Langue française

  • Marlène Benquet a mené pendant trois ans une enquête sur une des principales entreprises françaises de grande distribution. Elle y est d'abord devenue caissière. Puis, elle a fait un stage au siège social du groupe et un autre à Force ouvrière, le principal syndicat de l'entreprise. Une enquête en immersion exceptionnelle, en même temps qu'une réflexion sur les réalités du monde du travail et du capitalisme financier. Marlène Benquet a mené pendant trois ans une enquête sur une des principales entreprises françaises de grande distribution : d'abord caissière, elle a ensuite fait un stage au siège du groupe et un autre au sein de l'organisation syndicale majoritaire. Elle révèle dans ce livre stupéfiant les " dessous " de la grande distribution. L'identité des fondateurs (" des épiciers ") a été bouleversée par l'arrivée de nouveaux actionnaires financiers : le management par la promotion a largement disparu, et l'ensemble des salariés accepte mal ce qu'ils vivent comme une insécurité grandissante. Dès lors, pourquoi acceptent-ils d'" encaisser " ces réorganisations fragilisantes ? " Je voulais savoir ce que cela faisait d'être caissière pour comprendre pourquoi elles ne se révoltaient pas ou, en tout cas, moins que dans d'autres secteurs professionnels. " Au sein du siège, le cloisonnement est de règle : impossible de se déplacer dans d'autres services sans une bonne raison. Quant à l'organisation syndicale majoritaire, comment a-t-elle réussi à s'implanter ? Comment contribue-t-elle à la paix sociale ? Ni l'" adhésion " ni la répression ne suffisent à expliquer pourquoi les salariés s'investissent dans leur travail. Plus proches du jeu de go que des échecs, les stratégies patronales neutralisent les salariés mais ne les soumettent pas.

  • Quand auteurs de BD et sociologues de terrain s'allient pour décrypter les dessous de notre société.
    Dans le supermarché Batax, on trouve de tout, comme le rêvait le fondateur de cette entreprise familiale qui a réussi. Mais entre pression au rendement, clients mécontents et syndicats complaisants, la vie derrière la caisse n'est pas facile.
    À force de tout encaisser, on risque de craquer...

empty