Langue française

  • Au collège de Nouméa, Théa Forestier n'est pas une élève comme les autres. Elle a quinze ans à peine. Mais sous sa robe à smocks, son visage lisse et sa frange bien nette se cache un petit carnassier cruel. Son frère et elle s'aiment à la vie, à la mort. Avec Isabelle Demur, sa meilleure amie, elles veulent tout partager. Tout, tout de suite. Ivre de sensations nouvelles, elle joue la passion, la haine, la souffrance, la peur, le plaisir. Elle humilie son amoureux, terrorise Isabelle. Cachée derrière les bougainvillées, elle espionne sa mère qui, tous les matins, disparaît pour d'étranges promenades à cheval.
    Chronique tumultueuse du monde des colonies à l'heure où la IVe République agonise, "le Bal du Gouverneur" en restitue la violence, la sensualité et les sortilèges. Vous y apprendrez les mille et une manières d'utiliser une bicyclette, la valeur inestimable des cagous - ces oiseaux qui aboient -, comment les cornes de nacre repoussent les requins-marteaux, comment une adolescente peut, seule, neutraliser un phare, comment on tue des "bagnards" avant l'arrivée du ministre...et comment on peut - presque - mourir d'amour.

    1 autre édition :

  • L'été. Dans une villa du Cap-Ferrat à l'abri des regards... La belle imposture que leur histoire d'amour, cette illusion volontaire qui les tient rassemblés, tendus l'un vers l'autre, ces deux héros que tout sépare... Camille sort à peine du lycée, Jonas est un acteur célèbre. Elle l'accable de ses railleries, de son savoir tout neuf, et le comble de son corps d'enfant. Il a peur des microbes, de la mer, et feint de ne pas comprendre Shakespeare. Mais il règne. Sur le coeur de Camille, sur une faune d'amis courtisans et sur le monde alentour qui s'exclame à son passage. Qui viendra dénouer, dans l'écho lointain de la guerre d'Algérie, leurs liens secrets par la force affirmée d'une imposture plus folle encore ?

  • L'héroïne de ce roman est la fille d'un homme politique prestigieux, et l'épouse d'un jeune loup déjà ministre, promis à un avenir fulgurant. Pourtant, cette femme ne se sent pas aimée. Plus grave, elle a le sentiment que son mari, Paul, ne l'a épousée que pour bénéficier du prestige de son beau-père. Elle songe à divorcer lorsque Paul est terrassé par une crise cardiaque... Commence alors une passionnante enquête. Est-il certain que Paul n'était guidé que par son ambition ? Ne voulait-il pas plutôt épargner à son épouse quelques vérités embarrassantes sur son intouchable beau-père ? Et qu'y a-t-il au juste dans ces documents qu'il conserve précieusement dans un coffre - dont l'héroïne découvrira le contenu avec effroi ? Ce roman décrit ainsi les coulisses balzaciennes de la vie politique. Il raconte surtout comment une femme s'avise, trop tard, qu'elle était aimée par l'homme dont elle avait cru percevoir l'indifférence...

  • Myriam Dulac a disparu. Est-elle morte ? A-t-elle rejoint, au-delà des mers, ceux dont elle partageait peut-être l'espoir et les combats ? A-t-elle voulu, par cette fuite, manipuler secrètement les désirs d'autrui ? Laura, une jeune photographe qui l'a suivie des années durant à travers le monde, ignore tout, presque tout. Pourtant, et impérieusement, il lui faut retrouver la trace de cette femme troublante.
    Quête intense, déraisonnable, qui la conduit à prendre sa place entre son mari et sa fille : peut-on se glisser sans risque dans une vie qui ne vous appartient pas ? Où commence et où finit la vérité d'un sentiment ? Plusieurs personnages traverseront ce tumulte ; ils s'y perdent, s'y brûlent, avec délices et frayeurs, au fil d'une aventure qui mêle les urgences de chacun en une seule vague d'amour. Mais qui peut vraiment dire : je n'ai aimé que vous ? Il faudra entendre ces quelques mots comme le bruit d'un destin hésitant ; comme l'écho de la passion qui court entre les êtres, qui les sépare ou les précipite, tout proches, parmi songes et mensonges.

empty