L'artilleur

  • Quarante ans après la fameuse finale de Coupe d'Europe de1976, le « capitaine Larqué » raconte ses années extraordinairesà Saint-Etienne. De l'arrivée au club en provenance de son Béarnnatal jusqu'à ses plus beaux souvenirs sportifs et humains, ildit l'attachement viscéral qu'il porte à ce club authentique etpopulaire. Il interroge aussi ses coéquipiers et ensemble, ils fontle récit de leur amitié, de leurs débuts, de leurs grandes saisonssportives et de leur légendaire épopée européenne.Anecdotes étonnantes, choses de la vie sportive mais aussi dela vie privée, tous ces garçons issus des classes moyennes ou dumonde ouvrier brossent, à travers le récit de leurs rêves de foot,de leurs souffrances et de leurs sacrifices, un portrait vivant de laFrance et du sport des années 1970 où les solidarités étaient encoreprofondes. Tous n'avaient qu'un seul objectif : faire honneur aumaillot vert, le maillot d'un club qui ne ressemble à aucun autre !

empty