Michel Friedman

  • « Allô ! Je suis bien chez Monsieur Raban ? » Un appel téléphonique anonyme, un matin, peut suffire pour que soudain tout bascule. Faute d'écouter l'étrange conseil de son mystérieux correspondant, le héros de ce livre perd successivement son emploi, sa femme, sa maison - tout ce qui meublait d'ordinaire sa banale existence. Et jusqu'à sa propre identité. Du jour au lendemain, il se trouve transfiguré par une aventure insolite, entraîné en un lieu bizarre et au milieu de personnages singuliers. Mais qui est donc le deus ex-machina de la machination dont il devient le jouet ? Qui en tire les ficelles en ne parlant jamais qu'au bout du fil ? Et dans quel but ? Les réponses à ces questions ne se tissent qu'au fil d'un récit à « suspens » dont la trame entrecroise sans lenteur ni fausse littérature l'action et la réflexion. Une odyssée à la Chandler dans une atmosphère de Kafka, où l'auteur défie les modes du roman pour interpeller le grand livre du monde, le fracas des média et le coeur des lecteurs.

  • « Allô ! Je suis bien chez Monsieur Raban ? » Un appel téléphonique anonyme, un matin, peut suffire pour que soudain tout bascule. Faute d'écouter l'étrange conseil de son mystérieux correspondant, le héros de ce livre perd successivement son emploi, sa femme, sa maison - tout ce qui meublait d'ordinaire sa banale existence. Et jusqu'à sa propre identité. Du jour au lendemain, il se trouve transfiguré par une aventure insolite, entraîné en un lieu bizarre et au milieu de personnages singuliers. Mais qui est donc le deus ex-machina de la machination dont il devient le jouet ? Qui en tire les ficelles en ne parlant jamais qu'au bout du fil ? Et dans quel but ? Les réponses à ces questions ne se tissent qu'au fil d'un récit à « suspens » dont la trame entrecroise sans lenteur ni fausse littérature l'action et la réflexion. Une odyssée à la Chandler dans une atmosphère de Kafka, où l'auteur défie les modes du roman pour interpeller le grand livre du monde, le fracas des média et le coeur des lecteurs.

  • Né en 1940, M. Friedman a publié $$Mémoires de la tour Eiffel (1983) et $$Le Guide de l'écrivain$$ (1984). Voici son deuxième roman.

  • - Dites... est-ce que les petites filles, ça peut être mis en prison ? Cette innocente question d'une coupable de onze ans résume tout à la fois le ton et le sujet du roman qui porte son nom. Surdouée pour le pire, enfant-prodige du crime, l'insoupçonnablement gracieuse Clémence Mougenot ne se contente pas de tuer de manière atroce d'autres enfants ; avec une habileté diabolique, elle sème terreur et méfiance dans la cité industrielle où elle habite, tient en échec toutes les polices du pays et pose un problème insoluble à la société actuelle... Inspirée par une série de faits divers parfaitement authentiques, cette effrayante histoire aborde avec une imagination d'une implacable rigueur un thème refoulé aussi bien par nos lois que par nos consciences : les insondables abîmes que cache parfois le mythe rassurant de la pureté enfantine. Film d'action hallucinant, soutenu par un « suspense » inépuisable riche en péripéties cruelles et en dialogues crus, ce livre « à ne pas mettre entre toutes les mains », nous oblige à regarder jusqu'au fond et au travers des yeux de Clémence la violence qui dort peut-être au coeur de chacun d'entre nous.

  • Des explications claires et des exemples concrets pour se retrouver dans le maquis des législations et des jurisprudences de la presse et de la propriété artistique.

  • Présente les variantes des droits de réponse sous forme de réplique, rectification, rappel de la présomption d'innocence, répartie, riposte, rétorsion et représailles, aussi bien dans l'imprimé que dans l'audiovisuel, la vidéographie, la télématique, voire l'administration et les fichiers.

  • Comment présenter le manuscrit d'un livre ? Comment contacter un éditeur en mettant tous les atouts de son côté ? Quels sont les prix littéraires décernés sur manuscrit ? Publier à compte d'auteur, est-ce une solution ? Et s'autoéditer ? À quoi ressemble un contrat d'édition ? Répondre à ces questions, et à bien d'autres, c'est l'ambition de ce livre. Savez-vous que si moins de trois cents personnes en France vivent confortablement de leur plume et que si moins de deux mille sont reconnues comme des écrivains professionnels, quelque quarante mille éditent, ou font éditer, plus ou moins régulièrement des livres, plus de trois cent mille conservent, dans leurs tiroirs, des manuscrits en souffrance, et pas moins d'un million s'estime capable d'écrire. C'est à ces écrivains qui souhaitent pénétrer dans le monde de l'édition que les dix chapitres de ce livre, ainsi que ses trente annexes pratiques, sont destinés. Ce livre ne prétend pas leur garantir d'être publié. Du moins pourra-t-il leur communiquer d'utiles conseils, leur énumérer les précautions à prendre, leur donner des adresses qui leur épargneront bien des déconvenues sur le chemin de l'édition éventuelle de leurs oeuvres.

  • Das Buch nimmt den von Hirnforschern vorgeschlagenen naturalistischen Standpunkt ein. Es fragt nach dessen Plausibilität hinsichtlich der Begründung unseres Schuldstrafrechts und den damit verbundenen Grundlagen philosophischer Ethik. Dabei erinnert sein Autor daran, dass unsere herrschenden Ethiken ein moralisierendes Werturteil unkritisch voraussetzen. Der Grund der Ethik scheint jenseits der Naturerklärungen zu liegen und sie erklären sich jeweils a priori für gut. Diese Zirkelhaftigkeit der Begründung von Ethik in den Konzepten einer Vernunftethik ist in den biologischen Begründungen von Ethik und Moral überwunden. Ethik und Moral fügen sich vollständig in den Nutzen der Lebensfunktionen menschlicher Individuen und ihrer sozialen Gemeinschaft ein. Der Autor spricht sich dafür aus, den Sinn juristischer Konzepte von Schuld und Strafe als eine Herausforderung anzunehmen, statt sie als eine Bedrohung für herrschende Systeme abzuwehren.

empty