune Brésilienne de la favela de Belém, découvre le piano après la mort tragique de son père quand elle n'a que 6 ans. Extrêmement douée et passionnée, la jeune fille gagne une bourse pour étudier à la prestigieuse École Normale de Musique de Paris. Flavia est un véritable bourreau de travail, mue par la farouche volonté de s'en sortir. Mais ce qu'elle doit encore apprendre, c'est que devenir une artiste est avant tout une affaire de coeur...

  • Mina et Océan. Ces deux-là se rencontrent par hasard ce soir sur le toit-terrasse d'un immeuble. Ils ont choisi le même spot pour en finir. Ils décident de s'accorder la nuit pour faire, ensemble... tout ce qui leur passe par la tête, en se disant toujours la vérité. Où cela va-t-il les entraîner  ?
     
     

  • Grâce à l'horloge magique de son ami Robin, Charly peut arrêter le temps. Mais quand il est enlevé, son pouvoir se dérègle. Tandis que Camille et Anthony, les autres Plieurs de temps, se lancent sur sa piste, Charly  s'efforce de maîtriser son nouveau pouvoir dans l'espoir de s'échapper.
     

  • Grâce aux horloges magiques de ses camarades Robin et Anthony, Camille découvre qu'elle peut voir le futur. Mais ses visions, imprécises, sont difficiles à interpréter, et peut-être même dangereuses. D'autant que l'utilisation de son super-pouvoir semble attirer l'attention d'un mystérieux rôdeur...
    Suffit-il de voir l'avenir pour y échapper  ? 
     

  • Dans ce travail pionnier, Manon Pignot interroge les parcours et motivations des adolescents qui se sont engagés, aux côtés des armées régulières, dans le premier conflit mondial. En creux, se dessine la délicate question d'un éventuel désir de guerre chez ces jeunes combattants, qui vient nous interroger, dans nos visions contemporaines, nous lecteurs du XXI e siècle.
    Christian Sarton du Jonchay, Ernest Wrentmore, Marina Yurlova, Rudolf Höss, Jack Cornwell... Ces jeunes Français, Américain, Russe, Allemand ou Anglais sont nés entre 1899 et 1904 ; ce sont des combattants juvéniles, dont l'historienne Manon Pignot est allée chercher la trace dans les archives d'Europe et d'Amérique du Nord. Bien souvent camouflés, du fait du caractère illicite de leur engagement au sein des armées régulières, trouver ces " ado-combattants " relève du jeu de piste, tant les sources sont parcellaires, dissimulées. L'auteure interroge les raisons comme les modalités de l'engagement de ces adolescents, les obstacles aussi qu'ils ont dû surmonter et la manière, s'ils ont survécu, dont cette expérience de guerre les a marqués. Patriotisme, transgression et filiation, désir d'aventure et désir de guerre... C'est une histoire délicate à écrire, tant elle touche à nos conceptions contemporaines de l'enfance et de l'adolescence. Avec ce travail pionnier, Manon Pignot s'attaque à un angle mort de l'historiographie contemporaine.

  • Ce manuel de grammaire FLE niveau A2 propose :Les notions grammaticales de base pour apprendre le français, abordées dans un contexte de communication précis,Le développement des champs lexicaux et du vocabulaire tout au long d’un chapitre à travers diverses situations,Des exercices pratiques corrigés en fin d’ouvrage.

  • Les cadeaux ne viennent pas toujours du Père NoëlBénévole pour l'aide alimentaire aux sans-abri de Londres, Elliott a déjà été confronté à beaucoup de situations inattendues, mais c'est la première fois qu'il se retrouve nez à nez avec une star en fuite. Malgré lui, il décide de prendre l'inconnue sous son aile et l'invite à découvrir un monde à l'opposé du sien, loin de l'hypocrisie et des paillettes.
    Cet univers de faux-semblants, Cassiopée espère le quitter pour enfin passer un Noël sous le signe de la bienveillance et au sein d'une famille. Alors en dépit des réticences d'Elliott, qui fuit comme la peste ce milieu de faste et de paparazzis, la jeune femme saisit cette occasion unique d'aider et de faire le bien au côté des volontaires de l'association. Après tout, leurs univers ne sont peut-être pas si éloignés que ça...
    Quand l'ombre des rues rencontre la lumière des projecteurs, tous les espoirs sont permis. Même celui de fêter Noël au chaud !

  • D'nigmatiques annotations au dos de photos dfrachies d'aeuls oublis, des souvenirs disparates et diffus, la saga d'un thtre ambulant, un petit hameau perdu au coeur d'une campagne ingrate et inhospitalire, deux vieilles femmes, des filles et des garons, un bureau, un grenier, un side-car, des tractions avant et des Fiat500, une tribu de Ritals, un enterrement, de l'alcool et des drogues, toute l'immensit des dtresses enfantines, des moments de grce, des treintes sauvages, ardentes, exaltes, et cependant d'une douceur presque insoutenable, des destins d'hommes comme tous les hommes, un maelstrm de voix et de paroles. la fois, exploration de la mmoire, histoire d'amour et enqute familiale, ce rcit compos d'une succession haletante de scnes fondatrices nous livre le tableau d'une sensibilit qui s'veille et s'ouvre au monde. Un hommage rendu aux morts et aux mots qui sauvent, la mmoire, au papier tue-mouche, au tabac Caporal, au Langage secret des animaux.

  • À l'heure où s'achève le centenaire de la Première Guerre mondiale, deux historiens se penchent sur le destin d'une petite fille extraordinaire née en 1908 dans une famille de la grande bourgeoisie parisienne.
    Cette petite fille, c'est Françoise Marette, "Vava" pour les intimes, et elle deviendra Françoise Dolto, la psychanalyste qui a changé le regard que nous portons sur l'enfance. Comme beaucoup d'enfants nés peu avant le conflit, Françoise vit la guerre de loin, repliée à Deauville en compagnie de ses frères et soeur et de leur gouvernante. À six ans, déjà épistolière de talent, elle multiplie les missives à tous les membres de sa famille.
    Ainsi, dit Manon Pignot, historienne de l'enfance, dans sa délicate analyse, 'la guerre a fourni à cette petite fille incroyablement curieuse un contexte inattendu d'expression et d'intelligibilité du monde' qui est à l'origine de sa vision révolutionnaire de l'enfance. L'implication de l'enfant s'intensifie quand elle entretient avec Pierre Demmler, son oncle de vingt huit ans, une intense correspondance et se considère, encouragée par la famille, comme la fiancée et la future épouse du jeune capitaine. La mort au front, le 10 juillet 1916, de Pierre Demmler, fait de la jeune promise "une veuve de guerre à sept ans".
    Yann Potin, en historien et analyste des archives familiales, ouvre pour nous enveloppes et albums conservés par Françoise et la famille, interroge "la manière dont le deuil se cristallise, se fixe sur le papier, par les images, mais aussi se transmet malgré nous, par le truchement de la vie matérielle propre d'autant de petits reliquaires affectifs".
    Ainsi, l'expérience enfantine de la Grande Guerre a vraisemblablement nourri la pensée révolutionnaire de Françoise Dolto psychanalyste quand il s'est agi, plus tard, de soigner des enfants.

  • Izia, Morgane, Thimothée, Samuel, Nathan. Cinq adolescents aux dons exceptionnels. Cinq adolescents épiés, menacés, traqués. Cinq adolescents qui doivent découvrir le secret de leurs origines s'ils veulent survivre.

  • Cette année, Bérénice fait sa rentrée dans un nouveau collège et son nom de famille, Lamort, provoque immanquablement des moqueries cruelles. Mais une autre nouvelle élève, Pandora Hurlevent, l'aide à supporter les ricanements et à y faire face. Bientôt Lazare se joint à leur duo. Tous trois apprennent à se connaître en échangeant confidences et rêveries. Jusqu'au jour où Pandora invite Bérénice chez elle et où la vérité se fait jour...

  • Depuis toute petite, on répète à Amatallah Hassan
    Abdulmughni qu'elle vaut « dix hommes ». Vu d'ici, le
    compliment n'en est pas un. Mais au Yémen, c'est plus
    qu'une reconnaissance : un véritable blanc-seing pour
    forcer le destin.
    À 18 ans, Amatallah a déjà un passé d'adulte. Au Yémen,
    elle était le Premier ministre d'un gouvernement comme il
    n'en existe nulle part ailleurs : les 35 membres qui composaient
    ce « Conseil des Enfants » étaient tous mineurs et
    siégeaient au Parlement, aux côtés de leurs homologues
    adultes.
    Là-bas, Amatallah s'était fixé une mission, et non des
    moindres : ramener la paix dans son pays, en combattant
    notamment les milices chiites. Mariages forcés d'enfants,
    femmes cloîtrées ou contraintes à porter la burqa dès
    l'âge de 10 ans, les combats de la jeune fille n'avaient
    plus de limites. Ou presque.
    Depuis quelques mois, Amatallah s'est vue contrainte
    de quitter son pays. La guerre a rattrapé tous ses espoirs.
    C'est depuis son exil que, grâce à Manon Quérouil
    -Bruneel, elle nous raconte son enfance dans un Yémen
    en proie aux violences et à l'extrémisme. Un document
    passionnant.
    Amatallah Hassan Abdulmughni est une jeune militante
    yéménite. Elle vit aujourd'hui au Caire.
    Manon Quérouil-Bruneel est grand reporter. Elle est notamment
    l'auteur, chez Fayard, de La Part du ghetto (2018).

  • La première génération d'immigrés y croyait : en travaillant dur, ils s'en sortiraient. Leurs enfants, nés dans les années 1980, ont grandi la rage au ventre, avec l'envie de tout faire péter. Fini, le mythe du bon migrant. Il fallait venger l'honneur bafoué des darons, et vivre comme si on allait mourir demain.
    Aujourd'hui, les jeunes de cité n'ont plus d'illusions ni d'idéaux. Ils ne brûlent plus de voiture, ils font de la maille. Et rêvent du bled comme d'un nouvel eldorado. Pendant un an, les auteurs sont allés à la rencontre de ces trois générations au coeur d'une cité de la banlieue parisienne. Islam, drogue, prostitution, grand banditisme et petits trafics : dans ce livre, ses habitants se confient comme jamais.
    Malek Dehoune, un « ancien » de la cité, et Manon Quérouil, grand reporter, proposent une plongée inédite dans le quotidien ignoré d'une France en marge.

  • Les grandes illusions

    Manon Rescan

    La République en marche, le mouvement lancé par Emmanuel Macron, avait pour objectif la rénovation complète de notre système politique, l'avènement d'une " démocratie plus représentative, responsable et efficace ", fondée entre autres sur l'abolition des clivages droite-gauche. C'est ainsi qu'a vu le jour, en 2017, le groupe parlementaire le plus original et composite de l'histoire de la Ve République, largement issu de la société civile, sans réelle expérience ni enracinement idéologique : plus de 300 députés promettaient de " faire de la politique autrement ".
    Moins de deux ans après l'élection d'Emmanuel Macron, que reste-t-il de ce présumé " nouveau monde " ? Le livre de Manon Rescan, qui suit le groupe En marche depuis son entrée à l'Assemblée nationale, est le fruit d'une longue et minutieuse enquête de terrain, de rencontres et d'échanges avec ces nouveaux élus dans leurs circonscriptions comme au palais Bourbon. L'auteur brosse leurs portraits, disparates et parfois insolites. Elle montre leurs excès d'improvisation et leurs difficultés croissantes à concilier leurs points de vue. Elle révèle les fissures, dissidences, jeux d'influence et rivalités qui ont très vite marqué cette aventure hors norme.
    Passé le temps des " grandes illusions " ressurgissent les pratiques de " l'ancien monde ". Soumis à la tutelle du gouvernement et de l'Élysée, pris de court par la crise des " gilets jaunes ", les soldats de la macronie sont aujourd'hui confrontés aux affaires, aux scandales et à l'impopularité grandissante du nouveau régime et de son chef. Quel avenir pour cette armée en proie aux doutes et aux divisions ?

empty