Stock (réédition numérique FeniXX)

  • Depuis septembre dernier, des voix inaccoutumées se font entendre sur Europe N° 1 : celles des enfants et des adolescents de 8 à 17 ans qu'on a jamais l'habitude d'écouter. En général sur les ondes ce sont les adultes qui parlent pour eux, mineurs de 18 ans à qui la loi en France ne reconnaît aucun droit, surtout pas le droit de parler. Sur Europe un éducateur, Bertrand Boulin, et deux journalistes, Jean-Michel Desjeunes et Philippe Alfonsi leur ont donné pour la première fois la possibilité de s'exprimer librement sur tous les sujets sur lesquels on parlait à leur place : la famille, l'école, la sexualité, la drogue, le divorce des parents, les fugues, etc. Et ils ont parlé et quand les enfants parlent ça fait du bruit. Les uns ont crié leur désespoir, les autres ont raconté leurs expériences et leurs joies. Et l'on s'est aperçu que les enfants avaient quelque chose à dire, quelque chose à nous dire, chose inouïe dans une société où l'on parle si souvent de l'enfance pour mieux l'ignorer et en étouffer l'esprit. Et l'on s'est aperçu que les enfants sont soumis à l'autorité absolue de leurs parents, professeurs, juges, qu'on les dit irresponsables (mais à partir de 13 ans ils sont pénalement responsables, contradiction de la loi !), qu'ils sont ballotés entre les parents en cas de divorce, placés contre leur gré, etc. Ces milliers de témoignages ont donné l'idée aux réalisateurs de l'émission de rédiger un projet de Charte des Enfants et de le soumettre aux autorités administratives, aux législateurs. Ce livre est fait de trois parties : 1° les témoignages les plus significatifs d'enfants et d'adolescents (et aussi d'adultes et d'éducateurs), parole étrange, bouleversante, incroyable. 2° le projet de Charte des Enfants. 3° et une réflexion des auteurs et en particulier de Bertrand Boulin sur l'ennui et le désespoir des enfants, qui ne comprennent plus la signification de leur vie et adoptent des conduites marginales. Un document original, à méditer et qui ne peut laisser aucun adulte indifférent.

  • Depuis septembre dernier, des voix inaccoutumées se font entendre sur Europe N° 1 : celles des enfants et des adolescents de 8 à 17 ans qu'on a jamais l'habitude d'écouter. En général sur les ondes ce sont les adultes qui parlent pour eux, mineurs de 18 ans à qui la loi en France ne reconnaît aucun droit, surtout pas le droit de parler. Sur Europe un éducateur, Bertrand Boulin, et deux journalistes, Jean-Michel Desjeunes et Philippe Alfonsi leur ont donné pour la première fois la possibilité de s'exprimer librement sur tous les sujets sur lesquels on parlait à leur place : la famille, l'école, la sexualité, la drogue, le divorce des parents, les fugues, etc. Et ils ont parlé et quand les enfants parlent ça fait du bruit. Les uns ont crié leur désespoir, les autres ont raconté leurs expériences et leurs joies. Et l'on s'est aperçu que les enfants avaient quelque chose à dire, quelque chose à nous dire, chose inouïe dans une société où l'on parle si souvent de l'enfance pour mieux l'ignorer et en étouffer l'esprit. Et l'on s'est aperçu que les enfants sont soumis à l'autorité absolue de leurs parents, professeurs, juges, qu'on les dit irresponsables (mais à partir de 13 ans ils sont pénalement responsables, contradiction de la loi !), qu'ils sont ballotés entre les parents en cas de divorce, placés contre leur gré, etc. Ces milliers de témoignages ont donné l'idée aux réalisateurs de l'émission de rédiger un projet de Charte des Enfants et de le soumettre aux autorités administratives, aux législateurs. Ce livre est fait de trois parties : 1° les témoignages les plus significatifs d'enfants et d'adolescents (et aussi d'adultes et d'éducateurs), parole étrange, bouleversante, incroyable. 2° le projet de Charte des Enfants. 3° et une réflexion des auteurs et en particulier de Bertrand Boulin sur l'ennui et le désespoir des enfants, qui ne comprennent plus la signification de leur vie et adoptent des conduites marginales. Un document original, à méditer et qui ne peut laisser aucun adulte indifférent.

  • Ceci est la chronique de presque sept années de la vie d'un homme, et cet homme est le Français numéro 1 : le président de la République. Il était donc logique d'intituler À la manière d'un ce livre composé d'une centaine d'à la manière de - c'est-à-dire de textes, pastichés ou malicieusement retouchés, de nos plus grands écrivains. D'autant plus logique que, très souvent, c'est le Président lui-même qui est censé tenir ici la plume, et la tremper dans l'encrier de ses auteurs favoris. Le récit des fameux dîners chez les Français moyens ? La version élyséenne de l'Affaire des diamants ? Du Maupassant, bien sûr... Sur les autres personnages de la comédie du pouvoir et des tragi-comédies de l'opposition, on a porté le même regard de plaisante, salubre - et parfois féroce - ironie. On ne s'étonnera donc pas de rencontrer François Mitterrand costumé en duchesse, Michel Rocard en archevêque, Raymond Barre en père Grandet, Jacques Chirac en Pichrocole, ni de scruter Georges Marchais à travers la lorgnette de Marcel Proust : telle est la facétieuse logique de ce jeu de société en forme de manuel de littérature, où le pastiche révèle une autre manière d'écrire l'Histoire...

empty