Mario Godard

  • Chapitre extrait du livre Productivité, efficience et valeur ajoutée. Dans ce chapitre, nous allons : formuler des hypothèses pour l´adaptation des systèmes proposés aux organisations produisant des biens ou des services sur commande; suggérer des hypothèses de travail pour la généralisation, à l´ensemble d´une entreprise, de la mesure des réseaux de processus; proposer une approche permettant de se rapprocher des valeurs données par un état des résultats, donc permettant le passage des quantités produites aux quantités vendues, pour la mesure périodique; montrer ce que le principe de base du SIMAP peut apporter à la comparaison des niveaux de productivité entre pays.

  • Chapitre extrait du livre Productivité, efficience et valeur ajoutée. Dans ce chapitre, nous allons élaborer une procédure pour déterminer le changement de productivité, pour l'unité de temps choisie : par intrant par opération ou centre de travail pour un ordre de fabrication; par intrant pour plusieurs opérations d'un ordre de fabrication; pour tous les intrants d'un ordre de fabrication; par intrant par centre de travail pour plusieurs ordres de fabrication; pour tous les intrants de plusieurs ordres de fabrication sur un centre de travail; par intrant pour un atelier; pour l'ensemble des intrants pour un atelier; par intrant pour l'usine; pour tous les intrants à l'échelle de l'usine; pour les quantités d'extrants produites par oppostion aux quantités d'extrants vendues.

  • Chapitre extrait du livre Productivité, efficience et valeur ajoutée. Dans ce chapitre, nous allons : développer les équations de base du SIMAE et illustrer leur application à l'aide d'un exemple; montrer comment toutes ces équations peuvent être reliées afin de créer unmodèle complet de mesure et d'analyse de l'efficience, qui sera appliqué au même exemple. On y verra comment mesurer les trois écarts liés à l'efficience; intégrer le SIMAE dans un modèle plus global d'analyse de l'évolution des dépenses entre le réel et le prévu d'une même période et l'appliquer au même exemple; faire le lien avec l'analyse des écarts d'un système de prix de revient standard; isoler les trois écarts de variation des dépenses totales : la variation due au changement de composition des extrants, la variation due au changement des coûts unitaires et la variation due à l'efficience; développer un système pour mesurer l'évolution de la profitabilité en y intégrantl'efficience, le Système intégré de mesure et d'analyse de l'efficience et de la profitabilité (SIMAEF), qui détermine la différence de profit entre le réel et le prévu d'une même période

  • Chapitre extrait du livre Productivité, efficience et valeur ajoutée. Un des objectifs de ce chapitre est de montrer comment le système intégré de mesure et d'analyse de la productivité (SIMAP)proposé par Godard et Prévost peut éliminer les biais. Nous allons montrer que le SIMAP permet non seulement le calcul d'indices de productivité non biaisés, mais aussi le calcul de l'impact de la productivité sur la profitabilité globale de l'entreprise et sur l'écart des dépenses. Dans ce chapitre, nous montrons comment appliquer le SIMAP sur une base périodique, qu'elle soit mensuelle, annuelle ou autre.

  • Chapitre extrait du livre Productivité, efficience et valeur ajoutée. Dans ce chapitre, nous allons : - présenter les assises de développement des mesures de performance proposées ainsi que leur flexibilité d'application; - montrer que les systèmes proposés s'intègrent dans une approche plus globale de mesure de la profitabilité; - montrer que les systèmes proposés peuvent s'adapter à tout type d'organisations, qu'il s'agisse d'entreprises productrices de biens ou de services et même de services publics; - préciser les définitions utilisées pour le traitement des intrants suivants : le capital, la main-d'oeuvre et les intrants hétéroclites du genre « fournitures »; - montrer la nécessité d'adapter les systèmes proposés au contexte de la mesure en continu de réseaux de processus.

  • Chapitre extrait du livre Productivité, efficience et valeur ajoutée. Dans ce chapitre, nous allons : développer toutes les équations de base du SIMAV et illustrer leur application; montrer comment toutes ces équations peuvent être reliées afin de créer le modèle complet du SIMAV; mesurer les deux écarts qui expliquent le changement net de contenu de valeur; appliquer le modèle; présenter comment le SIMAV peut s'intégrer dans un modèle plus global d'analyse de l'évolution des dépenses entre le réel et l'optimum d'une même période; isoler les deux écarts de variation des dépenses totales : la variation due au changement des coûts unitaires et la variation due au changement net de contenu de valeur; intégrer le SIMAV dans un Système intégré de mesure et d'analyse de la valeur et de la profitabilité (SIMAVF) entre le réel et l'optimum d'une même période; réviser le processus d'obtention des données optimales; appliquer le SIMAV à une étude de cas.

  • Cet ouvrage présente des systèmes intégrés de mesure et d'analyse touchant aussi bien l'évolution de la productivité, l'efficience et le contrôle budgétaire que la valeur ajoutée, et ce, en lien constant avec la profitabilité. Les systèmes présentés sont applicables à tout type d'organisation, et peuvent être adaptés pour répondre à des besoins spécifiques, comme un emploi périodique ou une utilisation quotidienne, au niveau très détaillé des opérations ou des tâches de réseaux de processus. Les mesures utilisées, non biaisées et totalement intégrées, peuvent générer des résultats pour toute combinaison d'intrants et d'extrants, tant pour l'ensemble des extrants finaux d'une organisation que pour ceux produits à l'échelle d'un centre de travail, d'un atelier, d'un service administratif, d'un processus de production, d'un processus d'affaire, d'un processus logistique, etc. En outre, tous les résultats de ces mesures peuvent être présentés sous la forme de pourcentage ou de valeur monétaire de leur impact sur les dépenses - et donc sur la profitabilité - répondant, du même coup, à un besoin essentiel des gestionnaires.

empty