Dupuis

  • Ce quatrième volume de l'intégrale Valhardi marque le retour du grand Jijé aux commandes de sa série mythique, dix ans après l'avoir confiée à Eddy Paape. Jijé adjoint à Jean Valhardi le personnage de Gégène, un jeune reporter-photographe. Il ajoute ainsi une touche de modernité à cette série créée pendant l'Occupation, au point de faire du personnage un aventurier de son époque, quelque part entre Jean Marais et Jean-Paul Belmondo au cinéma. Nous retrouvons ici des épisodes aussi remarquables que "Soleil noir", "L'affaire Barnes", "Le mauvais oeil" et "Le gang du diamant". En bonus, l'ajout de la conclusion inédite du "Gang du diamant", présentée pour la première fois au lecteur.

  • Après que Paape a repris la série des mains de Jijé, "Valhardi" amorce dans ce volume un virage magistral. En 1951, Jean-Michel Charlier est alors le jeune scénariste de "Buck Danny" et de quelques dizaines d'histoires de l' "Oncle Paul" lorsqu'il succède à Yvan Delporte dans l'écriture des nouvelles aventures de Jean Valhardi. Son premier récit, le terrifiant "Château maudit", devient immédiatement un épisode culte dans la série, et plus largement encore dans l'histoire du Journal Spirou. Soixante-cinq ans après sa parution, cette aventure finalement très grand-guignolesque demeure un récit mythique. C'est ce qu'expliquent Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault ("La véritable histoire de Spirou") dans l'appareil critique de ce volume, qui marque les dernières histoires de "Valhardi" dessinées par Eddy Paape. Parmi les autres récits proposés, vous trouverez également (et pour la première fois !) la version intégrale des "Êtres de la forêt", le dernier scénario d'Yvan Delporte pour la série, ainsi que Le rayon super-gamma et La machine à conquérir le monde. Toute une époque !

empty